Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA42002430 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescroix de cimetière
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Saint-Thomas-la-Garde
Lieu-dit : les Ecolières
Cadastre : 1984 A 40

Le nouveau cimetière est construit entre 1883 et 1885, sur un projet de l'agent voyer Thévenet (bien que l'architecte A. Favrot, alors actif sur le chantier de l'église, ait également fourni un plan), par l'entrepreneur Pierre Nénau, de Montbrison. Il remplace l'ancien cimetière situé autour de l'église (au nord), déplacé vers 1905 (mais seulement supprimé en 1941). Il est agrandi en 1978-1979.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1883, daté par source
Auteur(s)Auteur : Thévenet agent voyer attribution par source
Auteur : Nénau Pierre entrepreneur attribution par source

Cimetière de plan rectangulaire, clos d'un mur maçonné en moellon de granite. Portail à piédroits en brique et granite, vantaux en fer forgé. Croix au centre de la première partie du cimetière, avec devant la pierre tombale du curé Jean-Baptiste Clairet (curé à Saint-Thomas en 1868, mort en 1894).

Mursgranite
moellon
Techniquesferronnerie
fonderie
Précision représentations

Décor des vantaux du portail : partie basse pleine, décor de rosaces encadrées de feuillages rapportées en fonte ; partie haute à barreaux aux extrémités en volutes.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registres de délibérations du conseil municipal, 27 mai 1883-6 mars 1904. Délibération du 27 mai 1883. Le cimetière doit être déplacé depuis déjà longtemps : il est autour de l´église et mesure à peine 200 m². La commune projette d´acheter pour cela un pré à 100 m du bourg : 900 F, à prendre sur le budget de 1100 F affecté à la construction d´une maison d´école et resté sans emploi.

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registres de délibérations du conseil municipal, 27 mai 1883-6 mars 1904. Délibération du 19 août 1883. Les plans et devis du nouveau cimetière ont été dressés par M. Thévenet, agent voyer de Montbrison. Les murs de clôture du nouveau cimetière exigeraient une dépense de 3400 F. Des modifications sont proposées par le conseil municipal : remplacer les pierres de taille par de la brique et supprimer les couvertures en tuile des murs de clôture, puisqu´ils sont en bonne maçonnerie, pour arriver au prix de 2100 F.

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registres de délibérations du conseil municipal, 27 mai 1883-6 mars 1904. Délibération du 29 janvier 1885. Lors de la création du nouveau cimetière, une liste de souscription a été présentée aux principaux propriétaires de la commune qui se sont engagés à verser une participation (M. Chollet : 300 F ; M. Colas : 200 F ; M. Nizès Claude : 200 F ; M. Nizès Jean-Baptiste : 200 F ; Mme veuve Jourjon : 200 F).

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registres de délibérations du conseil municipal, 27 mai 1883-6 mars 1904. Délibération du 18 novembre 1885. Le maire expose que le nouveau cimetière est entièrement terminé mais il reste à faire le défonçage du terrain pour un montant de 984 F.

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registres de délibérations du conseil municipal, 27 mai 1883-6 mars 1904. Délibération du 3 décembre 1905. Fixe le montant des vacations pour exhumations et réinhumations en vertu d'une loi générale, mais sans mentionner de déplacement du cimetière.

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Boîte de documents : cimetière. 22 juillet 1883. Rapport explicatif à l´appui du projet de déplacement du cimetière, de Thévenet architecte, agent voyer de Montbrison. le cimetière actuel est autour de l´église et mesure moins de 200 m² ce qui est trop restreint. Le cimetière projeté sera dans une parcelle de pré appartenant à Marguerite Masson épouse de Jean Ande, demeurant à Saint-Thomas. Il aura 31,50 sur 25,50 m de côté, 803 m². murs d´enceinte en maçonnerie ordinaire de 2 m de haut, portail en fer forgé de 2,50 m d´ouverture. Cahier des charges générales : pierre de taille tirée des bancs les plus durs des carrières de Moingt ; moellons de la carrière de Saint-Thomas (à 300 m) ; chaux de Sury-le-Comtal. Adjudication : proposition de Félix Olivier, entrepreneur à Montbrison, 12 rue Grenette, 6 janvier 1884 ; proposition de Félix Dautun, maçon au bourg de Saint-Thomas, 12 rue Grenette, 6 janvier 1884 : refusés. Proposition de Pierre Nénau, de Montbrison : acceptée. 16 novembre 1885. Félix Dautun, maçon au bourg de Saint-Thomas défoncera le terrain du cimetière, constitué de roche très dure.

  • AC Saint-Thomas-la-Garde. Registre de délibérations du conseil municipal, 21 novembre 1926 - 15 décembre 1962. Délibération du 30 mars 1941. Nettoyage du vieux cimetière.

Documents figurés
  • Département de la Loire. Arrondt de Montbrison. Commune de St-Thomas-la-Garde. Plan du cimetière / A. Favrot (architecte). 1 dess. : encres et lavis colorés sur papier. 31x40 cm. Échelle 1:10 (AC Saint-Thomas-la-Garde). Transcription des autres inscriptions : [Plan...] faisant connaître : 1e : par une teinte rose les concessions perpétuelles ; 2e : par une teinte jaune les concessions de 30 ans ; 3e : par une teinte bleue les concessions de 15 ans. Dressé par l´architecte soussigné. Montbrison, le 6 janvier 1884. Signé A. Favrot. Approuvé par le préfet le 7 juin 1884.

  • N°1. Département de la Loire. Arrondt de Montbrison. Commune de St-Thomas-la-Garde. Translation du cimetière. Projet faisant connaître par une teinte rose l'emplacement à aquérir (nature pré) de Mme Marguerite Masson, femme Ande, pour la construction d'un nouveau cimetière et faisant partie du n°668 section A du plan cadastral (surface à aquérir : 1200 mètres carrés). / Thévenet (agent voyer). 1 dess. : encres et lavis colorés sur calque collé sur papier. 30,9x20,9 cm. Échelle 1:2500. Montbrison, 3 juin 1883. AC Saint-Thomas-la-Garde.

  • N°2. Département de la Loire. Arrondt de Montbrison. Commune de St-Thomas-la-Garde. Construction d´un cimetière. Plan général faisant connaître par une teinte rose l´emplacement du nouveau cimetière et par une teinte jaune le cimetière actuel. / Thévenet (agent voyer). 1 dess. : encres et lavis colorés sur calque collé sur papier. 30,9x20,9 cm. Échelle 1:2500. Montbrison, le 22 juillet 1883. AC Saint-Thomas-la-Garde.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry