Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA73003331 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Montcel
Lieu-dit : la Combe
Cadastre : 2013 B4 332, 336

En 1732 (mappe sarde), le cimetière occupe la parcelle 3110, au milieu de laquelle est implantée l'église. Au milieu du 19e siècle, le cimetière n'est pas clos et une partie a été désaffectée (vers 1840) pour servir de "place publique entre l’église et la mairie, que traverse le chemin de grande communication n°8". En 1862, le préfet invite la commune à établir une clôture en bois au cimetière ; mais la commune a le projet d’établir une clôture en maçonnerie (plans et devis dressés le 8 juillet 1862 par l'architecte Combettes), en circonscrivant le cimetière à une parcelle au sud de l’église. La réception d'oeuvre a lieu en novembre 1863 : la grille principale, prévue en bois, a été réalisée en fer, avec à l’extrémité une petite porte en fer avec piliers en pierres taillées. En 1865 la commune doit encore régler la fourniture de dalles destinées à la couverture du mur du cimetière (transportées par chemin de fer de Chambéry à Choudy, puis jusqu’au Montcel par les habitants). Le plan du 1er cadastre français, en 1880, montre la délimitation du nouveau cimetière. Le mur est réparé en 1880 et 1895, puis le cimetière agrandi vers l'est en 1901.

Cependant en 1909 le cimetière est jugé trop exigu et proche de points d'eau : une parcelle est acquise pour son déplacement. Le décompte des travaux est effectué en janvier 1911. En 1931, l'ancien cimetière est désaffecté et ses murs sont détruits.

Le nouveau cimetière est agrandi dans la 2e moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , (?)
Dates1909

Cimetière de plan carré, avec une croix à la croisée des deux allées principales médianes. Mur de clôture en maçonnerie enduite au ciment, couvertine en ciment. Porte encadrée de piliers à bossage, en calcaire ; vantaux en métal (partie nasse pleine, décor de losange ; partie haute à barreaux terminés en flèches, dormant terminé en fleur de lys.

Agrandissement au sud, avec une partie aménagée en columbarium.

Murscalcaire moellon enduit (?)
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 10 février 1861-3 juillet 1870. Délibérations concernant le cimetière.

    - 15 juillet 1862. Cimetière. Plans et devis dressés le 8 juillet 1862 par M. Combettes, architecte, concernant les travaux de construction des murs du cimetière. 3545 F.

    - 31 août 1862. Cimetière : clôture. Lettre du préfet du 20 août 1862 invite la commune à établir une clôture en bois au cimetière qui en est dépourvu, ce qui n’est pas décent. Or la commune a le projet d’établir une clôture en maçonnerie ; le cimetière ne peut être placé qu’au midi de l’église à une distance de 30 m de toutes les habitations, sauf le presbytère dont le terrain appartient à la commune, et l’architecte Combettes a déclaré ce terrain convenable. La commune décide donc de transférer le cimetière à l’endroit indiqué ci-dessus et de la clore immédiatement de murs.

    - 19 novembre 1863. Réception provisoire d’œuvre faite par l’architecte Combettes, pour la maison d’école et la clôture du cimetière : 16 680 F, ce qui est inférieur à la somme de l’adjudication (entrepreneur Gourjux). La commune fait établir un devis supplémentaire (dont, pour le cimetière : remplacement de la grille principale, prévue en bois, par une en fer, avec une petite porte en fer à l’extrémité, piliers de la porte en pierres taillées).

    - 25 septembre 1864. Décompte des travaux de la maison d’école et clôture du cimetière. La commune doit 500 F à M. Estivin, entrepreneur à Chambéry, pour la fourniture de dalles destinées à la couverture du mur du cimetière ; les dalles ont été transportées par chemin de fer de Chambéry à Choudy, puis jusqu’au Montcel par les habitants.

    - 12 novembre 1865. Nivellement du cimetière et de la place publique. Le cimetière en exercice est dans un état déplorable. La place publique entre l’église et la mairie, que traverse le chemin de grande communication n°8, exige des travaux de nivellement. Ce dernier emplacement fut en partie affecté à un cimetière, mais ce cimetière a été mis hors service il y a plus de vingt ans. Les travaux seront exécutés en régie par des corvées des habitants.

    AC Montcel
  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 2 mai 1880-30 décembre 1896. Délibérations concernant le cimetière.

    - 14 novembre 1880. Réparation au mur du cimetière. Projet dressé par Grisard, architecte à Aix-les-Bains ; décompte dressé par Blanc, architecte à Chambéry. Guérin Gelloz, entrepreneur.

    - 16 août 1896. Adjudication des travaux communaux : réparation du mur du cimetière, sur devis de Claude Pégaz-Fiornet, maçon, 420 F. Remporte l’adjudication.

    - 1er septembre 1901. Assainissement et agrandissement du cimetière, de 6 m du côté est. La vente de concessions, rendue possible par l’agrandissement, pourra financer les travaux.

    AC Montcel
  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 20 janvier 1897 au 19 octobre 1913. Délibérations concernant le cimetière.

    - 23 décembre 1909. Promesse de vente du 21 novembre 1909, d’un terrain appartenant à Michel Marin pour y établir le nouveau cimetière (la Combe, B 394 ; 1800 F). Plans et devis dressés le 16 décembre 1909 par le géomètre Poirrier pour la construction du cimetière (7210 F). Le cimetière actuel est insuffisant, près de l’église et marécageux, sources et puits à proximité.

    - 8 janvier 1911. Décompte des travaux.

    AC Montcel
  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 16 novembre 1913-21 février 1932. Délibération du 25 octobre 1931. Désaffection de l’ancien cimetière situé autour de l’église, démolition des murs.

    AC Montcel
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry