Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA42002481 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Écotay-l'Olme
Lieu-dit : le Taillou
Cadastre : 1808 C 96 ; 1986 AN 101

Le cimetière d'Ecotay remonte peut-être au Moyen Age, puisque l'église située à côté du château a été paroissiale aux 13e et 14e siècle, avant de devenir annexe de paroisses voisines (voir IA42001380). Le cimetière est dessiné sur le plan cadastral de 1808. La population demande sa remise en service pour les inhumations dès 1838. Il est agrandi en 1904 (agrandissement en projet à partir de 1895), sur les plans de l'agent voyer cantonal Joseph Jacon. Les travaux sont adjugés à la société coopérative l'Union des terrassiers et maçons (rue de Montaud à Saint-Etienne) mais les délais ne sont pas tenus et la commune décide d'achever les travaux en régie, aux frais de l'entrepreneur, sous la surveillance de Guillaume Alliger, maçon à l'Olme. La croix de cimetière a disparu avant le milieu du 20e siècle (ses fondations sont éliminées en 1944).

Période(s)Principale : Moyen Age , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1904, daté par source
Auteur(s)Auteur : Jacon Joseph agent voyer attribution par source
Auteur : Union des terrassiers et maçons entrepreneur attribution par source

Le cimetière d'origine était rectangulaire, avec à l'est l'enclos privé de la famille de Meaux ; l'agrandissement adopte la forme triangulaire de la langue de terrain sur laquelle il se trouve, à l'ouest du château. Il est clos d'un mur maçonné en moellon de granite. Portail en pierre de taille (piliers avec base et chapiteaux moulurés, surmontée d'un bloc creusé d'une croix), vantaux en fer forgé.

Murspisé
granite
moellon
Toittuile plate
Techniquesferronnerie
fonderie
Précision représentations

Décor des vantaux du portail : partie basse pleine, décor de croix (extrémités à trois pointes) rapportées ; partie haute à barreaux droits avec une flamme à l'extrémité. Au sommet, croix (extrémités à trois pointes).

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). 29 octobre 1838. Lettre de l´archevêque en réponse à un arrêté préfectoral autorisant les habitants d´Ecotay à se faire inhumer au cimetière du village. Une pétition de la commune avait demandé que les habitants soient enterrés dans son cimetière, malgré la division de la commune entre plusieurs paroisses (Verrières, Bard, Moingt) ; ils demandent également l´établissement d´une succursale (ils disposent d´une église). Mais pour l´archevêque, le cimetière ne réunit pas les conditions canoniques.

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Délibération du conseil municipal du 6 octobre 1895. La commune demande que l´agent voyer cantonal soit autorisé à rédiger un projet d´agrandissement du cimetière (pour 10 ares de plus).

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Délibération du conseil municipal du 6 février 1896. Autorisation donnée à Tronchon, agent voyer cantonal, pour rédiger un projet d´agrandissement du cimetière.

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Délibération du conseil municipal du 12 janvier 1903. Promesse de vente du terrain du cimetière (23,12 ares).

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Projet d´agrandissement du cimetière. Rapport explicatif de l´architecte. Dressé par l´agent voyer cantonal... à Montbrison, le 20 août 1904. Signé Joseph Jacon. Le cimetière actuel est situé à 75 m au dessus de l´église. Il mesure 280 m², ce qui est insuffisant.

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Délibération du conseil municipal du 15 octobre 1905. Le 5 févier, adjudication à la société coopérative l´Union des terrassiers et maçons (rue de Montaud à Saint-Etienne) pour travaux d´agrandissement, en quatre mois (4321,70 F). Mais en septembre le chantier n´est pas achevé et la société a des dettes (salaires, fournisseurs...). La commune veut achever les travaux en régie, aux frais de l´entrepreneur. Guillaume Alliger, maçon à l´Olme, surveille les travaux.

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Délibération du conseil municipal du 21 mai 1922. Il faut refaire le plan du cimetière, agrandi en 1905. L´agent voyer cantonal Péricard en est chargé.

Documents figurés
  • Projet d´agrandissement du cimetière. Plan détaillé des lieux (n°1). / Joseph Jacon (agent voyer cantonal). 1 dess. : encre et lavis sur calque. Echelle 1:2500. 30,4x21 cm. 20 août 1904. (AD Loire. Série O : 972, Ecotay-L'Olme). Signature : "Dressé par l´agent voyer cantonal... à Montbrison, le 20 août 1904. [Signé] Joseph Jacon". NB Le plan est dessiné sur fond de plan cadastral de 1808, sans mise à jour (l'église est représentée sans son agrandissement de 1841-1842).

  • Projet d´agrandissement du cimetière. Plan et profils des travaux projetés (n°2). / Joseph Jacon (agent voyer cantonal). 1 dess. : encre et lavis sur calque. Echelle 1:200. 30,6x102,8 cm. 20 août 1904. (AD Loire. Série O : 972, Ecotay-L'Olme). Signature : "Dressé par l´agent voyer cantonal... à Montbrison, le 20 août 1904. [Signé] Joseph Jacon".

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry