Logo ={0} - Retour à l'accueil

École de garçons, mairie

Dossier IA42003637 inclus dans Bourg de Moingt réalisé en 2006

Fiche

Appellationsde garçons
Dénominationsécole, mairie
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Montbrison
Lieu-dit : Moingt, le Bourg
Adresse : 11 rue de l'
Ancienne Mairie
Cadastre : 1986 AE 99

En 1838 la commune de Montbrison demande à Moingt de verser une subvention de 200 F pour que les enfants puissent continuer d´aller à l´école des Frères de la Doctrine Chrétienne de Montbrison. En septembre 1844, il n´existe toujours pas de maison d´école pour garçons dans la commune de Moingt, l´instruction primaire se déroule à Montbrison. Il est proposé soit de transformer l´actuel presbytère en école de garçons et de faire construire un nouveau presbytère, ou de vendre le presbytère actuel pour acheter une maison située dans le centre du bourg et à établir une maison d´école dans un ancien édifice appartenant à la commune. En effet, considérant que la commune possède dans le bourg une ancienne chapelle dite de Saint-Jean, où était l´ancien cimetière, présentant des constructions solides et entouré d´un terrain clos de murs, et qu´il serait important de conserver cet édifice comme un souvenir religieux et offrant tous les avantages qu´on exige pour y établir une maison d´école, il ne serait besoin d´aucune grosses réparations mais seulement quelques planchers, des galandages de briques, des carrelages des portes et des croisées...pour l´aménager. On pourrait même très facilement et à peu de frais ajouter à la maison d´école un appartement suffisant pour servir de mairie. En novembre 1844 la maison de M. Boucharde ne peut plus être louée pour servir d´école, M. Savatier Jean loue sa maison située au bourg. La même année le sieur Etienne Jean-Pierre, actuellement propriétaire d´un bâtiment ayant maison, grange, cour, jardin et autres aisances attenant au dit bâtiment, située dans le Bourg de Moingt, grande rue, que le propriétaire consent à céder les dits immeubles à la commune moyennant la somme de 1975 F, bien que cette somme soit exagérée d´environ 150 F, néanmoins il y aurait avantage à faire cette acquisition. Dans le même temps le conseil municipal s´attelle à la construction d´une école pour garçons : le 29 janvier 1845 l´architecte départemental Trabucco rédige les plans pour la nouvelle école et à cette fin, pour construire le bâtiment l´on démolira l´ancienne église et les matériaux qui en proviendront serviront à l´établissement de la maison d´école. Elle se composera d´un rez-de-chaussée et d´un premier étage au-dessus, sous une partie du rez-de-chaussée il y aura une cave. Les travaux compris dans ce devis ont été adjugés à Jean Lambert, maître maçon, à Montbrison, le 2 août 1846, avec un rabais de 11 % et doivent être terminés le 1er juillet 1847 (5320,50 F). Le 7 novembre 1846 la maison d´école est en cours de construction et le conseil municipal souhaite construire un niveau supplémentaire devant servir de grenier (Trabucco fait le devis supplémentaire : 1155 F. La commune vient d´achever une maison d´école qui est digne de sa destination, les travaux ont été reçus par M. Dulac, agent voyer le 05 avril 1847. Le 1er mai 1881, la classe des garçons est trop étroite ; les filles sont instruites chez les soeurs dans trois pièces mais une seule est convenable. On décide d´acheter un terrain pour construire une école de garçon, et de donner l´ancienne école de garçons aux filles. Le 21 juillet de la même année, choix du terrain retenu: un pré appartenant à la veuve Liangeon (plan cadastral n° 616), 32 ares, le long de la route départementale, pour 6500 F. Le 10 juillet 1882 on constate que l´école de garçons ne pourra pas être convertie en un local convenable pour les filles. Il faut donc construire un groupe scolaire. De juillet 1882 au 2 novembre 1884, le Conseil municipal en examine les plans et devis dressés par Jean-Baptiste Dulac (pour un montant de 55.650 F). Enfin, le 09 août 1885 les travaux de construction du groupe scolaire touchent à leur fin. Aujourd´hui l´entrée de l´école s´effectue sur le côté. Appendice moderne sur son côté gauche construit après 2009. Baies du rez-de-chaussée modifiées, jardin sur l´arrière. La façade avant comportait au rez-de-chaussée une porte d´entrée à gauche et deux fenêtres latérales

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1847, daté par source
Auteur(s)Auteur : Trabucco architecte départemental attribution par source
Auteur : Dulac agent voyer attribution par source
Auteur : Lambert Jean maître maçon attribution par source

Bâtiment construit en moellons de granite (très proches de la pierre de taille), encadrement des baies en pierre de taille. Génoise au sommet des murs soulignat la toiture à longs pans avec tuiles creuses. Construction qui comporte une cave en sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage en surcroît. Vers 2012 un escalier de secours extérieur est construit contre le mur pigon nord. La cour est située sur l'arrière du bâtiment

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Moingt. Registre des délibérations de la commune de Moingt, côtes 1D4 Moingt : 4 mai 1838 - 20 déc. 1853, 1D5 Moingt : 2 fév. 1854 - 16 juin 1869, 1D6 Moingt : 4 août 1869 - 1er avril 1883, 1D7 Moingt : 20 avril 1883 - 17 juin 1900 Délibérations concernant l'école des garçons 5 novembre 1844. Jean-Pierre Estieux propose un bâtiment avec maison, grange, cour, jardin et autres aisances, situé au bourg, grande rue, pour 4975 F. le maire propose de l´acheter pour y faire l´école de garçons, après avis de Trabucco, architecte du département. 3 conseillers refusent (trop de réparations). 2 mars 1845. Il faut construire une maison d´école. Plusieurs maisons on été visitées, aucune ne convient. Trabucco a donc fourni des plans et devis pour une construction : 6825 F. il faut décider « si on laisserait subsister les anciens bâtiments de l´église Saint-Jean et si on voulait choisir un autre emplacement pour y construire l´école ». le CM donne son avis sur le plan de Trabucco : il faut reculer la façade de 4 m, la rue est étroite et on risque l´encombrement à la sortie des élèves ; ne pas plafonner d´appartement mais seulement faire des planchers à la française ; « les nervures et arceaux des croisées seront réservées pour la commune... lors de la démolition de l´édifice" ». 1800 F votés pour les fontaines (projet en stand by) seront affectés à l´école. 7 novembre 1846. La maison d´école est en construction. Le conseil demande l´ajout d´un « 2e étage » au projet ; l´instituteur a besoin d´un « appartement pour déposer son bois et autres petites choses ». Trabucco fait le devis supplémentaire (1155 F) ; en fait c´est un grenier. 7 novembre 1850. L´entrepreneur Lambert réclame son payement. 24 octobre 1851. Il faut faire des volets pour le 2e étage, placer les chenaux, réparer le mur de la cour. 11 juillet 1852. Il faut aménager un conduit pour l´écoulement des eaux pluviales hors de la cave de l´école ; il recevra aussi les eaux de la fontaine de la place Saint-Jean. 14 novembre 1881. L´instituteur demande un adjoint (il a entre 74 et 80 élèves) ; il y a déjà une adjointe pour les filles (religieuse je présume). 10 juillet 1882. L´école de garçons ne pourra pas être convertie en un local convenable pour les filles. Il faut donc construire un groupe scolaire. Le 10 août le CM en examine les plans et devis dressés par Jean-Baptiste Dulac (55650 F). 04 novembre 1883 : projet de construction d´un groupe scolaire modifié dans le sens indiqué par le ministre de l´instruction publique le 24 août dernier. Projet, soumis au CM, du nouveau plan dressé par M. Dulac le 2 novembre. Accord du CM mais souhaite le maintien de la salle du premier projet comme bibliothèque. Nouveau plan rectifié en date du 11 juin 1884. 09 août 1885 : Les travaux de construction du groupe scolaire touchent à leur fin. 15 novembre 1885 : Il sera procédé le 21 novembre prochain à la vente aux enchères publiques d´une maison appartenant au sieur Damone Jean-Marie, propriétaire cabaretier à Moingt. Cette maison se trouve en face du groupe scolaire en voie de construction et elle le masque en partie. Souhait du conseil municipal de l´acquérir (jusqu´à 300 F). Maison achetée pour 2410 F. 08 avril 1886 : La prochaine rentrée scolaire se fera pour les deux écoles dans la maison nouvelle. Procéder à l´achat du mobilier scolaire, l´actuel étant en mauvais état. Une partie du mobilier de l´école des filles appartient aux sœurs de Saint-Joseph. M. Laurent, menuisier à Montbrison effectuera 70 tables à deux places avec banc et dossier. 23 mai 1886 : bail de 3 ans et 6 mois pour la location de cette maison, nouvellement achetée, pour la mairie.

  • AC Moingt. Série 2W3. Département de la Loire / Devis descriptif et estimatif / des ouvrages à exécuter pour la construction d´une maison / d´école primaire dans la commune de Moingt. Observation sur ce projet. La commune de Moingt d´une population de 736 habitants, ayant besoin d´une maison pour l´école primaire ...la rédaction de ce devis a donc pour objet, le projet de construction d´une maison d´école sur l´emplacement de l´ancienne église et de l´ancien cimetière de la commune de Moingt. ...Pour le construire l´on démolira l´ancienne église, et les matériaux qui en proviendront serviront à l´établissement de la maison d´école, et seront employés (dans la nouvelle construction). Le rez-de-chaussée aura un vestibule de 4,00 m de grandeur en tous sens, dans lequel sera placé l´escalier pour aller au 1er étage ; une salle pour la mairie de 4,5m sur 4,00 m de longueur et un cabinet pour les archives de 2,70 m sur 1,50 m ; enfin une salle pour les classes, dont la longueur sera de 10,00 m et la largeur de 7,00 m. La salle de classe sera éclairée par une croisée de 2,20 m de hauteur et 1,20 m de largeur ; une porte à vitres sera pratiquée dans cette salle pour permettre à l´instituteur de voir les enfants lorsqu´ils iront aux latrines ... Au-dessous de la salle de la mairie sera pratiquée une cave qui servira à l´instituteur pour loger les provisions de vin, pommes de terre, charbon et bois. Au rez-de-chaussée il sera construit des latrines pour l´instituteur et pour les écoliers. Le premier étage aura un vestibule pour la cage d´escalier, une cuisine avec un évier et deux chambres à côté, le tout servira de logement à l´instituteur... La cuisine et les deux chambres auront une cheminée. Le vestibule sera éclairé par une croisée comme la cuisine, et chaque chambre en aura deux ... La hauteur du rez-de-chaussée sera de 3,30 m et celle de l´étage de 3,00 m ... Au-dessus du 1er étage il y aura le comble qui en raison de sa hauteur pourra servir de grenier, et que l´on pourra faire exhausser par la suite si les besoins de l´établissement le demandent. Tous les murs d´enceinte du bâtiment seront faits en maçonnerie de chaux et sable (pisé). Le mur de refend qui sera en maçonnerie jusqu´au niveau du sol du rez-de-chaussée aura sur toute sa hauteur ... Les 4 angles du bâtiment et l´entourage de toutes les ouvertures des croisées ainsi que celui des deux portes, celle d´entrée et celle pour aller de la classe aux latrines, seront en pierre de taille. L´escalier sera en bois.... » La toiture est à longs pans et couverte de tuiles creuses. Le présent devis montant à la somme totale de 6.825 F. Rédigé par l´agent-Voyer en chef, architecte du département soussigné. A Montbrison le 29 janvier 1845. Signé Trabucco

