Logo ={0} - Retour à l'accueil

Établissement de tir, dit Tir aux pigeons, puis Stand de Chantemerle, actuellement complexe sportif, dit Stade de Chantemerle

Dossier IA73002187 inclus dans Secteur urbain de Saint-Simond réalisé en 2013

Fiche

Voir

AppellationsTir aux pigeons, Stand de Chantemerle, Stade de Chantemerle
Parties constituantes non étudiéesclub-house, stand de tir, abri
Dénominationsétablissement de tir, complexe sportif
Aire d'étude et cantonSaint-Simond
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Saint-Simond
Adresse : chemin du, Tir aux Pigeons, allée des
Charmilles
Cadastre : 1879 A 162 p., 166-167 p., 169 p.  ; 2004 AK 68

En janvier 1909, la Société des Casinos achète à l'écart de la ville, au lieu-dit "Prés-François", un ensemble de terrain non bâtis pour y implanter un tir aux pigeons. Auparavant, le tir aux pigeons était installé chaque saison sur une partie de l'hippodrome de Marlioz à titre gratuit mais, en 1908, le Comité des courses demande à la Société des Casinos de lui payer une somme pour la location du terrain occupé. Aussi, la Société des Casinos a-t-elle sans doute préféré acquérir un emplacement permanent pour son tir aux pigeons plutôt que de payer une location chaque saison.

Le tir aux pigeons ouvre le 27 juin 1909 ; il comprend un bâtiment ou "club-house" de 14 ouvertures et un pigeonnier. Cette attraction sportive est alors considérée, au même titre que le golf, le tennis ou les courses hippiques, comme un des éléments indispensables au prestige de la ville d'eaux, si bien que le conseil municipal décide en février 1909 de construire en urgence un chemin pour le desservir.

En 1912, un bâtiment de service de 10 ouvertures est ajouté au pigeonnier d'origine. Cette dépendance, qui comporte vraisemblablement d'ores et déjà un logement, est désignée par la suite par l'appellation "ferme du gardien".

En pleine crise économique des années 1930, la Ville semble manifestement vouloir reprendre le contrôle des activités favorisant l'attraction de la cité thermale ; le conseil municipal décide ainsi, en octobre 1932, de l'achat du Golf et du Tir aux pigeons à la Société des Casinos dont l'exploitation n'est pas jugée satisfaisante. L'acte de vente signé le 26 janvier 1933 cède l'ensemble des bâtiments, des installations et du matériel du Tir aux pigeons à la Ville. Après le 1er "meeting" de la saison 1933, le journal L'Avenir d'Aix-les-Bains souligne le véritable renouveau du Stand de Chantemerle. Cependant, dès 1936, l'ouverture du Tir aux pigeons est très épisodique jusqu'à l'arrêt complet de son exploitation en 1950.

Il faut attendre 1960 pour qu'il fonctionne à nouveau, après la constitution le 31 juillet 1959 d'une Société de Tir aux Pigeons d'Aix-les-Bains et l'aménagement par la Ville d'une nouvelle aire de pas de tir et des fosses d'après des plans dressés par les Services techniques municipaux. Les nouveaux équipements, installés par André Garçin, des Abrets (Isère) pour la Société de Tir aux Pigeons, comportent 1 fosse "Américaine" à 2 appareils automatiques, 1 fosse "Olympique" à cinq appareils avec diviseur électrique et 1 "Skeet" avec "skeetimer" électrique. Dans le bail du 10 novembre 1960 établi entre la Ville et la Société de Tir aux pigeons d'Aix-les-Bains, le président de celle-ci s'engage "à organiser, pendant la saison, un programme suffisant de compétitions et à faire tout ce qui est en son pouvoir pour attirer à Aix-les-Bains, par l'attrait qu'exercera sur eux un tir aux pigeons bien tenu et un club bien organisé, le plus grand nombre possible de visiteurs et une clientèle de choix".

Envisagée dès 1964, l'implantation du stand de la "La Fraternelle Tir" sur le terrain du Tir aux pigeons est autorisée en 1973 par le maire André Grosjean. Cette société de tir à la cible s'installe alors sur le côté est du terrain et occupe le bâtiment affecté autrefois au stockage des pigeons. Mais, en 1976, la Fédération française de tir (FFT) demande de cesser l'activité du stand de tir de la Fraternelle en raison de la proximité du chantier de construction de l'autoroute A41. En septembre, les Services techniques municipaux préparent un projet pour assurer la sécurité des installations mais ce n'est qu'en 1981, que la Ville, après avoir écarté toutes possibilités d'obtenir des compensations financières de la part de la Société des autoroutes Rhône-Alpes (AREA), fait réaliser les travaux de mise en conformités par l'entreprise Vulliard-Balabanis. Le nouveau stand de tir à la cible, agréé par la FFT et inauguré par André Grosjean le 28 novembre 1981, comporte dix postes à 25 m et trois à 50 m.

Les activités de la Société de Tir aux Pigeons, qui ont également dû être suspendues suite à la mise en service de l'autoroute A41 en 1977, reprennent en 1981, après la réalisation d'aménagements spéciaux pour la protection des tirs à la fosse consistant en l'installation de poteaux de 12 m de haut entre lesquels sont tendues des bâches en matières résistantes aux projectiles. Pour limiter les travaux de protection, le site ne comporte plus d'installation de "Skeet". Après trois ans de silence, des riverains ont tenté de s'opposer à la remise en route de cette pratique sportive implantée dans un secteur qui s'est beaucoup construit dans la seconde moitié du XXe siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1910, daté par source
1912, daté par source
1959, daté par source
1981, daté par source

Le Tir au pigeon est implanté sur un terrain relativement plat, longé à l'est par le chemin de la Baye établi au pied de l'autoroute A41. L'ensemble, prolongé au nord par une zone de sécurité en friche, est entouré d'arbres et d'une végétation assez dense. Les équipements principaux se situent au sud-ouest et au sud-est.

Au sud-ouest, l'aire de tir du tir-au-pigeon ou tir-au-vol est aménagée suivant un plan en arc de cercle. Un pas de tir en dallage ciment encadrant des pièces de gazon forme un quadrant placé à l'arrière d'une fosse située au centre. Un club-house est implanté en surplomb et au sud du pas-de-tir. Il comprend deux corps de bâtiment en rez-de-chaussée accolés de chaque côté d'un corps central plus large et plus haut, qui eux-mêmes sont prolongés par un petit corps plus étroit en appentis. La distribution originelle, un grand hall ouvrant de part et d'autre sur des pièces annexes, confère à l'architecture du bâtiment une typologie proche de celle de certaines stations ferroviaires secondaires. Un grand auvent supporté par des piliers en bois est placé à l'avant de la façade nord ; il est recouvert en sous-face par un treillage à lattes en diagonale. Les façades sont percées de baies à arcs segmentaires majoritairement en briques. Les élévations du corps central sont rythmées par des pilastres engagés. Un abri en charpente supportant un toit à un versant est implanté à l'extrémité ouest de la terrasse surplombant l'aire de tir ; abritant à l'origine le public assistant aux compétitions, il est aujourd'hui utilisé par le Club des plaisanciers comme hangar à bateau.

En limite sud-est du terrain, est implanté le stand de tir à la cible de la Fraternelle. Entouré de murs supportant des poutres pare-balles transversales en béton-armé, ce stand et son pas-de-tir sont placés à l'avant d'une ancienne dépendance du tir-au-pigeon, dite "ferme du gardien", dévolue anciennement au stockage des pigeons, à l'entretien du terrain et au logement du gardien.

Murspierre moellon enduit (?)
résidu industriel en gros oeuvre moellon enduit (?)
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire symétrique
Étagesrez-de-chaussée
Couverturestoit à deux pans
appentis
Jardinsgroupe d'arbres, pelouse
Précision représentations

NB : éléments descriptifs concernant le club-house

PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • ANNEXE 1 Liste des propriétaires

    ANNEXE 1

    Liste des propriétaires :

    Avant 1879 : François Charles, rentier (A 162 p. pré, A 166 p. bois)

    Avant 1900 : François Victor, fils de Charles

    1900 : Brisac Moïse, à Baccarat (Meurthe-et-Moselle)

    1904 : Massonnat Louis, fils de Charles

    1909 : Société du Grand Cercle, puis Société des Casinos (Tir aux Pigeons)

    1933 : Ville d'Aix-les-Bains

    Gérants, directeurs, associations et présidents :

    1909-[1925] : E. Grisoul, directeur ; Comité de patronage composé de membres éminents et aristocratiques dont le prince F.J. Bragance ; Eugène Blanc, gardien

    1926-1933 : P. Bérouard, directeur du tir d'Aix-les-Bains

    1933-[1937] : G. Callens, directeur ; Comité technique, sous la présidence du prince Achille Murat, comprenant les meilleurs fusils amateurs de France ; Eugène Blanc, gardien

    1946-1949 : débit de boissons exploité par la Société du Cercle ; Eugène Blanc, gardien (jusqu'en 1948)

