Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cloche

Dossier IM42002178 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Dénominationscloche
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Saint-Thomas-la-Garde

Cloche fondue en 1530. Certains motifs du décor (plaquettes rectangulaires avec saint Michel ou la Résurrection, lion ailé dans l'inscription) rappellent ceux de plusieurs autres cloches du 16e siècle conservées dans le canton de Montbrison. Cette cloche, aujourd'hui en mains privées, est réputée provenir de l'ancien prieuré de Saint-Thomas-la-Garde. Ses petites dimensions s'accordent avec cette hypothèse (la cloche aurait été placée dans un clocher-mur, et aurait servi à la communauté qui n'avait pas besoin d'une grosse cloche).

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Dates1530
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Cloche en bronze fondu, décor en bas-relief obtenu par fonte à la cire perdue, inscription en caractères minuscules ornés (une ligne), plaquettes décoratives.

Catégoriesfonderie
Matériauxbronze, fonte, fonte à la cire perdue à noyau, décor en bas-relief
Précision dimensions

Dimensions non prises (petite cloche, environ 50 cm de haut).

Iconographiesà filet
lion
saint Michel
dragon
Résurrection du Christ
Christ glorieux
ange
femme, à mi-corps
rinceau
rose
Précision représentations

Décor sur le cerveau : filets. Décor sur la panse : quatre motifs disposés à intervalle régulier, composés de deux plaquettes rectangulaires avec une scène sous une arcature polylobée, un médaillon et un motif sans cadre. Description des motifs, départ sous le début de l'inscription, lecture dans le sens inverse des aiguilles d´une montres (sens de lecture de l'inscription) : plaquette rectangulaire avec la Résurrection du Christ (le Christ sortant de son tombeau, avec un nimbe crucifère, bénissant et tenant un étendard) ; Christ glorieux (?) : personnage trônant, nimbé, tenant un sceptre et un calice ou un globe (sans certitude), encadré de deux ange agenouillés en prière, l'ensemble dans une coquille ou devant un drapé ; plaquette rectangulaire avec Saint Michel terrassant le dragon ; médaillon circulaire représentant une femme, de trois-quarts, à mi-corps, portant une robe et une coiffure de la 2e moitié du 16e siècle (sainte Marie-Madeleine ?). Faussure délimitée par des filets.

Inscriptions & marquesdate, fondue, sur l'oeuvre
inscription, fondue, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

Inscription sur le cerveau, en caractères minuscules gothiques ornés : (trois rinceaux avec un bouton de rose au milieu) ALLELUYA (rinceau avec une fleur au milieu) ALLELUYA (lion ailé) L AN (rinceau avec une fleur au milieu) MIL (rinceau avec une fleur au milieu) CCCCC (rinceau avec une fleur au milieu) XXX.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline