Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 8 rue
Nuits (de)
Cadastre : 1999 AW 261, 262, 263 Cadastre napoléonien 1827-1828

Le terrain faisait autrefois partie du clos de la Visitation. D'après les transcriptions hypothécaires, Michel Laurenson, Pierre

Montpeyroux, Jean Bercegol et Claude Drivet achète le terrain le 5 juillet 1856 et y font édifier l'immeuble.

Le 19 juillet 1858, ils vendent à François Breton, marchand, une une partie de l'immeuble qui se compose de caves voûtées, rez-de-chaussée, quatre étages et greniers au dessus. Le tout confiné au midi par l’escalier et la cour, au nord par le prolongement de la rue de la Visitation, à l’est par la propriété des dames de la Visitation et à l’ouest par les corps de bâtiment restant aux vendeurs. (4 Q 5 / 5222)

Le 20 mars 1876, Jean Bercegol, rentier, vend la partie qui lui a été attribuée, confinée au nord par la rue de la Visitation, à l’ouest par la place de Belfort, au sud par la maison Laurenson et escalier commun et à l’est par la maison Breton. Il vend ainsi à Moïse Romain Mazoyer, tisseur, tout le troisième et tout le quatrième étage ainsi qu’une chambre située au cinquième ; à Jean Meleten, tisseur, tout le deuxième étage et à Étienne Farrot, tisseur, tout le premier étage. (4 Q 5 / 4446)

Le 5 novembre 1880, Michel Laurenson, maître maçon vend à Claude Brochier Cendre, Philibert Saucaz et Jean Durand, tisseurs, la partie de l'immeuble qui lui a été attribuée par tirage au sort. Elle est confinée au nord par la maison des héritiers de M. Breton et la maison des acquéreurs de M. Bercegol, à l’est par la cour commune et au sud par la maison de M. Drivet. (4 Q 5 / 6388)

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1856, daté par source

L'immeuble forme un angle aigu entre la rue de Nuits et la rue de Belfort et se développe sur 5 niveaux dont 4 étages carrés. Sa façade sur la rue de Nuits se compose de 8 travées et celle sur la rue de Belfort de 7. Le rez-de-chaussée accueille aujourd'hui des commerces tandis que les étages sont occupés par des logements et la façade est entièrement couverte d'enduit. Les baies des étages sont rectangulaires avec appuis saillants mais les deux dernières travées sur la rue de Nuits ne sont pas percées excepté au dernier étage où seule la dernière travée ne l'est pas.

L'entrée se fait rue de Nuits au niveau de la quatrième travée par une porte piétonne. Le sol de l'allée en dalles de pierre et les murs sont enduits. L'escalier est en pierre, dans-oeuvre et rampe-sur-rampe, à deux volées droites. Il est parallèle à la façade et ouvert sur la cour. Il est à vide central, sécurisé par un garde-corps en ferronnerie et dessert 4 appartements par niveau.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliers
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/196 : "1943-1974 : rue Louis Thévenet (n°2-36) à rue Victor Fort (n°1-10) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 196
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 5222, Transcriptions hypothécaires, 19 juillet 1858, Volume 747, Article 1377, Vente de Michel Laurenson, Pierre Montpeyroux, Jean Bercegol

    et Claude Drivet à François Breton

    AD Rhône : 4 Q 5 / 5222
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4446, Transcriptions hypothécaires, 20 mars 1876, Volume 1540, Article 760, Vente de Jean Bercegol à Moïse Romain Mazoyer, Jean Meleten et Etienne Farrot,

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4446
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 6388, Transcriptions hypothécaires, 5 novembre 1880, Volume 1786, Article 2832, Vente de Michel Laurenson à Claude Brochier Cendre, Philibert Saucaz et Jean Durand, tisseurs

    AD Rhône : 4 Q 5 / 6388
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie