Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix de chemin dite croix de Beauvoir

Dossier IA42002546 inclus dans Maison forte dite Château de Beauvoir, actuellement ferme réalisé en 2005

Fiche

Appellationscroix de Beauvoir
Dénominationscroix de chemin
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Verrières-en-Forez
Lieu-dit : Beauvoir
Cadastre : 1986 AO non cadastré (vers AO 26 a)

La croix de Beauvoir a sans doute été érigée pour la branche famille de Rochefort possessionnée à Beauvoir aux 15e et 16e siècles, où ils font reconstruire un château : le chapiteau situé au sommet du fût porte les armoiries des Rochefort de Beauvoir, d´argent à la bande de gueules chargée de trois coquilles d´or, que l´on retrouve sur une porte du château (pour Steyert, les Rochefort portent une bande chargée de trois étoiles, dont ils ne connaît pas les émaux). Louis Bernard date la croix des années 1540 (AD Loire), la forme cylindrique du fût, sans dé (simple base moulurée), lui paraissant de style Renaissance (il constate dans Les croix monumentales du Forez, p. 86, que les rares fûts cylindriques et non coniques qu'il a recensés en Forez appartiennent à des croix armoriées postérieures à 1540). Les différentes parties de la croix (piédestal et tablette ; fût ; chapiteau ; croisillon) ne sont pas liées et présentent des traces d´accidents qui laissent penser que l´édicule a été restauré, sans doute remonté et peut-être déplacé : la tablette présente un côté non mouluré (actuellement situé sur le côté gauche, et non sur l'arrière), et était donc peut-être adossée à une construction (muret...) ; le chapiteau est cassé sur l´arrière (il est réparé maladroitement au ciment à sa jonction avec le fût), il comportait peut-être un quatrième écusson ; des broches métalliques fixées sur le chapiteau maintenaient peut-être des statuettes disparues (la Vierge et saint Jean l´Evangéliste ?) ; le croisillon est peut-être une réfection postérieure, et les mortaises visibles à ses extrémités attendaient peut-être des éléments rapportés disparus.

Oeuvre déplacée
Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Rochefort de Beauvoir commanditaire

Piédestal parallélépipédique maçonné ; tablette chanfreinée sur trois côté, avec une face verticale sur le quatrième. Fût cylindrique avec une base moulurée et de plan carré, et mouluration à cavet, tore et filet au sommet. Chapiteau de type composite, avec sur la corbeille des écussons armoriés sculptés sous les volutes (la volute située côté revers du croisillon est cassée) ; deux broches ou tenons métalliques sont plantées de part et d'autre du croisillon. Croisillon de section octogonale, à extrémités plates (avec une mortaise pour des extrémités rapportées disparues ?) ; décor en relief sur la face principale. Ecussons armoiriés sur le chapiteau : armoiries des Rochefort de Beauvoir.

Mursgranite
TypologiesType A: croix en granite (ou en grès), 16e siècle
États conservationsrestauré
Techniquessculpture
Précision représentations

Décor du chapiteau : trois écussons, dont deux assez abîmés, aux armes des Rochefort de Beauvoir : [d'argent] à la bande [de gueules] chargée de trois coquilles [d'or]). Décor du croisillon : Christ en croix (trois clous, périzonium, couronne d'épines, titulus sur un phylactère).

Mesuresh : 494.0 cm
l : 128.0 cm
pr : 84.0 cm
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 1111 VT : 294, Fonds Louis Bernard. Verrières-en-Forez. Dossier de recensement de la croix de Beauvoir, établi en 1974. La croix est propriété M. J.-J. Clairet à Beauvoir. Le fût mesure 2,70 m de haut ; il porte un chapiteau orné de trois écussons aux armes des Beauvoir-Rochefort : d'argent à la bande de gueules chargée de trois coquilles d'or. Cette partie daterait des années 1530-1540 (le fût cylindrique accuse la Renaissance). Le croisillon est certainement une restauration. La croix a peut-être été déplacée et remontée. Son état de conservation est précaire.

Documents figurés
  • La croix de Beauvoir / Bernard, Louis (photographe). 1 photogr. pos. : tirage sur papier argentique, 1974. Photographie collée sur le dossier de recensement MH, novembre 1974. (AD Loire, série 1111 VT : 294, Fonds Louis Bernard. Verrières-en-Forez).

Bibliographie
  • BERNARD, Louis. Les croix monumentales du Forez. Saint-Etienne : Conseil Général de la Loire, 1971

    p. 56, 86, 99, 203
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry