Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chocolaterie de l'Union ancienne maison Ozereau et Janoray actuellement complexe sportif Gymnase Club

Dossier IA69000043 inclus dans Rue de la Vierge-Blanche, actuellement rue Victorien-Sardou réalisé en 2000

Fiche

AppellationsChocolaterie de l'Union
Destinationscomplexe sportif
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal
Dénominationschocolaterie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : la Guillotière
Adresse : 20 au 28 rue, Victorien-Sardou , 217 grande-rue-de-la
Guillotière
Cadastre : 1984 AK 37, 38

Ancienne maison Ozereau et Janoray, la chocolaterie de l'Union est spécialisée dans le cacao pur et soluble. Tous les chocolats qui portent la marque Union sont garantis pur cacao et sucre. De 1883 à 1887, l'usine est localisée 7 rue du Gazomètre, avec un magasin situé au 31 rue Victor Hugo. C'est à partir de 1895, que l'usine est transférée rue Vierge Blanche (actuellement rue Victorien Sardou pour la façade nord) à son emplacement actuel. A partir de 1900, l'adresse postale sera différée au 217 Grande-rue-de-la-Guillotière, sur la façade sud du site. Durant la même période, on assiste également à un changement de raison sociale : L. Janoray successeurs, chocolat et cacao de l'Union. Le pignon nord porte une enseigne et une date portée chocolaterie de l'union, 1915, ce qui correspond certainement à la dernière extention du site. En 1929, une demande de permis de construire pour habitation (AK 38) est effectuée par messieurs Janoray et Amblard par les architectes Ruff et Ollivier, au 18 rue Victorien Sardou, il s'agit certainement d'un immeuble de logements pour l'industriel de la chocolaterie de l'Union. Le site industriel est occupé depuis les années 1980 par un complexe sportif Gymnase Club.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1895, porte la date
1915
1929
Auteur(s)Auteur : Ruff et Ollivier architecte

La façade principale a un pignon carré avec un entablement à couronnement horizontal portant l'enseigne et la date. Le bâtiment est d'un étage carré pour la partie nord-est, il est prolongé d'un mur à droite à deux pignons à redents. Les ateliers nord sont en rez-de-chaussée à sheds. L'immeuble patronal est de 3 étages carrés. Ce bâtiment déploie 2 ailes en forme de V dont le pavillon sur l'angle nord plus haut et à pans coupés est orné de bow-window sur le 2eme et 3eme étages. La façade en alignement sur la rue Victorien Sardou est rythmée par 5 travées, les deux autres façades par trois.

Mursrésidu industriel en gros oeuvre
Toitverre en couverture, tuile mécanique
Étages1 étage carré, 3 étages carrés
Couverturesshed
toit à longs pans
États conservationsétablissement industriel désaffecté, remanié

l'immeuble patronal est à signaler, il tient un très bel angle de rue. Zone UB dite zone centrale ordonnée : il s'agit d'une partie du tissu central de Lyon, caractérisé notamment par l'imbrication des fonctions, et situé en limite des quartiers historiques ou des centres secondaires. Le tissu est généralement organisé en ordre continu et à l'alignement des voies. Ce zonage concerne essentiellement la rive gauche du Rhône mais trouve également son application dans d'autres secteurs centraux bien ordonnés le long des voies.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • AC Lyon, 1097 WP 573. Fichiers sanitaires. Rue Saint-Michel 50-68 ; rue Victorien Sardou 1-47. Demande de PC pour habitation pour MM Janoray et Amblard, par Ruff et Ollivier architecte 351 rue Paul Bert. 1929

    AC Lyon : 1097 WP 573
Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1883. AM Lyon (accès libre)

    p. 1883
  • Indicateur Fournier. 1895. AM Lyon (accès libre)

    p. 1719
  • Indicateur Henry. 1901. AM Lyon (accès libre)

    p. 1931
  • Indicateur Henry. 1910. AM Lyon (accès libre)

    p. 2013
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine