Logo ={0} - Retour à l'accueil

Glacerie dite miroiterie Targe

Dossier IA69000927 réalisé en 2002

Fiche

  • Vue générale nord-est
    Vue générale nord-est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • logement d'ouvriers
    • magasin industriel

Á rapprocher de

Appellationsmiroiterie Targe
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement d'ouvriers, magasin industriel
Dénominationsglacerie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Adresse : 12 rue de l', Université , 58, 60, 62, 64 rue de
Marseille
Cadastre : 1999 AR 18, 20, 21, 22, 23, 24

Un premier grand atelier de glacerie (ancienne maison P. Chipier) est créé en 1907 par monsieur Targe, il est localisé au 7 place Gabriel Péri. Une grande boutique et un atelier sont également situés à proximité, rue Passet (fermés en 1999). La spécialité de la société Targe est l'argenture à plat, actuellement réalisée au pistolet et la fabrication de verre plat et de miroirs. En 1928, c'est l'installation rue de Marseille à l'emplacement actuel. La rue de la Roche disparaît au profit d'un nouvel ensemble d'ateliers. Une nouvelle extension est réalisée en 1945. Il s'agit d'un grand atelier pour le façonnage et la découpe. Il est localisé rue Victor Lagrange à Lyon-Gerland. En 1990 une nouvelle extension s'effectue au 39tier rue de Marseille pour du stockage . Le nombre d´employés est de 50 personnes. Le format des vitres qui arrivent chez Targe est de 6 m x 3 m. On trouve également une gamme de produits spéciaux comme les dalles, les tuiles, les pavés, les briques, les marmorites (transformé en marbre) et les opalines. Les ateliers du 12 rue de l´université à l'angle rue de Marseille se composent : d'un atelier découpe comprenant une table à découper le verre feuilleté (deux verre avec du plastique au centre), une machine de marque Zafferami glas, genova, Italie qui sert à laver le verre et mirroir (Quaranta Italie, double arête). Un atelier de façonnage pour les joints polis rectilignes « Baudin » Chanfrin : 35 minimètres (max), Bavelloni (machine) : perçeuse. Au 1er étage, est localisé l'atelier argenture (réduction nitrate d´argent) ; argenté, cuivré ; vernis au four. Les verres sont gérés jusqu'en 1998 place gabriel Péri et les glaces rue de Marseille. Puis tout est rapatrié rue de Marseille avec la fermeture des locaux de la place gabriel Péri. Cette société est toujours en activité.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1928, daté par source

Les ateliers localisés 12 rue de l'université, se composent d'un bâtiment d'angle de 2 étages carrés : logement et bureau aux étages et un magasin en rez-de-chaussée, une cour sépare le bâtiment 1 de l'usine de miroiterie proprement dite autre bâtiment en alignement sur la rue de l'université, l'ancienne rue de la Roche est couverte et permet de relier les ateliers localisés en face. Deux pignons à redents rytment les pignons nords de ces deux bâtiments. Le bâtiment en AR 15 situé au n° 62, 64 rue de Marseille, est occupé seulement en rez-de-chaussée par la société Targe.

Mursrésidu industriel en gros oeuvre
Toittuile mécanique
Étagesen rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
lanterneau
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône : sous-série 5M, dossier n° 336, établissements classés 1928, N à Z, miroiterie Targe, 1928

  • Archives orales : Entretien oral avec monsieur Targe, directeur de la société. 2003

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1908. AM Lyon (accès libre)

    p. 2462
  • Indicateur Henry. 1911. AM Lyon (accès libre)

    p. 2609
  • Indicateur Henry. 1966. AM Lyon (accès libre)

    p. 1955
  • Indicateur Henry. 1967. AM Lyon (accès libre)

    p. 2081
  • Indicateur Henry. 1969. AM Lyon (accès libre)

    p. 2073
  • Indicateur Henry. 1970. AM Lyon (accès libre)

    p. 1363, 1254
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine