Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 1 rue
Belfort (de)
Cadastre : 1999 AW 156 Cadastre napoléonien 1827-1828

L'immeuble a été construit en 1905 par la Société Civile Immobilière de la rue de Belfort, représentée par M. Dechavassine.

Le cadastre napoléonien de 1827-1828 nous apprend que le 1 rue de Belfort se situe sur l'ancienne parcelle n°75 et 75 bis. A cette époque elle appartient à M. Boutere et est occupée par deux maisons et une cour.

Les archives municipales de Lyon permettent de dater le bâtiment actuel puisqu'en 1888 des pétitionnaires demandent à faire démolir le n°1 qui obstrue la rue de Belfort. (321 WP 020)

« Lyon, le 9 mai 1888

Pétition des habitants, propriétaires er commerçant de la rue de Belfort ou des rues avoisinantes, à Messieurs les Membres du Conseil Municipal de Lyon, dans le but d’obtenir la démolition de deux petites maisons en saillie sur la rue de Belfort. […]

La rue de Belfort, artère principale de la partie Est de la Croix-Rousse, est obstruée sur deux de ses points par de petites maisons en saillie qui gênent considérablement la circulation et nuisent beaucoup au bon aspect ainsi qu’à l’entretien de ce quartier si populeux.

D’abord, à l’entrée de la rue de Belfort et juste en face de la montée Rey, se trouve la maison portant le numéro 1 qui fait une saillie de 2,58m ; la largeur totale de la rue au-delà de cette maison étant de 8,58m, il ne reste plus en deçà que 6 mètres, soit en déduisant la largeur des trottoirs, 3,85m pour la chaussée, c’est-à-dire une largeur tout juste suffisante pour laisser passer deux voitures de front. Il faut remarquer, de plus, que le trottoir de la maison faisant saillie n’a qu’une largeur de 75 centimètres, si bien que les piétons eux-mêmes ne peuvent que difficilement passer, et que, toutes les fois qu’il y a encombrement, des accidents plus ou moins graves se produisent.

Les encombrements sont très fréquents sur ce point, car c’est dans la rue de Belfort que passent toutes les voitures venant de

Lyon ; la rue Célu, seule rue parallèle à la rue de Belfort, est en effet coupée par un escalier et, par suite, impraticable aux véhicules. Enfin la montée Rey est le chemin que doivent suivre les bestiaux qui vont à l’abattoir et il arrive fréquemment que le désordre se met dans les troupeaux au moment où ils arrivent à la partie étranglée de la rue ; il peut certainement résulter de ce fait de graves accidents.

Nous pensons donc qu’il serait urgent de faire démolir la maison numéro 1 ; cette maison est d’ailleurs très petite et n’a qu’une valeur minime (...)»

En 1905, La Société Civile Immobilière de la rue de Belfort, représentée par M. Dechavassine, fait édifier deux constructions de 5 étages au 1-1B rue de Belfort. (344 W 162)

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1905, daté par source

L'immeuble mitoyen présente 3 travées et 5 niveaux dont 3 étages carrés et un attique. Les travées sont régulières et les baies rectangulaires possèdent toutes des lambrequins et garde-corps. Le premier étage est à bossages continus. Les baies du troisième étages sont surmontées d'un bandeau avec des clefs passantes. la façade est recouverte d'un enduit beige rosé. Le rez-de-chaussée accueille des commerces tandis que les étages sont occupés par des logements.

L'entrée est latérale à droite et se fait par une porte piétonne surmontée d'une imposte vitrée, surmontée elle même d'une clé et d'un entablement. Le sol de l'allée est couvert de carrelage et les murs sont enduits. L'escalier est dans-oeuvre, perpendiculaire à la façade, tournant à droite autour d'un vide central. Il est sécurisé par un garde-corps en ferronnerie et bois et dessert deux appartements par palier.

l'immeuble est entièrement symétrique avec le n°1bis rue de Belfort.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues 3P 138/177 : "1882-1910 : cases 1-1000 rue des actionnaires à rue Gigodot" ; 3P 138/181 : "1910-1944 : cases 1-1028 rue des Actionnaires à rue Dumont" ; 3P 138/192 : "1943-1974 : rue des Actionnaires (n°2) à rue du Chariot d'Or (n°1bis-30)" ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/177 ; 181 ; 192
  • Arch. Mun. Lyon, 344 W 162, Constructions neuves 1905, 1-1B rue de Belfort

    AC Lyon : 344 W 162
  • Arch. Mun. Lyon, 321 WP 020, Rue de Belfort, élargissement 1874-1897

    AC Lyon : 321 WP 020
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie