Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble du décor de la chapelle de Jacques Robertet (chapelle 8)

Dossier IM42001594 réalisé en 2004

Fiche

Voir

Dénominationsclef de voûte, chapiteau
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Emplacement dans l'édificechapelle 8

Chapelle fondée à partir de 1515 par Jacques Robertet, fils de Jean Robertet (v. chapelle 9), chanoine et sacristain de Notre-Dame nommé en 1483 (il était déjà prieur de Saint-Rambert, chanoine à Notre-Dame de Paris et à Saint-Paul de Lyon, protonotaire du Saint-Siège). En 1515, il devient évêque d´Albi (par résignation de son frère Charles). Il fait alors ériger dans la collégiale une chapelle dédiée à sainte Cécile (patronne de la cathédrale d´Albi), qui n´est pas terminée à sa mort en 1519. La chapelle est éclairée, au nord, par une verrière à trois lancettes polylobées avec jours de réseau à coeurs et mouchettes. Le vitrail daté 1524 représentait des scènes de la vie de sainte Cécile, avec un donateur en rochet et camail agenouillé devant l'image de la Vierge et présenté par saint Jacques, avec ses armoiries. Le chanoine de La Mure attribue la réalisation de ce vitrail à Florimond Robertet, trésorier de France, frère de Jacques, mais celui-ci est mort en 1522. Il restait des débris de ce vitrail en 1847, en particulier la scène du mariage de sainte Cécile. La chapelle abritait la sépulture du coeur de Jacques Robertet ; celui-ci a été exhumé vers 1840, et replacé sous une dalle qui 'porte toujours les traits que l´ancienne avait primitivement, un écusson, un coeur et une croix' (Renon), toujours en place. Une épitaphe (disparue), proche de celle de son père, complétait le tombeau de Jacques : 'ISTA ROBERTETI CINERES TEGIT URNA JACOBI / QUEM VIGILEM EXPERTA ET ALBIA PONTIFICEM / CORPORIS AC ANIMI PRAECLARIS DOTIBUS AUCTUM / ANTE SUUM RAPUIT SORS TRICULENTA DIEM'.

Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Dates1505
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Robertet Jacques, chanoine commanditaire

La chapelle a une voûte d´ogives quadripartite à quatre liernes ; les clefs sont en forme de médaillons circulaires, elles sont sculptées en bas-relief, polychromes et dorées. Les ogives viennent mourir sur des colonnes engagées dans les angles, avec au niveau de l'imposte un tore à trois pans surmontant un décor en léger relief (armoiries). A l´extérieur, les armoiries sont encore représentées au sommet du contrefort oriental, soutenues par un lion ; une console sculptée d´un ange en haut-relief est encore visible sur le contrefort occidental (peu lisible).

Catégoriessculpture
Matériauxgrès, décor en haut-relief, décor en bas-relief, polychrome, doré
Précision dimensions

Dimensions non prises

Iconographiesécusson
Tétramorphe
aigle de saint Jean
boeuf de saint Luc
homme de saint Matthieu
lion de saint Marc
crosse
Agneau mystique
Précision représentations

La clef centrale est ornée de l'agneau portant l'étendard avec une inscription. Les clefs des liernes sont ornées des symboles des Evangélistes avec un phylactère portant une inscription : l'aigle au nord, le boeuf à l'est, le lion au sud, l'ange à l´ouest.

Inscriptions & marquesarmoiries, sculptées, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, sculptées, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription sur l'étendard de l'Agneau mystique (clef de voûte) : ECCE AGNUS DEI QUI TOLIT PECATA MUNDI. Inscription sur les phylactère accompagnant les symboles des Evangélistes : S : JOHANNES . EVAN (aigle), S : LUC . (boeuf), S : MARCUS (lion), S : MATHEUS (ange). Les armes du commanditaire sont sculptées niveau de l'imposte des colonnes engagées dans les angles : un écusson aux armes des Robertet surmonté d´une crosse d´évêque.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • BRASSART, Gabriel. Notre-Dame d'Espérance. Dactyl., s. d.

    p. 187
  • RENON, François (Dom). Chronique de Notre-Dame d'Espérance de Montbrison, ou étude historique et archéologique sur cette église, depuis son origine (1212) jusqu'à nos jours. Roanne : imprimerie de A. Farine, rue Royale, 1847

    p. 187, 190
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Mermet Vincent