Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42001777 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Bard
Lieu-dit : le Crozet
Adresse : 3e ferme
Cadastre : 1809 G 515 ; 1986 G2 549

Ferme du Crozet existante sur le cadastre ancien de 1809 (G 515). De cette période, il est difficile d´identifier les éléments restant en place : agrandissement en profondeur de la grange-étable (visible sur le pignon sud), enduit du logis, modification des baies du corps de bâtiment est, une remise. Néanmoins, nous pouvons imaginer que le logis actuel et sa grange-étable puisse en faire partie. A l´intérieur du logis, les boiseries de la cuisine sont datées 1846 et les propriétaires actuels, la famille Rival, possèdent des archives privées datant de 1595, 1ère moitié 18e siècle. Ainsi, les bâtiments anciens ont dû être largement remanié vers 1840, date à laquelle, vraisemblablement, le 3ème corps de bâtiments (remise) a été construit, puis, au début du 20e siècle, subit un remaniement au niveau de ses ouvertures (création d´arcades au rez-de-chaussée, baies murées et repercées). Dans ce dernier bâtiment un cuvage avec pressoir a fonctionné jusque vers les années 1990. Cette ferme possédait entre 10 et 12 vaches, une paire de bœufs, un cheval pour les petits travaux, des chèvres et des brebis, et une vigne à Lézigneux avec une loge en pisé. Du personnel travaillait sur la ferme : un valet qui dormait dans la chambre du 1er étage, avec le fils, une servante dont la chambre était dans les combles, et plusieurs ouvriers agricoles temporaires (2 ou 3 pour les moissons) qui se louaient à Verrières ou à Montbrison.

Période(s)Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1846, porte la date
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Rival Claude propriétaire

Ferme du Crozet existante sur le cadastre ancien de 1809 (G 515). De cette période, il est difficile d´identifier les éléments restant en place : agrandissement en profondeur de la grange-étable (visible sur le pignon sud), enduit du logis, modification des baies du corps de bâtiment est, une remise. Néanmoins, nous pouvons imaginer que le logis actuel et sa grange-étable puisse en faire partie. A l´intérieur du logis, les boiseries de la cuisine sont datées 1846 et les propriétaires actuels, la famille Rival, possèdent des archives privées datant de 1595, 1ère moitié 18e siècle. Ainsi, les bâtiments anciens ont dû être largement remanié vers 1840, date à laquelle, vraisemblablement, le 3ème corps de bâtiments (remise) a été construit, puis, au début du 20e siècle, subit un remaniement au niveau de ses ouvertures (création d´arcades au rez-de-chaussée, baies murées et repercées). Dans ce dernier bâtiment un cuvage avec pressoir a fonctionné jusque vers les années 1990. Cette ferme possédait entre 10 et 12 vaches, une paire de boeufs, un cheval pour les petits travaux, des chèvres et des brebis, et une vigne à Lézigneux avec une loge en pisé. Du personnel travaillait sur la ferme : un valet qui dormait dans la chambre du 1er étage, avec le fils, une servante dont la chambre était dans les combles, et plusieurs ouvriers agricoles temporaires (2 ou 3 pour les moissons) qui se louaient à Verrières ou à Montbrison. 1846

Mursgranite
granite
enduit
moellon
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier tournant en maçonnerie
TypologiesType B1: dépendances en retour d'équerre
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry