Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002366 réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cuvage
    • four à pain

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescuvage, four à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Roche
Lieu-dit : les Amaruts
Cadastre : 1818 (?) F 69 ; 1986 AN 302, 353, 329

La ferme occupe l'emplacement d'une parcelle bâtie représentée sur le plan établi avant 1818 : F 69, qui appartient à Georges Giraud. Le bâtiment actuel semble avoir été reconstruit dans le 3e quart du 19e siècle (date portée 1865) puis agrandi par l'ajout d'une seconde grange-étable en 1954. Le cuvage occupe l'emplacement d'une ancienne grange-étable (ou jasserie), existant en 1818 (1818 F 60). La ferme aurait eu un fournil, édifié vers l'abreuvoir, qui a été démoli. Les toits du logis et de la grange-étable ont été refaits (avec surélévation et suppression de la génoise du logis). En 1818, Georges Giraud possède également deux jasseries, aux Verzets (1818 A 1) et à Chapelan (1818 G 150, correspond à la Versanne, 1986 AO 181, non vue). A la fin du 20e siècle, la ferme était liée à une autre jasserie (à Chantelauze, dans le Puy-de-Dôme, démolie). Les propriétaires avaient également une vigne, à Maupas (commune de Champdieu), avec une petite loge.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1865, porte la date
1954

Ferme à juxtaposition (logis plus haut que la grange-étable), puis à cour fermée (portail). Le logis a trois travées, avec un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble (escalier droit en bois). Une grange-étable est édifiée dans son prolongement, avec sur l'arrière de l'étable une grande cave voûtée pour l'affinage des fourmes (accès haut à la grange par la pente sur l'arrière). Une seconde grange-étable est édifiée en retour (accès haut à la grange par un montoir sur l'arrière), avec une laiterie dans l'angle. Un hangar est adossé derrière le logis (accès direct vers l'étage du logis, pour le stockage du grain). Les bâtiments sont en moellon de granite avec des encadrements en pierre de taille (arcs de décharge en pierre) et en brique sur la seconde grange-étable ; les toits sont à longs pans, en tuile creuse (tuile plate mécanique sur la seconde grange-étable). Un abreuvoir à usage collectif (1986 AN 354) forme une enclave dans la cour de la ferme. Inscription gravée (logis) : 18 + 65 / F . P . F . GRIOT . M . GIRAU. Date portée sur la seconde grange-étable : 1954.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
TypologiesType A1: ferme à juxtaposition ; Type B1: dépendances en retour d´équerre
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry