Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble du décor de la chapelle de Claude de Saint-Marcel (chapelle 7)

Dossier IM42001593 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsclef de voûte, culot
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Emplacement dans l'édificechapelle 7

La chapelle a été commanditée par Claude Raybe de Saint-Marcel d'Urfé, curé de Grésolles, prieur commendataire de L'Hôpital-sous-Rochefort (1497-1509), chanoine de Lyon et de Montbrison. Après avoir refusé cette distinction en 1496, il devient doyen de la collégiale de Montbrison de 1505 à 1509. Il commandite d'important travaux sur la partie nord-est de la collégiale, faisant construire une chapelle pour sa sépulture (tombeau en enfeu, étudié), puis une sacristie, et une salle capitulaire. Afin de relier plus directement le choeur et sa chapelle (mais aussi la sacristie), il aurait fait percer une grande arcade dans le mur sud de l´abside, à l´emplacement de la fenêtre sud partiellement obstruée par la nouvelle construction. La chapelle était éclairée, à l´est, par une verrière à trois lancettes en plein cintre, avec remplage en accolade et jours de réseau. Le 'portrait de ce pieux seigneur représenté à genoux, avec les mains jointes, devant la crèche du divin enfant Jésus..., ayant le surplis et faisant porter près de soi l´aumusse et montrant en bas une soutane rouge' était représenté sur le vitrail détruit à la Révolution (remplacé actuellement par une verrière à losanges ornée de motifs végétaux stylisés).

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle
Dates1505
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La chapelle est construite contre le mur sud du choeur et le mur est du collatéral sud. Elle est couverte d'une voûte d'ogives quadripartite à quatre liernes, dont les clefs portent un décor sculpté en bas-relief. Les ogives reposent sur des culots à décor sculpté en bas-relief.

Catégoriessculpture
Matériauxgrès, décor en bas-relief
Précision dimensions

Dimensions non prises

Iconographiesécusson
ange
couronne végétale
guirlande
homme, nu
Précision représentations

La clef centrale octogonale est sculptée de deux sortes de putti soutenant les armoiries de Claude de Saint-Marcel. Les clefs des liernes sont en forme de médaillons circulaires aux armes de Saint-Marcel dans une couronne végétale. Les ogives retombent aux angles sur des culots ornés de figures soutenant un écusson armorié : dans l´angle nord-est et sud-ouest, l´écu est soutenu par un ange, qui le tient respectivement à deux mains ou suspendu à une courroie ; dans l´angle sud-est, un personnage masculin nu retient l'écu, attaché à une guirlande végétale, avec sa main et son pieds droits ; dans l´angle nord-ouest, au dessus du tombeau, deux anges vêtus de grandes robes tiennent une plaque armoriée attaché par une courroie en haut, une guirlande végétale en bas.

Inscriptions & marquesarmoiries, sculptées, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Les armes du commanditaire sont sculptées sur la clef de voûte, les clefs des tiercerons et les culots.

État de conservationpartie bûchée
Précision état de conservation

Les armoiries sculptées sur les culots ont été bûchées,

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • BRASSART, Gabriel. Notre-Dame d'Espérance. Dactyl., s. d.

    p. 132
  • RENON, François (Dom). Chronique de Notre-Dame d'Espérance de Montbrison, ou étude historique et archéologique sur cette église, depuis son origine (1212) jusqu'à nos jours. Roanne : imprimerie de A. Farine, rue Royale, 1847

    p. 65, 177
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Mermet Vincent