    1950-1956 : arrêt d'exploitation ; logement du gardien loué à un particulier (Marius Mercier) et terrain utilisé par l'entreprise d'Etienne Triquet, scieur pour dépôt de bois

    1958 : locaux mis à la disposition de l'Amicale des chasseurs d'Aix-les-Bains (Exertier, président)

    1959-1960 : Société de Tir aux Pigeons d'Aix-les-Bains (Jean Picchiottino, président ; André Garçin, armurier et gestionnaire) ; Baptiste Orsola, gardien

    1961-1962 : Société de Tir aux Pigeons d'Aix-les-Bains (Dr Pierre Faidherbe, président ; André Garçin, armurier et gestionnaire) ; Baptiste Orsola, gardien

    1963 : Felix-Paul Devaux, directeur du tir aux vivants d'Aix-les-Bains (Circulaire du ministre de l'Intérieur interdisant le tir aux pigeons vivants, 02/01/1964) ; Société de Tir aux Pigeons d'Aix-les-Bains (Dr Pierre Faidherbe, président ; André Garçin, armurier) ; Baptiste Orsola, gardien

    1964-1965 : Société de Tir aux Pigeons, dit aussi Société du Tir au Vol (Dr Pierre Faidherbe, président ; Perrier, gérant) ; M. et Mme Baraton, gardien

    1966 : Société de Tir aux Pigeons, dit aussi Société du Tir au Vol (Dr Pierre Faidherbe, président) ; Guy Piffeteau, restaurateur (logé sur place)

    1967-1971 : Société de Tir aux Pigeons, dit aussi Société du Tir au Vol (Dr Pierre Faidherbe, président)

    1972 : Société du Tir au Vol (Henri Balabanis, président)

    1973 : Société du Tir au Vol (Henri Balabanis, président) ; Société La Fraternelle Tir (Lucien Cattey, président)

    1974-1975 : Société du Tir au Vol (Raoul Ferrari, président) ; Société La Fraternelle Tir (Lucien Cattey, président)

    1975-1976 : Société du Tir au Vol (Dr Jean Chalmont, président) ; Société La Fraternelle Tir (Lucien Cattey, président)

    1976-1978 : Société du Tir au Vol (Jean-Louis Schillacci, président) ; Société La Fraternelle Tir (Lucien Cattey, président)

    1980-1983 : Société du Tir au Vol (Jean-Louis Schillacci, président) ; Société La Fraternelle Tir (Lucien Cattey, président)

    […]

    1987 : Société du Tir au Vol (Raoul Ferrari, président - 22/05/1987 : arrêté portant renouvellement du bail au Tir aux Pigeons)…

  • ANNEXE 2 Extraits du journal L’Avenir d’Aix-les-Bains

    ANNEXE 2

    Extraits du journal L’Avenir d’Aix-les-Bains

    - Tir aux pigeons. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 22 mai 1909, p. 2

    "Le nouveau Tir aux Pigeons d'Aix-les-Bains comportera cette saison, un fort beau programme. Installé coquettement dans le site admirable de Chantemerle, il constituera une belle attraction. Les meilleurs fusils du monde seront attirés à Aix-les-Bains. Il y aura un restaurant et un bar de premier ordre.Ouverture : le 27 juin.Le grand prix des Casinos est de 25,000 francs."

    - Tir aux Pigeons. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 24 juin 1933, p. 2

    "Le Tir aux Pigeons continue à connaître l'animation la plus brillante et, le beau temps arrivant, on peut s'attendre à un très gros succès pour le Grand Prix qui se disputera au stand de Chantemerle, les 24 et 25 courant. […]Nous nous plaisons à reconnaître le gros intérêt sportif que le meeting actuel a présenté, et nous tenons à souligner le véritable renouveau que le stand de Chantemerle a connu préparant ainsi de très belles journées pour les meetings entre amateurs qui sont fixés aux : 13-10 juillet, 12 10 août."

    - Tir aux Pigeons. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 8 juillet 1933, p. 2

    "Au lendemain du meeting annuel, les nombreux amateurs réunis au stand de Chantemerle ont décidé de donner au Tir aux pigeons d'Aix-les-Bains une vie permanente. Ils ont constitué un Comité technique, sous la présidence du Prince Achille Murat, comprenant les meilleurs fusils amateurs de France. Sous leur égide, des réunions vont avoir lieu, qui donneront au noble sport une animation continue, comme elles le libéreront d'une tutelle professionnelle qui en diminuerait les possibilités. […]"

  • ANNEXE 3 Mentions dans les guides touristiques

    ANNEXE 3

    Mentions dans les guides touristiques

    - "Sports

    Tir aux pigeons, Concours hippique, Régates internationales, Golf-Club, Foot-ball, Ball-trapp, Tennis, Pêche, Chasse, "Sports d'hiver.

    Le Tir aux pigeons est situé à Chantemerle, dans un joli site, à trente minutes de la ville.

    Les concours toujours fort intéressants en raison de l'importance des prix (plus de 100.000 fr. distribués chaque année) qui sont attribués, réunissent toujours un grand nombre de tireurs, composés pour la plupart de l'élite de la société. Ils ont lieu du mois de juillet à la fin du mois d'août."

    Dans : Docteur Bleicher. Aix-les-Bains (Savoie). Revue annuelle de la station. Imp. A Waton : Saint-Etienne, 1911, p. 46. (AC Aix-les-Bains : LDG 25)

    - "Aix, Centre de Sports dans les Alpes

    […] Le tir aux Pigeons, à Chantemerle, réunit chaque été une élite mondaine, attirée par le charme du lieu et les nombreux prix qui sont attribués aux tireurs."

    Dans : Aix-les-Bains. Savoie. Aix-les-Bains : Comité d'initiative, 1920, p. 15. (AC Aix-les-Bains : LDG 31)

  • ANNEXE 4 Achat du Golf et du Tir aux pigeons par la Ville

    ANNEXE 4

    Achat du Golf et du Tir aux pigeons

    Extrait tiré de la délibération du conseil municipal décidant la création de ressources, 5 octobre 1932. (AC Aix-les-Bains : 1 D 1931-1933, p. 193, article 13)

    "Quant au Tir aux pigeons, M. le Maire a estimé qu'il y avait aussi le plus grand intérêt à ce que la Ville en devint propriétaire et qu'elle pût en faire assurer l'exploitation comme bon lui semblerait. Il a réussi à obtenir de la Société des Casinos promesse de vente à la Ville de l'ensemble des immeubles, des installations, des objets mobiliers et matériel du Tir aux pigeons, moyennant le prix global de 115.000 francs. Ce prix lui paraît des plus acceptables, les terrains seuls du Tir aux pigeons ayant une superficie de 3 hectares 27 ares."

  • ANNEXE 5 Descriptif des équipements, 1960

    ANNEXE 5

    Descriptif des équipements, d'après l'état des lieux dressé par Georges Noiray, architecte municipal en vue de l'établissement d'un bail entre la Ville et la Société du Tir aux Pigeons, 17 mars 1960. (AC Aix-les-Bains : 3 R 54)

    - bâtiment principal (grand hall, armurerie, bureau et local téléphone, toilettes messieurs, bar et office, WC dames)

    - abri extérieur

    - pas de tir

    - fosse américaine et fosse olympique

    - bâtiment concierge (rdc-cuisine, volière, 1er étage, petit hangar accolé à l'est)

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 3 R 54-56. Dossiers relatifs au Tir. 1882-1983

    AC Aix-les-Bains : 3 R 54-56
  • AC Aix-les-Bains. 1 D 1907-1909 : Registre des délibérations du conseil municipal. Chemin du nouveau tir aux pigeons (Prolongement du Boulevard des Anglais), 17 février 1909

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 D 1931-1933 : Registre des délibérations du conseil municipal. Achat du Golf et du Tir aux pigeons. Création de ressources, 5 octobre 1932

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 D 1960-1962 : Registre des délibérations du conseil municipal. Tir aux Pigeons - Bail, 26 octobre 1960

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 D 1979-1980 : Registre des délibérations du conseil municipal. Stand de Tir au vol – Travaux de protection, approbation, 3 novembre 1980

    AC Aix-les-Bains : 1 D
  • AC Aix-les-Bains. 1 D 1986-1987 : Registre des délibérations du conseil municipal. Arrêté portant renouvellement du bail du Tir aux Pigeons, 22 mai 1987

    AC Aix-les-Bains : 1 D
Documents figurés
  • Ville d'Aix-les-Bains. Plan du Tir aux pigeons / Georges Calloud, géomètre expert. Aix-les-Bains, [octobre 1960]. Ech. 1 : 500. 1 tirage de plan rehaussé ; 60,5 x 96 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 55)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 55
  • Ville d'Aix-les-Bains. Tir aux pigeons. Fosses et pas de tir : plan d'ensemble, détail des fosses / Combaz, Services techniques municipaux. Aix-les-Bains, 15 octobre 1959. Ech. 1 : 500 et 1 : 20. 1 tirage de plan rehaussé ; 66 x 132 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 54)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 54
  • Projet d'aménagement du stand de tir. Plans / A. L, Services techniques municipaux. Aix-les-Bains, septembre 1976. Ech. 1 : 200. 1 tirage de plan rehaussé ; 30 x 103,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 56)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 56
  • Projet d'aménagement du stand de tir. Coupe / A. L, Services techniques municipaux. Aix-les-Bains, septembre 1976. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 83 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 56)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 56
  • Stand de tir au vol. Travaux nécessités par la construction de l'autoroute. Plan technique. [Non réalisé ?] / JPPF, Services techniques municipaux. Aix-les-Bains, mai 1978. Ech. 1 : 500. 1 tirage de plan ; 47 x 70,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 55)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 55
  • Société de Tir au Vol. Stand de Chantemerle. Projet de protection. Plan, élévation, coupe / PJM, Services techniques municipaux. Aix-les-Bains, juin 1980. Ech. 1 : 1000 et 1 : 100. 1 tirage de plan rehaussé ; 29,5 x 112 cm. (AC Aix-les-Bains : 3 R 55)

    AC Aix-les-Bains : 3 R 55
  • [Au tir aux pigeons de Chantemerle vers 1910] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1910]. 1 reproduction d'une photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 1051)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 1051
  • [Tribune couverte abritant le public et les juges] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 235)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 235
  • [Tireur sur la terrasse du club-house] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 309)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 309
  • [Deux tireuses sur les marches menant au pas de tir] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 310)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 310
  • [Trois tireuses près du pas de tir, à l'arrière-plan la terrasse du bar-restaurant] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 312)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 312
  • [La façade postérieure du club-house en arrière-plan] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 3388)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 3388
  • [Vue du pas de tir vers 1930] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 3836)

    AC Aix-les-Bains : 6 Fi 3836
  • [Vue du pas de tir vers 1960] / S.n. Aix-les-Bains, [vers 1960]. 1 photogr. : n. et b. ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 30_60)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 30_60
  • [Vue d'ensemble du pas de tir et des fosses] / Karquel : Aulnay-sous-Bois. Aix-les-Bains, [vers 1960]. 1 photogr. : n. et b. ; 5,5 x 8,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_335)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_335
  • [Vue des fosses, le pas de tir et le club-house en arrière plan] / Karquel : Aulnay-sous-Bois. Aix-les-Bains, [vers 1960]. 1 photogr. : n. et b. ; 5,5 x 5,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_283)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_283
  • ["Skeet" : cabine haute] / Karquel : Aulnay-sous-Bois. Aix-les-Bains, [vers 1960]. 1 photogr. : n. et b. ; 5,5 x 5,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_288)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 37_288
  • [Vue du pas de tir vers 1970-1980] / S.n. Aix-les-Bains, [1970-1980]. 1 photogr. : coul. ; 14 x 18 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 30_59)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 30_59
  • [Aménagements pour la protection des tirs à la fosse] / S.n. Aix-les-Bains, [1981]. 1 photogr. : n. et b. ; 9 x 12,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 28_317)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 28_317
  • [Stand de La Fraternelle Tir. Aménagement du pas de tir dans l'ancienne volière du tir au pigeon] / S.n. Aix-les-Bains, [1981]. 1 photogr. : n. et b. ; 9 x 12,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_293)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_293
  • [Stand de La Fraternelle Tir. Aménagement du stand de tir à la cible] / S.n. Aix-les-Bains, [1981]. 1 photogr. : n. et b. ; 9 x 12,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_295)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_295
  • [Stand de La Fraternelle Tir. Installation des poutres pare-balles] / S.n. Aix-les-Bains, [1981]. 1 photogr. : n. et b. ; 9 x 12,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_298)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 29_298
  • [Stand de La Fraternelle Tir. Inauguration par André Grosjean, maire d'Aix-les-Bains] / S.n. Aix-les-Bains, 28 novembre 1981. 1 photogr. : n. et b. ; 9 x 12,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 28_314)

    AC Aix-les-Bains : 12 Fi 28_314
  • [Vue aérienne. Les installations du Tir-au-pigeon au premier plan, l'autoroute A41 et la future zone des Combaruches en arrière plan] / S.n. Aix-les-Bains, [vers 1990]. 1 diapositive. (AC Aix-les-Bains : 9 Fi 01_252)

    AC Aix-les-Bains : 9 Fi 01_252
Périodiques
  • Tir aux Pigeons. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 22 mai 1909, p. 2. (AC Aix-les-Bains : PER 4)

    AC Aix-les-Bains : PER 4
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Gras Philippe - Belle Elsa