Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare de Royat - Chamalières

Dossier IA63002567 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonAuvergne
AdresseCommune : Chamalières
Adresse : 1 place de la
Gare
Cadastre : AK 606
Précisions

Le projet de construction de la gare de Royat - Chamalières (sur le territoire de la commune de Chamalières) est lancé en 1880, principalement pour desservir la station thermale de Royat. Sa réalisation est due à l'ingénieur en chef Jules Martin assisté de l'ingénieur Colin. La ligne - et donc la gare - ouvre en 1881.

Elle a été inscrite au titre des monuments historiques en 1994.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Martin Jules
Martin Jules

Ingénieur ayant travaillé dans le domaine du ferroviaire ; était ingénieur en chef pour la compagnie du PO. Il est en particulier à l'origine du projet de la gare de Royat-Chamalières (Puy-de-Dôme), en 1880-1881.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur attribution par travaux historiques

La gare de Royat-Chamalières appartient à la famille des gares conçues par la compagnie du PO selon des types bien établis. Mais ici, comme il s'agit de desservir une station thermale de renom, tout un dispositif ornemental a été mis en œuvre : bossages, rosaces, corniche à denticules, etc. (elle est cependant la reproduction fidèle de la station de Plombières-les-Bains, dans les Vosges).

Elle se compose d'un corps de bâtiment central de plan carré, à un étage, flanqué de deux ailes latérales sur un seul niveau. Côté voies, une marquise protège les quais sur toute la longueur de la façade. La structure de cet auvent est en fonte, avec piliers cannelés à chapiteaux : actuellement remplacée par une couverture en "tôle" plastique, la couverture d'origine était en verre. Le hall des voyageurs est resté tel qu'à l'origine.

Mursbrique brique et pierre
pierre brique et pierre
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1994/11/25
Précisions sur la protection

Gare, y compris ses marquises, son hall d'entrée et l'abri des voyageurs (cad. AK 471).

© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte - Renault-Jouseau Delphine - Durin-Tercelin Maryse - Renaud-Morand Bénédicte
Renaud-Morand Bénédicte

Chercheure à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Auvergne-Rhône-Alpes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.