  • AC Moingt. Série 2W3. Ecole publique de Moingt. 1844 - 1966 2 décembre 1844 (lettre de la préfecture au maire) : par une délibération du 5 novembre 1844, le conseil municipal souhaitait acquérir une maison pour 1975 F pour y établir l´école communale. M. Trabucco pour assister la mairie dans ces démarches. 29 janvier 1845 : « Département de la Loire / Devis descriptif et estimatif / des ouvrages a exécuter pour la construction d´une maison / d´école primaire dans la commune de Moingt. Observations. Description des ouvrages : pour construire le bâtiment l´on démolira l´ancienne église et les matériaux qui en proviendront serviront à l´établissement de la maison d´école. Elle se composera d´un rez-de-chaussée et d´un premier étage au-dessus, sous une partie du rez-de-chaussée il y aura une cave. 15 février 1845 : trois maisons qui avaient été proposées pour l´établissement de l´école primaire sont insatisfaisantes. La mairie a rédigé un projet à M. Trabucco (agent voyer en chef des chemins vicinaux) pour la construction dont il s´agit dans l´ancien cimetière. Une dépense de 6825 F...Cette construction satisferait à tous les besoins actuels de la commune, soit comme maison d´école soit comme mairie. Une feuille de dessin et un devis descriptif et estimatif. 7 mars 1845 . Livret : Département de la Loire. / Devis descriptif et estimatif / des ouvrages à exécuter pour la construction d´une maison / d´école primaire dans la commune de Moingt. / Observations sur ce projet / description des ouvrages / Obligations imposées à l´entrepreneur / Métrés des Ouvrages / Détails du prix des différents travaux / Estimation des Ouvrages / à Montbrison, le 7 mars 1845. Les travaux compris dans ce devis ont été adjugés à Jean Lambert, maître maçon, à Montbrison, le 2 août 1846, avec un rabais de 11 % et doivent être terminés le 1er juillet 1847, sous peine d´une retenue de 500F pour chaque mois de retard...5 novembre 1846 certificat pour 1500F, 24 février 1847 certificat pour 1800F, 1er octobre certificat de 1000F, 28 décembre certificat de 900F. Total de 5200F. 8 avril 1848 certificat de 1000F 2 août 1846 : procès-verbal d´adjudication pour la construction d´une maison pour l´école primaire de la dite commune. M. Jean Lambert, maître-maçon de Montbrison est adjudicataire des travaux. 13 juin 1872 (lettre à M. le préfet) : la soussignée Marie Gay, en religion soeur sainte Thérèse, supérieure de la communauté des Soeurs de Saint Joseph établie à Moingt, institutrice communale expose que c´est la communauté qui fournit le local nécessaire pour l´école, lequel est constitué de 2 pièces, que les réparations à y faire...ont toujours été reportés par la commune car une trop lourde charge. Elle demande une indemnité représentant le loyer à 100 F 22 octobre 1878 (lettre du sous-préfet au maire) : projet d´acquisition d´une maison pour servir d´école de filles : la maison Berthet. 17 juillet 1882 : « Département de la Loire / Commune de Moingt / construction d´une maison d´école double / Procès verbal d´expertise » par Dulac. « La parcelle à acquérir pour l´établissement d´une maison d´école double appartient à Mme Vve Liangeon, propriétaire à Moingt, inscrite au plan cadastral au n° 616, située sur la RD n°5 de Montbrison à Ambert. Cette parcelle est bornée au nord par une terre n° 613, appartenant à M. Marnat François propriétaire à Moingt, et par une vigne n°612 appartenant à M. Moreau, charron, propriétaire à Montbrison, au couchant par une vigne, n° 617 et 618bis appartenant à Mme Vve Favier, meunière à Moingt ; au sud-ouest, par le chemin rural dit de la Bonne Vierge ; au midi par un jardin n° 616, appartenant à M. Clavelloux Antoine, propriétaire à Moingt. Le sol tout en pré. La parcelle est fermée par des murs de clôture ou de bâtiments. La superficie est de 33 ares 50 centiares. La valeur a été fixée à 6500 F. 27 juillet 1882 : commune de Moingt / Construction d´une maison d´école double / Série des prix et cahier des charges.

  • AD 42, Série O 1060, Commune de Moingt. Documents concernant l´école primaire des garçons 22 septembre 1844 : extrait registre délibération du CM : il n´existe point dans la commune de maison d´école pour les garçons depuis longtemps...et que dans le moment les jeunes garçons son forcé d´aller chercher l´instruction primaire à Montbrison ...proposition de transférer l´actuel presbytère en école de garçons et de faire construire un nouveau presbytère...ou de vendre le presbytère actuel pour acheter une maison située dans le centre du bourg et à établir une maison d´école dans un ancien édifice appartenant à la commune : acquisition d´un corps de bâtiment très bien construit appartenant aux co-héritiers Boucharde dans le centre du bourg sur une place assez spacieuse avec un très bon puits qu´on se propose de réparer en y plaçant une pompe près des maisons d´école et de l´église...il est construit à pierre et chaux, trois croisées de façade, 2 grands appartements au RDC écurie, remise, dépôt, vaste jardin, 2 chambres au premier et grenier au-dessus. Considérant que la commune possède dans le bourg près de la maison ,une ancienne chapelle dite de Saint-Jean où était l´ancien cimetière présentant des constructions solides et entouré d´un terrain clos de murs qu´il serait important de conserver cet édifice comme un souvenir religieux et offrant tous les avantages qu´on exige pour y établir une maison d´école il ne serait besoin d´aucune grosses réparations mais seulement quelques planchers, des galandages de briques, des carrelages des portes et des croisées...On pourrait même très facilement et à peu de frais ajouter à la maison d´école un appartement suffisant pour servir de mairie. 3 novembre 1844 : lettre au préfet du maire : la maison de M. Boucharde, pour maison d´école n´a pas pu être louée, parce que ce propriétaire de la profession de dentiste était en voyage. Bail passé pour un an d´un autre bâtiment nouvellement réparé et moins cher entre M. Savatier Jean et le maire : une maison sise au bourg de Moingt pour maison d´école, la dite maison consistant en une écurie et un dépôt au RDC, une cuisine et une chambre au dessus et un petit jardin à côté de la dite maison... 3 novembre 1844 : le conseil considérant que 45 élèves fréquentent ordinairement l´école et que 50 sont en âge de la fréquenter et que le nombre de familles indigentes est de 25, les élèves de l´école communale de garçons sont divisés en 2 classes. 17 novembre 1844 : Commune de Moingt, école primaire des garçons. Achat du mobilier de la classe. Mémoire de la dépense : 3 tables avec leurs bancs, 6 bancs volants, 1 tableau, 1 table avec tiroir, rayons, 32 m. de planches pour clore une petite cour, un poêle, une méthode de lecture avec dix feuilles de carton, 6 encriers en plomb, 1 Christ 148,69 F 19 novembre 1844 : lettre au préfet du maire : ci joint le mémoire du mobilier de la classe de l´école primaire nouvellement établie à Moingt que nous avons acheté de concert avec l´instituteur... 25 novembre 1844 : extrait registre délibération du CM : Considérant que le sieur Etienne Jean-Pierre, actuellement propriétaire d´un bâtiment ayant maison, grange, cour, jardin et autres aisances attenant au dit bâtiment, située dans le Bourg de Moingt, grande rue, que le propriétaire consent à céder les dits immeubles à la commune moyennant la somme de 1975 F, bien que cette somme soit exagérée d´environ 150 F, néanmoins il y aurait avantage à faire cette acquisition 2 décembre 1844. Lettre au maire de Moingt : par une délibération en date du 3 novembre dernier, le CM de Moingt a été d´avis de faire l´acquisition d´une maison située au bourg de Moingt pour y établir la mairie et l´école primaire au prix de 1975 F pour y établir l´école communale...vous me demandez de déléguer M. Trabucco, architecte du département pour vous assister dans votre acquisition 1845 : Construction d´une maison d´école pour la commune de Moingt. Dépense à faire d´après le projet : 6825 F. Valeur de l´emplacement pour le jardin et la maison, et des matériaux : 3500 F 2 mars 1845 : extrait du registre des délibérations du CM. Pour la construction d´une maison d´école et à discuter sur les plans et devis rédigés par M. Trabucco, l´architecte du département. La commune étant obligée chaque année de payer un fort loyer pour un local où les enfants de la commune puissent recevoir l´instruction. M. le maire a proposé en outre de décider si on laisserait subsister les anciens bâtiments de l´église Saint-Jean et si on voulait choisir un autre emplacement pour y construire la maison d´école. Les nervures et les arceaux des croisées seront réservées pour la commune et que l´adjudicateur prendra toutes les précautions possibles pour les conserver en bon état lors de la démolition de l´édifice 4 juin 1845 : Construction d´une maison d´école, lettre du préfet. Vu les plans et devis de la construction d´une maison d´école à Moingt, dépense évaluée 6825 F. Vu les délibérations du CM de Moingt du 02 mars 1845 par laquelle il approuve ce projet...secours accordé de 2500 F 10 juillet 1845 : Lettre ministère de l´instruction publique. Le secours accordé est uniquement accordé au logement de l´instituteur et à la tenue des classes des garçons. La commune de Moingt a une école spéciale pour les filles tenue par les religieuses établies dans sa localité... 26 juillet 1845 : M ; Jean Savatier donne bail à louer à partir du 1er novembre 1845. Plus si au bout de la dite année la maison d´école n´est pas achevée, la commune occupera ladite maison jusqu´à ce que la maison d´école soit confectionnée. Une maison sise au bourg de Moingt pour maison d´école, la dite maison consiste en une écurie et un dépôt au rez-de-chaussée, 1 cuisine et 1 chambre au-dessus et 1 petit jardin à côté de la dite maison. Loyer de 60F. 2 août 1846 : procès-verbal d´adjudication pour la construction d´une maison d´école. Lambert Jean, maître maçon, demeurant à Montbrison a fait le rabais le plus avantageux moyennant la somme de 5320,50 F. Secours de 1800 F pour l´aider dans la dépense de construction d´une maison d´école 7 novembre 1846 : extrait délib. Du CM : la maison d´école est en cours de construction, composée d´un RDC et d´un premier. Souhait de construire un second à la dite maison devant servir de grenier, demande auprès de M. Trabucco de dresser un supplément au devis de la dite maison, supplément s´élevant à la somme de 1115,04 F. 25 octobre 1847 : lettre au préfet. La commune vient d´achever une maison d´école qui est digne de sa destination. Les travaux ont été reçus par M. Dulac, agent voyer le 05 avril dernier. 18 septembre 1848 : demande formée par le sieur Lingeon, instituteur communal à Moingt d´être autorisé à annexer un pensionnat primaire à son école. Accord de recevoir 9 élèves internes sous la condition que le lit du surveillant sera placé dans le dortoir. 27 août 1849 : la somme de 251,37F destinée à la construction de fontaines sera utilisée pour achever les paiements de la construction de la maison d´école, il manque encore à peu près 2000F.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry