Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 7 rue
Austerlitz (d')
Cadastre : 1999 AW 148 Cadastre napoléonien 1827-1828

La construction de cet immeuble débute en 1822. Les transcriptions hypothécaires (4 Q 5 / 4801) nous apprennent que Michel et Jean Marie Pitrat vendent à Jean Antoine Peillon, un terrain à bâtir d'environ 275m², pour 2000F.

Il est confiné au sud par la rue des fossés sur 10,77, à l’est par le surplus de terrain réservé à Messieurs Pitrat, au nord par la cour ou les terrains appartenant à Pierre Gabriel Dumenge et Bouillon et à l’ouest par une partie de terrain vendue à Messieurs Perrin père et fils.

« Comme dans le contrat de vente sur daté et énoncé, Messieurs Pitrat sont convenus avec Messieurs Perrin, qu’ils construiraient chacun sur leur terrain une maison sous différentes conditions et servitudes. Attendu que ces maisons ne sont pas encore commencées (…) M. Peillon s’oblige de faire construire sur le terrain qu’il acquiert actuellement sa maison distribuée de la manière qui sera indiquée et sous les conditions ci-après, auxquelles étaient tenus Messieurs Pitrat (…)

En conséquence M. Peillon établira à frais communs avec Messieurs Perrin père et fils, un escalier en pierre dont le sol sera fourni par moitié par ces derniers et mon dit sieur Peillon ; cet escalier formera deux rampes et un noyau au milieu avec des paillets de repos et paillets d’arrivée. L’emmarchement de cet escalier sera d’un mètre quinze centimètres de largeur ; la grandeur de la cage sera de six mètres vingt centimètres dans œuvre sur une largeur de deux mètres cinquante sept centimètres. En avant de chaque paillet et à chacun des étages, il sera établi un cabinet d’aisance qui sera commun, placé diagonalement en soupirail dans le mur en occident de l’escalier, qui sera construit et appartiendra à Messieurs Perrin seuls ; ce cabinet d’aisance sera aussi fait à frais communs ainsi que la fosse d’aisance qui sera pratiquée dans la cour dont il sera parlé ci-après. »

Michel et Jean Marie Pitrat avaient acheté le terrain le 20 janvier 1820 aux héritiers Terret (4 Q 5 / 3668)

Il faisait alors partie d' « Un tenement formant un trapèze et presque un triangle situé en la commune de la Croix-Rousse faux bourg de Lyon, près les fossés de la ville. Ce tenement se compose d’un grand jardin, complanté de quelques arbres à feuilles, d’un pavillon couvert en tuiles plates vernier et situé à l’angle midi et soir du jardin et faisant l’angle de la rue du Pavillon , d’un

petit bâtiment servant de grangeage, situé à l’angle nord et matin du jardin, d’un autre corps de batiment servant de maison d’habitation donnant sur la rue du chapeau rouge et composé de rez de chaussée, premier et deuxième étages et enfin d’une salle d’ombrage, à côté ce dernier corps de bâtiment. Le tout est de la contenue d’environ trente neuf ares et se confine d’orient, par la rue du chapeau rouge, de midi par les fossés de la ville […] d’occident par la rue du Pavillon et du nord par une maison ayant appartenu au sieur Vincent Farge qui l’a fait construire et étant actuellement aux sieurs Bouillon, Guillot et Fochard […] »

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1822, daté par source

L'immeuble présente 6 niveaux dont 4 étages carrés et un étage de combles. Il se compose de 4 travées régulières avec des baies rectangulaires simples. L'immeuble est recouvert d'un enduit beige orangé et le rez-de-chaussée est aujourd'hui occupé par des commerces. L'entrée se fait au n°5 de la rue d'Austerlitz, par une porte piétonne.

L'entrée, la cour et l'escalier sont communs au deux immebles. Le sol de l'entrée est recouvert de carrelage et les murs sont enduits. L'immeuble possède des caves voûtées. L'escalier est dans-oeuvre, rampe-sur-rampe, à deux volées droites. il est perpendiculaire à la façade et possède un mur noyau plein. Il est muni d'une main courante en fer, simple, et dessert plusieurs appartements par palier. Ces paliers sont recouverts d'un carrelage qui n'est pas d'origine. La cage d'escalier est éclairé par de grandes baies rectangulaires donnant sur la cour. Ainsi la façade sur cour possède trois travées régulières tandis que la quatrième est dédiée aux baies de la cage d'escalier ; les ouvertures y sont donc à mi-niveaux.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés, 1 étage de comble
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues 3P 138/177 : "1882-1910 : cases 1-1000 rue des actionnaires à rue Gigodot" ; 3P 138/181 : "1910-1944 : cases 1-1028 rue des Actionnaires à rue Dumont" ; 3P 138/192 : "1943-1974 : rue des Actionnaires (n°2) à rue du Chariot d'Or (n°1bis-30)" ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/177 ; 181 ; 192
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4801, Transcriptions hypothécaires, 10 avril 1822, Volume 52 B, Articles 76 et 77, vente de Michel et Jean Marie Pitrat à Jean Antoine Peillon, Jean François et André Perrin

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4801
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 3668, Transcriptions hypothécaires, 20 janvier 1820, Volume 163, Article 65, Vente des Héritiers Terret à Jean

    Marie et Michel Pitrat

    AD Rhône : 4 Q 5 / 3668
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie