Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite Grange Basse

Dossier IA01000018 réalisé en 1992

Fiche

AppellationsGrange Basse
Parties constituantes non étudiéescour, logement de domestique, étable à vaches, étable à chevaux, fenil, porcherie, remise, cellier, bûcher, four à pain, puits, abreuvoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Jassans-Riottier
Adresse : rue du
Marmont
Cadastre : 1823 A 140 A 145, 196 ; 1984 A 480 A 483

Cette ferme figure sur la carte de Cassini sous le toponyme de Gros Domaine. Elle remonte probablement au 17e siècle : le piédroit du portail sud, en remploi in situ, porte des graffiti, 1649 1637 G. L (dates de fermage ?) et 176. E. ROUX . Appelée Grange Basse au cadastre de 1823, elle est partagée entre deux propriétaires, l'un, Claude _Trèves, possédant la plus grosse partie, maison et cour, sol, pré, verger et aire, l'autre, Benoît Chaintron, seulement des bâtiments agricoles, rachetés ensuite par _Trèves. En 1851-1852, ce dernier construit un nouveau logis à 8 ouvertures, puis démolit de vieux bâtiments et agrandit la ferme en 1859, rebâtie selon un plan en U. Claude Trèves (ou Treyve) , notable de Jassans, fait édifier à proximité de la ferme un château (dit de la Place) : la propriété, d'un seul tenant, appartient toujours à ses descendants. Autour de la ferme, des parcelles non bâties (verger, aire, pré en partie) ont été vendues après 1970 comme terrains à bâtir. L'exploitation agricole n'est plus en activité, les logis sont cependant occupés. le corps de dépendances, à l'est, a subi quelques remaniements pour sa nouvelle destination (cabinet de vétérinaire)

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 17e siècle
Dates1851, daté par source
1859
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Ferme construite en pisé sur 1er niveau en pierre : moellons de calcaire côté cour, assises alternées de calcaire et briques pleines (élévation postérieure nord) , de moellons et galets (sud-est) , couverture de tuiles creusés ; bâtiment disposé en U autour d'une cour qui renferme un puits ; deux passages d'entrée en vis à vis, à portails extérieurs à linteau de bois et piédroits de pierre dorée, ouvrent sur la cour par des arcades en brique ; le logis du fermier, d'un étage et comble à surcroît, occupe l'aile principale : élévation sur cour de 5 travées, baies encadrées de calcaire, porte piétonne axiale ouvrant sur l'escalier (1er étage en pierre, 2e étage en bois) distribution symétrique, élévation postérieure aveugle ; l'aile parallèle, aveugle côté cour, contient les logements d'ouvriers agricoles, resserre et remises ; un corps de dépendances ferme la cour à l'est : bûcher, étables à bovins, cellier et resserre couverts d'entrevous en brique, fenil à l'étage, portes à linteau de bois ; au nord-ouest, dans le prolongement du corps de logis, un corps abrite l'écurie et deux petites étables surmontées d'un fenil (arcs et porte haute en brique) ; en retour à l'ouest, un corps bas renferme la porcherie et le four à pain (effondré) ; un mur de clôture à chaperon ferme la cour de ce côté ; un bassin abreuvoir rectangulaire maçonné est creusé dans le pré attenant

Murspisé
calcaire
brique
enduit
moellon
galet
Toittuile creuse
Plansplan régulier en U
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
noue
croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie, en charpente
escalier dans-oeuvre : escalier en équerre en charpente
Typologiesplan en U à cour fermée, passage d'entrée
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablespassage d'entrée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève