Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA42003649 réalisé en 2006

Fiche

Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : L'Hôpital-le-Grand
Lieu-dit : l' Enfer
Cadastre : 1988 C1 276

Suite à la lettre du préfet en date du 23 avril 1887, demandant de s´occuper de la translation du cimetière qui se trouve autour de l´église, le conseil municipal, le 12 mai 1887, décide que ce projet sera renvoyée au moment où l´église qui menace ruine nécessitera de grandes réparations. Deux années plus tard, le 10 novembre 1889, la municipalité estime qu´il est temps de s´occuper de la translation du cimetière, pour 3 raisons : 1 - salubrité publique, 2 - cimetière autour de l´église, trop près des habitations, 3 - pas assez grand...Elle demande l´autorisation d´acheter un terrain. Suite au refus de la commission des hospices de vendre le terrain que le conseil avait choisi, ce dernier, le 09 novembre 1890, demande à ce que la création du cimetière soit déclarée d´utilité publique. Plus tard, le 27 août 1891, le conseil d´hygiène fixe l´emplacement du nouveau cimetière dans un pré appartenant à M. Mandon au nord du bourg... La commune dispose de près de 4 000 F pour la translation du cimetière à cet emplacement d'une superficie de de 1 500 à 1 600 m². Mais en juillet 1892, le sieur Mandon refuse de vendre son pré. Dès lors le maire demande à ce que l´emplacement soit déclaré d´utilité publique et demande l´expropriation du propriétaire. Parallèlement, le conseil municipal approuve les plans et devis dressés par M. Girardier, agent voyer cantonal. L´emplacement arrêté, de 1 764 m² (parcelle n°26 de la section B) est insuffisant et par la suite, le 19 mars 1893, M. Mandon donne un terrain à la commune pour l´emplacement du nouveau cimetière sur la section B et C au n° 34 et 38, au lieu-dit l´Enfer. Le conseil municipal accepte la proposition, l´acte de vente est signé le 30 août 1893. Le 17 septembre 1893, le conseil municipal approuve le devis de 4 500 F concernant le nouveau cimetière, et nomme, le 11 février 1894, M. Pranchan, nouvel agent voyer à Montbrison, pour continuer les plans et devis, et surveiller l´exécution du nouveau cimetière. Les travaux tardent à démarrer, car le 3 février 1895, le maire présente au conseil municipal les plans et devis du nouveau cimetière à créer, réalisés par M. Tranchin, agent voyer à Montbrison. En février 1895, M. Maudon fait un don de 200 F pour le cimetière, dont le coût total prévu est de 5 000 F, et le 21 avril 1895, l´adjudication des travaux est ajournée car les prix sont trop importants. M. Tury, entrepreneur de Sauvain propose ses services. Enfin, le 8 novembre 1896, le préfet approuve l´exécution du projet de la construction du nouveau cimetière.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1896, daté par source
Auteur(s)Auteur : Girardier agent voyer
Auteur : Tranchin agent voyer
Auteur : Tury entrepreneur
Personnalité : Maudon propriétaire

Cimetière de plan rectangulaire clos d'un mur en pisé enduit sur un soubassement maçonné. Le sommet des murs est protégé par des tuiles plates. Le portail, situé sur le côté est du cimetière, est encadré de piliers en granite bouchardé. Le sommet pyramidal des chapiteaux moulurés des piliers comporte des acrotères à chacun des angles. Les vantaux métalliques comportent dans la partie basse et pleine, un décor de fleurs et croix rapportées.

Mursgranite
pisé
Techniquesferronnerie
Précision représentations

Décor de fleurons et croix sur la partie basse des vantaux et au centre du portail en partie haute

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC l'Hôpital-le-Grand. Registres des délibérations du conseil municipal de 1838-1882 ; 1882-1908 ; 1908-1973 : Délibération concernant le cimetière 12 mai 1887. Non translation du cimetière. Lettre du préfet en date du 23 avril 1887, demandant de s´occuper de la translation du cimetière qui se trouve autour de l´église. Délibère que la translation du cimetière est renvoyée au moment où l´église qui menace ruine nécessitera de grandes réparations. 10 novembre 1889. Translation du cimetière : il est temps de s´occuper de la translation du cimetière pour 3 raisons : 1 - salubrité publique, 2 - cimetière autour de l´église, trop près des habitations, 3 - pas assez grand...est d´avis de demander la translation du cimetière, demande l´autorisation d´acheter un terrain. 09 novembre 1890. Translation du cimetière. La commission des hospices s´est refusée de vendre le terrain que le conseil avait choisi...demande à ce que la création du cimetière soit d´utilité publique. 27 août 1891. Le conseil d´hygiène a fixé l´emplacement du nouveau cimetière dans un pré appartenant à M. Mandon au nord du bourg...La commune peut au moins disposer de 4000F pour faire la création du cimetière et un emplacement de 1500 à 1600m est suffisant. 10 juillet 1892. Le sieur Mandon refuse de vendre son pré. Le maire demande à ce que l´emplacement soit déclaré d´utilité publique et demande l´expropriation du propriétaire. Le conseil municipal considérant que les plans et devis dressés par M. Girardier, agent voyer cantonal conviennent, ils sont approuvés. Un emplacement de 1764 m² est insuffisant dans la parcelle n°26 de la section B. 19 mars 1893. M. Mandon donne un terrain à la commune pour l´emplacement du nouveau cimetière sur la section B et C au n° 34 et 38. Acceptation du conseil municipal au lieu-dit l´Enfer (acte de vente en date du 30 août 1893) 17 septembre 1893. Le conseil municipal approuve le devis concernant le nouveau cimetière montant à la somme de 4500F 11 février 1894. Le maire propose de nommer M. Pranchan, nouvel agent voyer à Montbrison pour continuer les plans et devis et la surveillance pour l´exécution du nouveau cimetière. 3 février 1895. Le maire présente au conseil municipal les plans et devis du nouveau cimetière à créer qui ont été faits par M. Tranchin, agent voyer à Montbrison. (En février 1895, don de 200F pour le cimetière par M. Maudon / aux 5000F du coût total prévu pour le cimetière). 28 avril 1895. Le 21 avril dernier, l´adjudication des travaux a été ajournée car les prix sont trop importants. M. Tury, entrepreneur de Sauvain se propose. 8 novembre 1896. Le préfet a approuvé l´exécution du projet de la construction d´un nouveau cimetière. Cette entreprise étant terminée, il y a lieu d´en régler définitivement la dépense.

    AC L'Hôpital-le-Grand : sans cote
  • AD 42, Série O1066 : L´Hôpital-le-Grand. Plan masse de l´église de L´Hôpital-le-Grand et de son cimetière datant de 1816 Dessin à l´encre noire sur papier épais couleur crème, avec rehauts de rose, gris, vert. Légende : A...Emplacement qu´Antoine Emonnet / fait clore de murs : contenant 2 perchers 22 mêtres. / Depuis B. jusqu´à C mur de clôture du / cimetière dégradé par Antoine Emonnet. -longueur 19 mètres ½ / Depuis C. jusqu´à D. dans une largeur de 12 mètres 2/3 / mur sur lequel le dit Emonnet a consruit un exhaussement ; / après avoir dégradé le dit mur, et enlevé les matériaux. Dimensions : H = 23 ; LA = 26,3 (reproduit)

    AD Loire : O 1066
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry