Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004273 réalisé en 2014

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • four à pain
    • poulailler
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfour à pain, poulailler
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Trévignin
Lieu-dit : les Charmettes
Cadastre : 2014 A3 242

Édifice datable de la fin du 19e siècle ou du début du 20e (absent du cadastre de 1880). L'habitation a été agrandie d'une travée (maçonnerie de mâchefer). L'édifice a été surélevé dans la 1ère moitié du 20e siècle, en parpaing de ciment plein. Le four à pain utilise des dalles réfractaires de la société Terrassier de Tain-l'Hermitage (Drôme).

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Terrassier Alfred
Alfred Terrassier

Alfred Terrassier, "FOURS ECONOMIQUES & PIECES REFRACTAIRES", à Tain-l'Hermitage (Drôme).

Maison fondée en 1840 (succède à la Veuve Ronzier) ; existante en 1900 (catalogue disponible en ligne : http://www.ultimheat.com/Museum/section2/1901%20TERRASSIER%20fours%20economiques%2020130623.pdf).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant signature

Ferme à juxtaposition, édifiée perpendiculairement à une légère pente permettant d'aménager une cave en étage de soubassement sous le logis, accessible en façade principale par un couloir voûté partiellement enterré situé sous le perron d'accès au logis. La cave est formée de deux pièces juxtaposées : une cave voûtée en arc segmentaire, avec un placard en niche dans le mur du fond, sous la partie ancienne du logis, et une cave plafonnée sous l'agrandissement. L'habitation comprenait, au rez-de-chaussée, quatre pièces desservies par un couloir axial, et des chambres au 1er étage (balcon en ciment et garde-corps de fer forgé). Dans le prolongement du logis se trouvent une grange, une étable et une remise.

Un bâtiment annexe bordant la cour à l'ouest abrite le four à pain (margelle et cendrier en molasse, bouche en dalle de terre cuite portant la marque TERRASSIER). Une pompe est placée à l'angle de ce bâtiment.

Les murs sont en moellon de calcaire enduit (chaux ou ciment), avec des encadrements en ciment (habitation, parties agrandies) ou calcaire ; toit à demi-croupe, en ardoise.

Murscalcaire moellon enduit
béton moellon enduit
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Typologiesferme à juxtaposition
Statut de la propriétépropriété privée
Protections
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline