Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de 4 médaillons en bas-relief : bustes de personnages

Dossier IM42002610 réalisé en 2005

Fiche

Dénominationsbas-relief
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Lieu-dit : Montrouge
Emplacement dans l'édificeFaçade ouest

La façade occidentale du château de Montrouge a été modifiée : elle a sans doute été avancée vers l'ouest dans le 2e quart du 17e après, après le rachat du château en 1637 par Jacques Chirat, conseiller du roi, élu de l'élection de Forez. A cette occasion, les médaillons, qui peuvent être datés par leur style de la 2e moitié du 16e siècle (ce type de médaillon, inspiré des monnaies antiques, est un classique du décor d'architecture à la Renaissance) on pu être récupérés de la façade précédente (ou d'un autre édifice ?) et remployés dans la nouvelle construction (l'enduit sur la façade ne permet pas de voir leur insertion dans la maçonnerie). Leur mise en place un peu maladroite dans la façade (les écartements ne sont pas identiques) corrobore l'idée d'un remploi, de même que l'existence de deux groupes dans leur réalisation. La dalle armoriée (aux armes des Chirat) placée au-dessus de la porte est d'une facture un peu différente (à rapporcher de celle des armoiries du portail sud).

Période(s)Principale : 2e moitié 16e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Ensemble de quatre médaillons de forme ovale, en grès fin (grès houiller ?), avec un décor en bas-relief représentant un personnage en buste, de profil ou de trois-quarts. Ils sont insérés sur la façade occidentale du château, côté cour, au-dessus du niveau de l'allège des fenêtres du 1er étage, à raison de deux médaillons par trumeau plein. Les bustes sont disposés de façon à converger vers la porte d'entrée (ouverte dans le trumeau sud) : un buste de trois-quarts vers le sud à l'extrémité nord, puis un profil vers le sud, puis au-dessus de la porte et d'une dalle armoriée, deux profils face à face. Le matériau, style de la facture et les détails de l'encadrement montrent l'existence de deux groupes dans la réalisation de ces bas-reliefs : les médaillons de la travée nord et le dernier au sud formant le premier (ils sont en grès assez grossier et ont un encadrement homogène), le médaillon au-dessus de la porte à gauche, en grès houiller à grain fin, et de facture plus soignée, forme le second.

Catégoriessculpture
Matériauxgrès, décor en bas-relief
Précision dimensions

Dimensions non prises

Iconographiesmédaillon
en buste: de profil
en buste: de trois-quarts
empereur
Diane
Esope
cuir découpé
rai de coeur
masque feuillu
Précision représentations

Médaillons de forme ovale (proche du cercle), avec une bordure de rai de coeur interrompue en quatre points par des cuirs découpés enroulés (aux quatre sommets pour les médaillons du 1er groupe ; au milieu des segments entre les sommets, et avec des masques feuillus de profil pour celui du 2e groupe). - 1er médaillon au nord : buste d'homme, de trois-quarts, imberbe et cheveux courts, vêtu d'un manteau accroché sur l'épaule par une agrafe en forme de tête de lion. - 2e médaillon en partant du nord : buste d'homme, de profil, imberbe et cheveux courts, avec un vêtement drapé autour du cou. Le nez busqué peut faire penser à un portrait du fabuliste grec Esope. - 3e médaillon, à gauche de la porte : buste d'homme, de profil, avec barbe et cheveux courts, couronné de laurier, un vêtement drapé retenu par une fibule ronde, dans le style des portraits idéalisés à l'antique ou portrait d'empereur romain. - 4e médaillon : buste de femme (?), de profil, les cheveux retenus par un diadème, les épaules couvertes d'un vêtement. La forme de l'encadrement au-dessus de sa tête forme une sorte de croissant, ce qui en ferait une image de Diane.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline