Logo ={0} - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Martin

Ciboire (n°1)

Dossier IM42001325 réalisé en 2001

Fiche

Dénominationsciboire
Numérotation artificielle1
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Bussy-Albieux

André Michel Favier est actif de 1832 à 1850, puis l'atelier Favier Frères (Jean-Baptiste et Claude Favier) de 1850 à 1860.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s)Auteur : Favier André Michel
André Michel Favier

André Michel Favier, orfèvre lyonnais né en 1805, est actif jusqu'en 1850 sous plusieurs raisons sociales : Favier Frères à partir de 1824, en association avec Jean-Marie François Henri Favier (1809-1827), Favier et Goiffon de 1830 à 1832, avec Marie Goiffon, et sous son propre nom avant 1830 puis entre 1832 et 1850.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Favier Claude
Claude Favier

Orfèvre lyonnais (1824-1861/72), actif sous la raison sociale Favier Frères de 1850 à 1860, en association avec Jean-Baptiste Favier (1824-av. 1899), puis A. Favier Neveux, de 1860 à 1903, en association avec Jean-Baptiste Favier (avant 1899, ils sont remplacés par Marie-Michel et Charles-Marie Favier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Favier Jean-Baptiste
Jean-Baptiste Favier

Orfèvre lyonnais (1824-av. 1899), actif sous la raison sociale Favier Frères de 1850 à 1860, en association avec Claude Favier (1824-1861/72), puis A. Favier Neveux, de 1860 à 1903, en association avec Claude Favier (avant 1899, ils sont remplacés par Marie-Michel et Charles-Marie Favier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Favier Frères
Favier Frères

Atelier d'orfèvrerie lyonnais, raison sociale utilisée de 1824 à avant 1830 par Jean-Marie François Henri Favier (1809-1827 et André Michel Favier (1805- ?), puis de 1850 à 1860 par Jean-Baptiste Favier (1824-av. 1899) et Claude Favier (1824-1861/72).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
atelier de fabrication

Ciboire en argent repoussé à pied rond, collerette, noeud ovoïde et fausse-coupe. Le couvercle est surmonté d'une croix en argent fondu. Décor en bas-relief ciselé et ciselé au mat.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, fondu, repoussé, ciselé, ciselé au mat, ajouré, décor en bas-relief
Précision dimensions

h = 30. Dimensions approximatives.

Iconographiesange
perle
volute
vigne
à guirlande
feuille
feuille d'eau
coquille
fruit
jonc
les Evangélistes
blé
cuir découpé
palmette
Précision représentations

ange ; perle ; volute ; vigne ; à guirlande ; feuille ; feuille d'eau ; coquille ; fruit ; jonc ; les Evangélistes ; blé ; cuir découpé ; palmette § Le cavet du pied est orné de cartouches feuillagés et de bouquets de feuilles et de fruits. Sur la partie bombée, quatre médaillons rectangulaires à pans coupés, ornés des bustes des évangélistes accompagnés de leur symbole, sont séparés par des cartouches de cuirs découpés, et des bouquets de blé ou de joncs. Le couvercle présente des motifs similaires, sans les médaillons, avec des sortes de coquilles en partie supérieure. La collerette est ornée d'olives et perles, le noeud de volutes encadrant des bouquets de vigne et bordé d'une frise de feuilles d'eau. La fausse-coupe est ornée d'angelots, cuirs découpés, volutes, épis de blé et joncs. La croix sommitale est formée de feuilles, avec des extrémités en forme de boules.

Statut de la propriétépropriété de la commune
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Delmotte Emilie