Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse, Adresse : 6 rue
Pailleron
Cadastre : 2012 AS 131 Section et numéro du cadastre ancien : Section C de Saint-Clair n° 186

L’immeuble est construit sur un terrain faisant partie du clos Pailleron. Celui-ci tire son nom de son propriétaire, Guillaume Pailleron, demeurant au n° 62 de la Grande-rue de la Croix-Rousse. Ce clos se situe au nord du clos du Chariot d’Or et consiste, au début du XIXe siècle, en un simple tènement propre à bâtir. Monsieur Guillaume Pailleron, boulanger, vend de manière progressive ses terrains, à partir de 1837, pour la construction d’immeubles-ateliers.

L’immeuble a été construit en 2013 par l’architecte Monsieur Pierre Faure. Le permis de construire a été déposé en 2010. Il y avait une précédente construction qui fut détruite pour la construction de l’immeuble et qui consistait en un atelier de peinture. En 1844, les recensements de la population de la commune de la Croix-Rousse mentionnent également une construction appartenant alors à Monsieur Bleton et servant de cordonnerie. L’immeuble accueille aujourd’hui un garage privé desservi par un ascenseur ainsi qu’un magasin de cigarettes électroniques au rez-de-chaussée et les étages sont occupés par des logements.

Période(s)Principale : 1er quart 21e siècle
Dates2012, daté par source
Auteur(s)Auteur : Faure Pierre architecte

L’immeuble présente deux étages, chacun divisé à l’intérieur en deux niveaux. La façade comporte deux hautes travées. Le rez-de chaussée est de plain-pied et comporte des travées rectangulaires sans traitement particulier. Un bandeau horizontal délimite le rez-de chaussée des étages carrés.

Les percements des étages sont réguliers et le traitement des baies est homogène. Les trumeaux sont étroits et sans décor. Les baies sont rectangulaires avec un appui saillant. Les fenêtres sont homogènes. Les garde-corps sont en verre et des lambrequins simples en métal viennent cacher des jalousies. La corniche est en béton.

La porte d’entrée se situe à droite de l’axe médian de la façade. Il s’agit d’une porte piétonne en verre avec une imposte rectangulaire en aluminium et en verre. L’allée présente un plafond plat, un sol carrelé et des murs enduits. L’allée est divisée en deux parties avec un premier sas d’entrée fermé et une deuxième partie ouverte donnant accès à la porte de l’escalier qui est fermée. La cage d’escalier est entièrement vitrée façade ouest. L’escalier est dans-œuvre et est perpendiculaire à la rue. C’est un escalier à deux volées droites en aluminium et en bois.

L’allée dessert également, à l’arrière de l’immeuble, une cour commune aménagée et recouverte par des lames de bois exotique. La façade sud de l’immeuble présente des lames en bois et trois grandes baies hétérogènes ainsi qu’une petite baie côté est au dernier étage. Les deux premiers étages présentent chacun une baie horizontale parcourant tout l’étage. Les deux derniers étages sont éclairés par une grande baie verticale côté ouest.

Cet immeuble récent respecte la typologie des immeubles-ateliers du secteur en adoptant un rez-de-chaussée surélevé, un bandeau horizontal délimitant le rez-de-chaussée des étages, de hautes fenêtres, des lambrequins et une corniche.

Mursbéton béton armé enduit
Toittuile mécanique
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • 3 P 138/168 : Etats de sections des propriétés non bâties et bâties : Section C dite de Saint-Clair, 20 octobre 1828.

  • 3 WP 027 1 à 3 WP 061 : Registres de recensements de la population de la commune de la Croix-Rousse, 1825-1900.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Madjar Sandrine - Halitim-Dubois Nadine