Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Montbrison
  • Commune Roche
  • Lieu-dit la Griotte
  • Cadastre 1818 (?) H 79, 80 ; 1986 AR 201
  • Dénominations
    ferme
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    four à pain, abreuvoir

Les bâtiments occupent l'emprise de parcelles bâties sur le plan cadastral dressé avant 1818 : 1818 H 79, maison appartenant à François Chalard (qui possède une jasserie à la Corelle, 1818 A 19) et 1818 H 80, maison appartenant à Claude Fougerouse (qui possède une jasserie à Pré Morland, 1818 B 47). Ces deux propriétaires sont les seuls du hameau à avoir également une jasserie en 1818. La première grange-étable remonte peut-être à la première moitié ou au milieu du 19e siècle ; le logis a été reconstruit en 1881 (date portée), et une seconde étable construite en retour, dans le prolongement de la première, dans les années 1940 (témoignage oral ; date portée 1947 sur la petite dépendance à côté du portail. Au 20e siècle, la ferme possédait une jasserie à Probois (commune de Roche), utilisée jusqu'en 1957 (édifice en ruine), et une vigne au Pizet (commune de Champdieu ; la ferme utilisait un pressoir commun au hameau) (témoignage oral).

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1881, porte la date

Ferme à juxtaposition (toiture unique mais grange-étable en avancée), puis à dépendances en retour d'équerre, à cour fermée (portail). Logis de trois travées avec à l' étage de soubassement : une cuisine avec une cave à vin sur l'arrière (accès par la cuisine) et une cave en sous-sol (accès en façade), à droite une pièce contenant un four à pain (démoli après 1950) et à gauche la bretagne) et cave-cellier sur l'arrière. Première grange-étable dans le prolongement (communicant avec la pièce du four ; accès haut à la grange sur l'arrière) puis seconde étable en retour, avec une petite laiterie et un hangar devant la façade. Les murs sont en moellon de granite (enduit à pierres vues à assises horizontales en façade du logis), les encadrements en pierre de taille, les toits à longs pans, en tuile creuse (croupe sur le logis ; parties en tôle sur la grange). Décor au faîte du mur de façade du logis : plate-bande peinte et génoise ; niche à statuette (linteau monolithe cintré) au milieu de la façade. Abreuvoir devant l'entrée de la cour. Inscription gravée sur le linteau de la porte : 1881 M B T M (famille Mollin et Missonier, renseignement oral). Inscription gravée sur le linteau de la fenêtre de la petite dépendance à côté du portail : ME / 1947.

  • Murs
    • granite
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    sous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
  • Couvrements
    • voûte en berceau
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • croupe
  • Typologies
    Type A1: ferme à juxtaposition ; Type B1: dépendances en retour d´équerre
  • Techniques
    • peinture
  • Représentations
    • croix
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Conseil général de la Loire
Articulation des dossiers