Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002029 réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • pigeonnier

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, pigeonnier
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Lérigneux
Lieu-dit : Dovézy
Adresse : 3e ferme
Cadastre : 1809 C 372, 373 ; 1987 AH 170

La parcelle 1987 AH 170, était déjà partiellement construite en 1807 (parcelle C 373). Dès lors la ferme actuelle est la résultante d´un agrandissement de la ferme d´origine du 18e siècle sur sa droite, dans la première moitié du 19e siècle ; présence d´un chaînage d´angle avant le second logis. La porte du logis primitif a semble-t-il changé de place, modification de la porte située en façade en fenêtre, et percement d´une porte sur le mur pignon est. Dans la cour, une petite construction correspond vraisemblablement à un four à pain.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

La ferme est un bâtiment tout en longueur, avec deux décrochements en façade principale. La première ferme, à l´ouest, comporte une construction de plan trapézoïdal avec un petit retour, de moindre profondeur sur sa droite. Le logis est situé sur l´angle sud est des bâtiments : la porte d´origine ouvre au sud (aujourd´hui transformée en fenêtre) et une baie à l´étage éclaire une modeste chambre, surmontée d´un comble à surcroît abritant un pigeonnier. D´autres baies de l´étage et du comble sont percées dans le petit retour. Le restant du bâtiment correspond à la grange-étable ; la porte de l´étable, double et en façade, se trouve à droite d´un montoir (ou pente) conduisant à la porte double de la grange. La seconde ferme, attenante et à l´est de la première, comprend un logis composé de trois niveaux : un rez-de-chaussée avec une porte et une fenêtre, un étage carré avec une seule fenêtre et un étage de comble à deux baies à encadrement en bois. Enfin la grange-étable, dans le prolongement du logis, comprend un montoir sur sa façade principale, accolé à la double porte de l´étable. Plusieurs baies anciennes sont à noter : linteau en accolade en remploi pour les porte et fenêtre du rez-de-chaussée, et portail du 18e siècle (plein-cintre et chanfrein) au revers de la grange-étable. Dans la cour, un petit bâtiment devait contenir un four à pain. Le matériau de construction de cette ferme est le moellon de granite ; les toitures sont à longs pans et la tuile mise en œuvre est de type creuse.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesType A1: tout sous le même toit, en ligne
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Monnet Thierry