Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château d'architecte dit domaine du Creux Guillin, puis château de Cillery

Dossier IA01000001 réalisé en 1991

Fiche

  • Vue d'ensemble des bâtiments, depuis l'est.
    Vue d'ensemble des bâtiments, depuis l'est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • verger
    • terrasse en terre-plein
    • cour
    • communs
    • fabrique de treillage
    • serre
    • orangerie
    • jardin d'hiver
    • canal de jardin
    • bassin
    • ensemble agricole
Genred'architecte
Appellationsdomaine du Creux Guillin, puis château de Cillery
Parties constituantes non étudiéesjardin, verger, terrasse en terre-plein, cour, communs, fabrique de treillage, serre, orangerie, jardin d'hiver, canal de jardin, bassin, ensemble agricole
Dénominationschâteau
Aire d'étude et cantonTrévoux
Hydrographiesbief du Creux Guillien
AdresseCommune : Jassans-Riottier
Lieu-dit : au Creux Guillien
Cadastre : 1984 A 15, 16, 14

Château construit en 1860 1861 pour Benoît Poncet, architecte lyonnais (1806 1881) , puis augmentation de construction entre 1864 et 1866 (passe de 16 à 27 ouvertures imposables) ; qualifié de bijou de la Saône, l'édifice a sans doute été conçu par Benoît Poncet lui-même, qui fit élever l'église de Jassans où il est enterré avec sa femme et son fils ; l'aménagement du parc, peut-être imaginé par Poncet, est dû à François Treyve (ou Trêves) , pépiniériste et horticulteur Trêvoltien, qui a réalisé ceux des propriétés voisines

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1860, daté par source
1864
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Edifice de plan en U, couronnant un parc paysager en légère pente, comprenant 680 arbres de 38 essences différentes ; le bâtiment se compose d'un corps de logis asymétrique (château) précédé d'une terrasse avec bassin circulaire et escalier droit, et de deux corps postérieurs symétriques, quasi identiques, abritant les communs (écuries, orangerie, salle de billard, logement) , de part et d'autre de la cour à bassin central ; château en briques et pierres, flanqué d'une tour carrée et d'une tourelle ronde à gauche, élévations à travées, couverture d'ardoises avec lucarnes en zinc dans les 2 étages de comble ; communs et mur de clôture en pisé sur solin de calcaire, couverture en tuiles creusés ; serre avec jardin d'hiver en rotonde, à droite du bâtiment ; fabriques de verdure, pergola, escaliers isolés aménagés dans le parc, traversé par plusieurs sources et orné de canaux avec passerelles, rocailles, sculptures

Mursbrique
calcaire
pisé
enduit
pierre avec brique en remplissage
Toitardoise, tuile creuse, verre en couverture
Plansplan régulier en U
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, 2 étages de comble
Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
en brique
Élévations extérieuresélévation à travées, élévation ordonnancée
Couverturesverrière
toit à longs pans
flèche carrée
flèche conique
toit à deux pans
croupe
croupe polygonale
lanterneau
Escaliersescalier isolé : escalier droit
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
États conservationsrestauré
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Vierge ; sainte ; dragon" § "sujet : Vierge en fonte, support : niche dans l'angle de la tour nord-ouest ; sujet : sainte Jeanne d'Arc, support : dans le parc, à l'arrivée du chemin côté ouest ; sujet : dragon en ciment, support : rocaille près de la source

Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablesparc, jardin d'hiver
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève