Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure

Dossier IA42003420 réalisé en 2007

Fiche

Parties constituantes non étudiéespuits, fournil, bergerie, logement
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Lieu-dit : le Breuil
Cadastre : 1986 E2 208

Le Registre des augmentations cadastrales signale en 1842 la construction sur la parcelle E 120 d'une maison, achevée depuis 1835, pour "Berger Fillon" (noms de deux propriétaires associés ?). Des dates portées ont été lues dans l'édifice (1852, 1882, 1890 ; renseignement oral, sans précision de localisation). L'édifice aurait été un relais de poste (Savigneux...). Une magnanerie aurait été installée dans le comble du bâtiment nord (renseignement oral). La tourelle contenant des sanitaires et le balcon sont des ajouts du début du 20e siècle. Des pièces d'habitation ont été aménagées dans l'étable à l'ouest du logis. La brique est abondamment utilisée dans la construction (murs pignons, tourelle, arcades) : elle pouvait provenir de la tuilerie édifiée la même année sur la parcelle voisine (1986 E2 208, voir IA42003419) ou de la tuilerie de Faury, de l'autre côté de la route (1986 AD 9, 10).

Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1835, daté par source

L'édifice est construit le long de la route départementale D 60 (Montbrison- en passant par Champs), à l'embranchement du chemin de Barge ; le ruisseau de la Madeleine passe au pied de la façade, il est recouvert (ponceau voûté) devant la façade du logis et devalt la porte de la grange-étable ou remise est. Les bâtiments sud ont leur façade principale tournée vers la route, au sud ; une cour fermée se déploie sur l'arrière, au nord, suivie d'un grand clos (autrefois en verger). L'habitation a un étage carré, et trois travées. Le rez-de-chaussée est distribué par un couloir axial (sans doute traversant avant la construction de la tourelle au nord), avec deux pièces de chaque côté (pièces supplémentaires aménagées à l'ouest, dans l'étable, en particulier la cuisine) et un escalier tournant, en bois, dans la pièce nord-ouest (étage divisé en quatre chambres ; balcon à garde-corps en fonte pour la travée axiale côté sud). Une tourelle demi-hors-oeuvre, de plan demi-octogonal, est greffée sur la façade nord (elle contient des sanitaires). À l'est du logis se trouve une étable et une grange ou remise (avec un ajout à l'est, non visité) ; à l'ouest, ancienne étable (façade en avancée) et fenil, avec un retour un passage couvert, puis un hangar, une bergerie et un cellier vôuté (en brique). En retour, corps de bâtiment ouvert côté cour par des arcades, avec un passage central vers le verger ; le bâtiment abrite de petites étables (poulailler, clapier...) et un fournil et chaudière pour la cuisson des aliments du bétail au nord-est. Le comble au-dessus aurait abrité un élevage de vers à soie. Puits dans la cour. Les bâtiments sont en pisé enduit (logis : enduit peint à plates-bandes ; pignon en brique). Les encadrements sont en granite (arcades en brique ; encadrements en bois sur certaines dépendances ?) ; génoise sur le logis, l'étable ouest et le bâtiment ouest. Les toits sont à longs pans, en tuile creuse (flèche polygonale en zinc sur la tourelle).

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Savigneux. Cadastre. Registre présentant les augmentations et les diminutions survenues dans les contenances et les revenus portés sur les matrices cadastrales [1830-1885].

Documents figurés
  • Département de la Loire. Plan de l'emplacement d'une tuilerie à construire sur le territoire de la commune de Savigneux, pour Monsieur Blanc, négociant à Montbrison / 1 dess. : encre et lavis coloré sur papier. Échelle 1:1250. 3e quart 19e siècle (vers 1854 ?). (AD Loire. Série 5M : 345, PL-1). [en rouge] Légende. N°1er. Bâtiments d'habitation et écurie à construire 2 et 3 hangars pour la tuilerie à construire 4 four pour la tuilerie à construire 5 jardin pour la tuilerie à construire Depuis les bâtiments de M. Berger jusqu'au four projeté la distance est de 225 mètres. [en bleu] (Nota) D'après les nouvelles dispositions prises par M. Blanc, c'est le projet en bleu qui sera mis à exécution, et, de cette manière, le four de la tuilerie sera placé au point A et à 232 mètres des bâtiments de Monsieur Berger.

Bibliographie
  • Savigneux hier et aujourd'hui. LATTA, Claude (dir.). Malesherbes : Maury imprimeur SAS, 2005

    p. 79
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry