Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002304 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesfour à pain, cuvage, rucher, abreuvoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Roche
Lieu-dit : le Montet
Cadastre : 1818 (?) F 192 ; 1986 AM 109

Le bâtiment occupe pour partie l'emprise d'une parcelle bâtie du premier plan cadastral : 1818 (?) F 192, qui appartient à Michel Rondel selon la matrice de 1818. Celui-ci a sans doute fait reconstruire le bâtiment en 1820 (date portée, avec ses initiales), en conservant peut-être des parties anciennes (l'élévation sur cour de l'étable présente des parties qui semblent d'appareillage antérieur au 18e siècle) ; l'enduit à pierres vues à joints tirés à la pointe date peut-être de cette époque. Les bâtiments ont été remaniés dans le courant du 19e siècle ou le début du 20e : l'élévation montre des vestiges d'aître (porte au 1er étage, avancée du mur pignon sud-ouest, avant-toit débordant, poutre coupée au ras de la façade) qui a été supprimée, la porte de l'étable semble remaniée, la partie logis a été enduite (à la chaux). L'ensemble est actuellement désaffecté.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1820, porte la date

Ferme à juxtaposition (à toiture unique), à cour fermée (passage couvert). Le bâtiment comprend un logis de trois travées non alignées : au rez-de-chaussée la porte est située entre deux fenêtres de taille différente, le 1er étage comprend une porte latérale et deux fenêtres de même modèle (avec arcs de décharge constituée de deux planches posées en mitre), le 2e étage a deux petites fenêtres côté droit, qui laissent un très grand espace de comble au-dessus, et une fenêtre à un niveau plus élevé à gauche. Le rez-de-chaussée du logis (porte et fenêtre de droite) se compose d'une cuisine avec four à pain (cheminée sur le mur pignon), d'un vestibule contenant l'escalier (droit, en bois ; cloison sans doute ajoutée) et d'une salle sur l'arrière ; de la cuisine on accède à une arrière cuisine (fenêtre de gauche) où se trouve le pétrin, ainsi que la trappe d'accès à une cave (en sous-sol, voûtée ; pour les pommes de terre), et une porte vers un cellier, sur l'arrière. Le premier étage comporte trois chambres. A la suite du logis se trouve la grange-étable, avec un abreuvoir (bachat en pierre) devant le mur dans la cour (accès haut à la grange par le mur arrière, à l'extérieur de la cour). En retour de l'étable des vaches sont aménagées deux petites étables (chèvres et moutons) puis un passage couvert surmonté d'un fenil, dont l'entrée est protégée à l'extérieur de la cour par un hangar. Dans le prolongement du passage couvert se trouve le cuvage. Contre le côté sud-est de la cour, en face du logis, sont adossées de petites étables (poulailler, loge à porcs, clapier) et un rucher. Les murs sont en moellon de granite enduits à pierres vues, avec des encadrements en pierre de taille. Les toits sont à longs pans, en tuile creuse. Inscription sur le linteau de la porte du logis, cartouche rectangulaire avec : [une fleur de lys] F . P . M . 1820 . M . R . (pour Michel Rondel).

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, 1 étage carré, 2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
TypologiesType A1: ferme à juxtaposition
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry