Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA74002088 inclus dans Ecart de La Porte réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Lathuile
Lieu-dit : la Porte
Adresse : route de
Chaparon
Cadastre : 1905 A6 112, 114, 118 ; 2008 A6 1388

Bien que de nombreuses personnes prétendent que ce corps de ferme est en fait un ancien monastère, justifiant par là le plan en U et la présence d'un ange en bas-relief sur une façade, il semble plus probable que cette bâtisse soit issue de la réunion de deux fermes voisines. En effet, aucun texte connu ne mentionne de monastère à Lathuile et aucun bâtiment ne figure sur la mappe sarde à cet endroit.

D'après le recensement de 1861, deux familles d'agriculteurs répondant toutes deux au nom de Tournier vivent à la Porte. Les différences de hauteur entre les parties du bâtiment ainsi que des encadrement de facture plus récente sur la partie sud plaident pour l'existence d'une ferme primitive à juxtaposition orientée est-ouest le long du chemin du bois de Chevilly, à laquelle a été accolée une extension perpendiculaire le long de la route de Chaparon rejoignant une seconde ferme parallèle à la première.

Période(s)Principale : 19e siècle

Ce grand corps de ferme formant un U se compose d'un premier bâtiment orienté est-ouest, doté de caves et d'une étable en rez-de-chaussée, avec un logis en étage carré (desservi par un escalier extérieur en maçonnerie situé sur le pignon est) occupant à l'est une partie des combles. La partie ouest, où devait se trouver la grange et le fenil, est aérée de petites ouvertures triangulaires. Une porte avec un linteau en accolade s'observe sur la façade sud mais il s'agit certainement d'un réemploi.

Le second bâtiment, orienté nord-sud, est accolé au sud-est du premier bâtiment. Sa hauteur de faîtage est plus basse que celle du bâtiment précédent. Il se compose d'un rez-de-chaussé où se trouvaient des caves, et d'un étage qui devait accueillir des chambres.

Enfin le troisième bâtiment, orienté est-ouest et accolé au sud du second, est de même hauteur. Il regroupe un logis en étage, accessible par un escalier extérieur en maçonnerie, et une étable en rez-de-chaussée. Les bâtiments proches, aujourd'hui très transformés, devaient servir de grange et de fenil. L'ensemble est couvert en tuile.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile en écaille
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesferme à superposition (dépendances en rez-de-chaussée ou soubassement, logis à l’étage)
Techniquessculpture
Précision représentations

Une pierre sculptée en bas-relief, sans doute en remploi, est insérée dans la maçonnerie de la façade est. Il s'agit d'un culot orné d'un ange tenant un phylactère avec une inscription en lettres gothiques.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
© Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges ; © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Daviet Jérôme