Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalets du Planay

Dossier IA74001539 inclus dans Les alpages de la montagne de Charbon réalisé en 2010

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
AppellationsChalets du Planay
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : le Planay
Cadastre : 2008 A8 731

L'alpage du Planay appartient de façon indivise aux habitants des hameaux de Mont-Bogon, le Villard et Vesonne depuis au moins la fin du XVIIe siècle, comme l'atteste une transaction passée le 5 juillet 1693 entre les habitants des trois hameaux, les communes de Doussard, Chevaline et Lathuille et les chartreux d'Aillon propriétaires de l'alpage de Charbonnet. Le 17 avril 1760, un partage des alpages de la montagne du Charbon est réalisé entre les communes de Lathuille, Chevaline et Doussard, l'alpage du Planay revenant à la commune de Lathuille. Les trois hameaux de Faverges exclus de ce partage portent plainte le 14 janvier 1772 devant le sénat de Savoie. A la suite de nombreux changements de position des différents plaignants, le sénat de Savoie rend un jugement le 10 mai 1837 reconnaissant la propriété conjointe de l'alpage du Planay aux trois hameaux de Faverges plus celui d'Arnand sur Doussard. Par ailleurs, les quatre hameaux ont également des droits sur un douzième du Rosay. Suite à une transaction réalisée en 1857 avec la commune de Chevaline, les hameaux renoncent à leur droit sur leur douzième du Rosay contre une cession d'une portion de ce dernier limitrophe du Planay. Le chalet du Planay est construit dans les années 1880 sans aide de la commune de Doussard malgré une sollicitation auprès du conseil municipal. Aujourd'hui les propriétaires sont réunis dans le Syndicat du Planay.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1880, daté par source

L'alpage du Planay est à bâtiments dissociés. Le chalet d'habitation semi-enterré est de plan carré. Construit en moellon de calcaire, il est couvert d'un toit à demi-croupe en tôle nervurée. L'intérieur se compose d'une pièce de vie et de fabrication située en façade, avec une cave dans la partie semi-enterrée ; l'étage accueille des chambres. L'étable, également en moellon de calcaire et couverte d'un toit à demi-croupe en tôle nervurée, est un bâtiment rectangulaire inscrit dans la pente grâce à un important soubassement. Au nord de ce bâtiment subsistent les ruines d'un troisième édifice. L'alpage du Planay, aujourd'hui (2010) réuni avec le Rosay et Charbon dans l'Association Foncière Pastorale du Banc-Plat, est pâturé par des génisses et des brebis. Les bâtiments servent aux habitants des hameaux propriétaires et aux chasseurs.

Murscalcaire
moellon
Toittôle nervurée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Typologiesferme d'alpage à deux bâtiments dissociés (étable ; logis, freidi et cave)
États conservationsbon état

Cet alpage appartient de façon indivise aux habitants de quatre hameaux. Trois sur Faverges (le Villard, Vesonne, Mont-Bogon) et un sur Doussard (Arnand).

Statut de la propriétépropriété d'une personne morale

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : 111/4 D1. Procès du partage des communaux et de la montagne du Charbon entre les communes de Lathuile, Doussard, Chevaline, Entrevernes et les hameaux de Faverges 1772-1837

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Lathuile 1738-1812 Délibération du 4 décembre 1760 relative à la vente aux moines de Bellevaux de bois possédés au Petet (Doussard) par la communauté de Lathuile pour financer des travaux au Planay.

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Lathuile 1738-1812 Délibération du 18 avril 1773 relative à la gestion de l'alpage du Planay par la communauté de Lathuile.

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Lathuile 1738-1812 Délibération du 1er Frimaire an XII (23 novembre 1803) relative à la taxe prélevée sur le bétail monté au Planay.

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Chevaline, An IX-1860. Délibération du 4 février 1857 relative à la transaction entre la commune de Chevaline et les hameaux d' Arnand, le Villard, Vesonne et Mont-Bogon à propos de l'alpage du Planay.

  • AC Doussard. Registre de délibérations du conseil municipal, 1860-1881. Délibération du 30 décembre 1877. Délibération relative à la demande du hameau d'Arnand pour construire un chalet au Planay.

  • AC Doussard. Registre de délibérations du conseil municipal, 1860-1881. Délibération du 8 avril 1880. Délibération relative au refus de la commune de Doussard de payer un chalet à l'alpage du Planay alors qu'elle n'est pas propriétaire.

Bibliographie
  • GUERRAZ-COLONEL, Janine, SALEMBIER, Pierre. La Chartreuse d'Aillon. La magnifique solitude. Grenoble : Glénat, 2010. 169 p. ISBN 978-2-7234-7188-6

  • MORAND, Laurent. Les Bauges : histoire et documents. Vol. II : Seigneurs ecclésiastiques. Chambéry : impr. savoisienne, 1889-1891.

  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme