Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73003732 inclus dans Écart du Rocheret réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Saint-Offenge-Dessous
Lieu-dit : Rocheret (le)
Adresse : route du
Rocheret
Cadastre : 1732 Su 1172, 1134 Incertitude. ; 1880 C1 61, 47 ; 2013 C1 112, 521

Ferme apparaissant sur le cadastre de 1732, parcelle n° 1172, puis sur celui de 1880 avec le n° 61. Le style de la ferme actuelle pourrait laisser penser qu'elle puisse dater du 18e siècle (porte de la cave en arc plein-cintre). L'édifice est vraisemblablement remanié au 19e siècle. Ferme sans commun, il existait sur le cadastre de 1732, une construction accolée à son mur pignon est (n° 1173), peut-être les communs en question. La grange-étable portant le numéro parcellaire 521, d'après des renseignements oraux, aurait appartenu à la ferme étudiée, elle est aujourd'hui liée aux fermes de la parcelle 101 (étudiées : IA73003729 et IA73003730). Le bâtiment a été rehaussé récemment.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

Ferme de type "logis et grange-étable dans des bâtiments éclatés". La ferme est de plan rectangulaire, implantée sur un terrain en pente. A l'étage de soubassement se trouve une cave, côté aval, accessible par une porte en arc plein-cintre ouvrant sur la façade principale orientée au sud. Le rez-de-chaussée surélevé a, au-devant de sa façade principale, une galerie en bois, avec garde-corps à barreaux de bois, accessible de plain-pied. Les deux portes du logis ouvrent sur la galerie : une à droite, correspondant à la cuisine, et une à gauche, pour le pèle (chambre d'été). Le premier espace a une fenêtre au niveau de laquelle se trouve un potager en pierre (molasse ?), et depuis celui-ci, on accède à une chambre située dans son prolongement, au nord. L'étage de comble est affecté au fenil.

Les murs sont construits en moellon de calcaire, les baies ont un encadrement en pierre de taille (calcaire), les pignons reçoivent un bardage bois vertical, et la toiture à longs pan est couverte de tuiles plates mécaniques.

La grange-étable est un bâtiment distinct, de plan rectangulaire. Il comprend trois espaces successifs, qui sont, d'ouest en est, une étable (avec la double porte d'origine murée, et la fenêtre d'origine transformée en porte actuelle de l'étable), une grange à la haute porte double en arc plein-cintre, et une remise ouverte en façade. La construction est en moellon de calcaire, enduite à pierre-vue. L'encadrement des baies est en calcaire (pierre de taille) ; le piédroit gauche de la porte de l'étable est commun avec la chaîne d'angle. La surélévation du bâtiment est en parpaing de béton, et la toiture, à longs pans et demi-croupe, est couverte de fibrociment.

Murscalcaire moellon enduit
bois pan de bois
Toittuile plate mécanique, ciment en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Typologieslogis et grange-étable dans des bâtiments éclatés
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline