Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel, Etablissement Administratif de Gouverneur dit Hôtel du Gouvernement et Hôtel de la Monnaie

Dossier IA01000073 réalisé en 1991

Fiche

Œuvres contenues

Genrede gouverneur
AppellationsHôtel du Gouvernement et Hôtel de la Monnaie
Destinationsécole, maison de notable, immeuble
Parties constituantes non étudiéesterrasse en terre-plein, bassin, canal, puits, dépendance
Dénominationshôtel, établissement administratif
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Trévoux
Adresse : 13 à 21 rue du
Gouvernement de Dombes
Cadastre : 1823 B 479, 482 A 485 ; 1984 AD 256, 257, 386, 387

L'hôtel dit du Gouvernement, édifice intra muros, borde la rue qui porte son nom, appelée auparavant rue de la Monnaie : l'hôtel des monnaies qui lui faisait suite, y étant établi depuis plus longtemps ; les bâtiments, surplombant la Saône, donnaient sur des jardins en terrasse, qui s'appuyaient sur la courtine ; dates de construction inconnues : l'ancien hôtel de la monnaie, désaffecté, vendu en 1783, puis démoli et remplacé par un immeuble au début du 19e siècle, s'était installé la vers la fin du 16e ou le début du 17e siècle : dans le jardin, une dépendance très remaniée serait l'emplacement de l'atelier de frappe, l'enseigne en pierre de l'édifice, en partie bûchée, a été replacée à côté de celui-ci ; il ne semble pas y avoir eu de campagne de construction spécifique pour l'hôtel du gouvernement, remployant des bâtiments déjà existants, sauf pour le portail d'entrée au début de l'îlot, datable du 18e siècle ; ce portail ouvrant sur la cour, était autrefois encadré d'une orangerie et d'un pigeonnier, le logis du gouverneur et les locaux administratifs (?) occupaient le corps principal ; la partie la plus ancienne, datable du 17e siècle, a été réaménagé au 18e, comme la suivante : l'une d'elles avait été achetée par la grande mademoiselle, qui y logea en 1658, lors de sa visite à Trévoux ; au début du 19e siècle, l'îlot est prolongé à l'est jusqu'au portail ; malgré le rattachement de la Dombes à la France en 1762, l'hôtel est encore habité par le gouverneur, comme l'indiquent une expertise de 1768 et l'état des lieux de 1770 ; en 1787, Germondy, acquéreur des deux hôtels, crée une filature de coton ; au début de la Révolution, l'imprimerie occupe temporairement l'hôtel du Gouvernement ; en 1817, Mme Guichard achète l'immeuble pour y fonder une école gratuite de filles, tenue par les soeurs de St-Charles, qui subsistera jusqu'au début du 20e siècle. Site classé le 16 janvier 1935.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Le bâtiment occupe les trois quarts de l'îlot bordant le côté sud de la rue ; constitué de plusieurs corps, il est implanté sur un terrain à forte dénivelée, les terrasses abritent des sous sols voûtés en plein-cintre et des sources canalisées jusqu'au quai

Murscalcaire
pisé
enduit
enduit
moellon
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier isolé : escalier symétrique en maçonnerie
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant suspendu, en charpente
États conservationsvestiges, restauré
Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesporte cochère
Sites de protectionsite classé
Protectionsinscrit MH partiellement, 1933/06/06
inscrit MH partiellement, 1933/07/26
Précisions sur la protection

inscriptions M.H. : porte cochère de l'ancien hôtel du gouverneur de Dombes, maison 19 rue du gouvernement ; site classé : ensemble urbain, rue du gouvernement (sol, façades et toitures)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève