Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalets du Rosay

Dossier IA74001538 inclus dans Les alpages de la montagne de Charbon réalisé en 2010

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
AppellationsChalets du Rosay
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : le Rosay
Cadastre : 2008 A9 743

L'alpage du Rosay est, jusqu'en 1856, indivis entre les paroisses de Lathuile, Doussard et Chevaline. Suite à un long procès qui dura de 1772 à 1837, la commune de Chevaline reçoit une partie de l'alpage du Rosay, l'autre partie revenant à la commune d'Entrevernes, tandis que les hameaux d' Arnand (Doussard), Mont-Bogon, Vesonne et le Villard (Faverges) propriétaires du Planay, ont un droit sur un douzième de l'alpage. En 1856, la commune de Chevaline décide de racheter la partie revenant à Entrevernes et double ainsi sa surface pour constituer un alpage viable. En 1857 la commune cède une partie du Rosay aux quatre hameaux (Arnand, Mont-Bogon, Le Villard, Vesonne) en échange de leur renoncement à leur droit sur douzième de l'alpage. Enfin, en 1860, elle fait réaliser la construction d'un chalet. Le chalet d'habitation semble avoir été construit en deux fois, comme en atteste un chaînage visible au milieu de la façade sud. L'ancienne écurie a été agrandie à l'ouest au début du XXIe siècle pour créer une salle de fabrication aux normes.

Les chalets du Rosay sont encore en activité.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1860, daté par source

Le chalet d'habitation se compose d'une cave semi-enterrée, accolée à une pièce d'habitation dans laquelle se trouvait aussi la salle de fabrication. La chambre se trouve à l'étage sous le toit de tôle ondulée en pavillon. L'étable est un bâtiment rectangulaire en bois, regroupant l'étable à proprement parler, une salle de traite et la soue à cochon. Une extension vers l'ouest englobe désormais une salle de fabrication et quelques couchages. Un mur de pierre forme une clôture au-dessus de la falaise près de la soue.

Murscalcaire
moellon
pan de bois
Toittôle ondulée
Étages1 étage carré
Couverturestoit en pavillon
croupe
Typologiesferme d'alpage à deux bâtiments dissociés (étable ; logis, freidi et cave)
États conservationsbon état

Les chalets du Rosay sont encore en activité.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : 111/4 D1. Procès du partage des communaux et de la montagne du Charbon entre les communes de Lathuile, Doussard, Chevaline, Entrevernes et les hameaux de Faverges 1772-1837

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Chevaline An IX-1860. Délibération du 7 décembre 1856 relative à l'achat de la part d'Entrevernes sur l'alpage du Rosay.

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Chevaline An IX-1860. Délibération du 4 février 1857 relative à la transaction entre la commune de Chevaline et les hameaux de Arnand, Le Villard, Vesonne et Mont-Bogon à propos de l'alpage du Planay.

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 1. Registre de délibérations de Chevaline An IX-1860. Délibération du 1er juin 1860 relative à la publicité faite à Chevaline, Doussard, Saint-Jorioz, Doucy et Jarsy de la mise aux enchères de la construction du chalet.

Bibliographie
  • GUERRAZ-COLONEL, Janine, SALEMBIER, Pierre. La Chartreuse d'Aillon. La magnifique solitude. Grenoble : Glénat, 2010. 169 p. ISBN 978-2-7234-7188-6

  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme