Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cloche (petite cloche)

Dossier IM42001660 réalisé en 2005

Fiche

Dénominationscloche
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Roche
Emplacement dans l'édificeclocher

Cette cloche a été fondue en 1780 par le fondeur Decharme pour l'église de Boisset, dans le Cantal (Rochigneux). Après avoir échappé à la fonte à la Révolution, elle aurait été rachetée à l'Etat par Decharme. En 1803, il la revend à la fabrique de Roche lorsque celle-ci lui confie la refonte de l'une des deux cloches de son église (Rochigneux). On retrouve le motif du Christ en croix avec Madeleine agenouillée étreignant largement la croix (appliqué sur la faussure ou la panse) sur d'autres cloches attribuées à Louis Decharme (cloche IM15000103 au Monteil, Cantal, attribuée à Louis Decharme et Alexis Limaux ; cloche IM63000267 à Arlanc, Puy-de-Dôme, signée A LIMAVX FONDEUR). Cloche inscrite MH au titre objet le 27 janvier 1938.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Dates1780
Auteur(s)Auteur : Decharme Louis fondeur de cloches

Cloche en bronze fondu, décor en bas-relief obtenu par fonte à la cire perdue, quatre lignes d'inscriptions en caractères romains. Un décor en bas-relief sous les inscriptions puis une dernière inscription au bas de la panse donnant le nom du fondeur (inscription lue : REGNARME, pour DECHARME ?).

Catégoriesfonderie
Structuressuspendue
Matériauxbronze, fonte, fonte à la cire perdue à noyau, décor en bas-relief
Précision dimensions

dimensions non prises.

Iconographiesscène biblique, Crucifixion, sainte Marie-Madeleine
Précision représentations

Sur la panse de la cloche : le Christ en croix avec Marie-Madeleine au pied de la croix aux extrémités fleurdelysées, sur trois degrés feuillagés.

Inscriptions & marquesdate, fondue, sur l'oeuvre
inscription, fondue, sur l'oeuvre, latin
inscription, fondue, sur l'oeuvre, français
inscription concernant l'auteur, fondue, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

1ère ligne : SANCTE MARTINE PRO NOBIS . LAN . 1780 LAY ETE BENITE PRA [sic]. 2ème ligne : + M. RAYMOND CVRE M. I. B BRAYAT AVOCAT IVGE ROYAL PREVOT DE BOISSET. 3ème ligne : M. ALEXIS CAPELLE AVOCAT PROTECTEVR M. LOVIS LAROQVE NOTAIRE ROYAL M +. 4ème ligne : M. PIERRE CARRAYS CHIRVGIEN [sic] IVRE. Dernière ligne : REGNARME FONDEVR.

États conservationsbonnes conditions de conservation
bon état
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet, 1938/01/27

Références documentaires

Bibliographie
  • LUGNIER, Antoine. Cinq siècles de vie paysanne à Roche-en-Forez, Loire (1440-1940). Réimpression de l'édition de l'Imprimerie Dumas de 1962

    p. 288
Périodiques
  • ROCHIGNEUX, Thomas. Cloche de l'église de Roche. Bulletin de la Diana, t. V, avril - octobre 1889

    p. 98, 99
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry