Auteur
Leroy Thierry
Leroy Thierry

Photographe au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel, site de Lyon

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Parc naturel régional du Massif des Bauges

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Coeur des Bauges - Saint-Alban-Leysse
  • Commune Aillon-le-Jeune
  • Lieu-dit la Buffaz
  • Cadastre 1876 B6 713  ; 2008 B6 697

L'alpage appartient au Moyen Âge aux chartreux d'Aillon. En 1789, leur grangerie du Penon, comprenant le chalet de la Buffaz, est affermée aux père et fils Genollin (prix annuel : 816 livres d'argent, deux vaissels de seigle, deux vaissels d'orge, 22 vaissels de cavalin, deux cent trente livres de fromage, deux quintaux de beurre, deux livres de cire, 13 journées d'hommes, six journées de bœufs, 20 voitures de billons, 50 voitures de replants de bois pour haies vives, 15 quintaux de paille, six douzaines d'œufs ; Morand). L'ensemble est ensuite vendu les 26 et 27 thermidor an IV (13 et 14 août 1796), pour 29 395 livres, à Pierre-Antoine Marguet, originaire de Besançon, entrepreneur de la manufacture d'armes d'Annecy en association avec le lyonnais Jacques Baile (avec qui il acquiert également les bâtiments, moulins et martinets de la chartreuse, pour moitié avec Jean-Baptiste Viviand).

Les chalets, qui figurent avec la même emprise sur le premier cadastre français établi en 1877, n'existent pas sur la Mappe Sarde. Une poutre de l'étable porte la date 1817 (elle peut être en remploi).

  • Période(s)
    • Principale : 19e siècle
  • Dates
    • 1817, porte la date

Le chalet, édifié sur un replat, comprend deux bâtiments : une habitation, de plan massé, construite en moellons de calcaire, et une étable en forme de halle, en charpente et bardage bois. Les bâtiments sont couverts d'un toit à toit à longs pans et croupes, en tôle ondulée.

  • Murs
    • calcaire moellon crépi
    • bois
  • Toits
    tôle ondulée
  • Couvertures
    • toit en pavillon
    • toit à longs pans demi-croupe
  • Typologies
    ferme d'alpage à deux bâtiments dissociés (étable ; logis, freidi et cave)

F-JDT-Chalet d'alpage-Bauges

  • Type de linteau de la porte du logis droit
  • Type de piedroit de la porte du logis assemblé
  • Matériaux d'encadrement des ouvertures du logis calcaire
  • Emplacement de la façade principale pignon ou petit côté
  • Précision du statut alpage privé
  • Alpage intermédiare non
  • Accès carrossable oui
  • Utilisation actuelle désaffecté
  • Altitude 1440
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Bibliographie

  • MORAND, Laurent. Les Bauges : histoire et documents. Vol. II : Seigneurs ecclésiastiques. Chambéry : Imprimerie savoisienne, 1890.

    p. 163-167, 224-230
Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2016
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Parc naturel régional du Massif des Bauges