Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 3 rue
Dumont d'Urville
Cadastre : 1999 AW 198, 199, 200, 201 Cadastre napoléonien 1827-1828

Les transcriptions hypothécaires (4 Q 5 / 5271) qu'une partie de l'immeuble est attribué à Just Escot par acte de partage de la société civile sous la raison sociale Dard, Escot et Dolbeau, le 22 décembre 1843. L'immeuble a donc certainement été construit en 1843.

Le 23 novembre 1860 cette partie d'immeuble est saisie

« L’immeuble saisi consiste en une maison construite en maçonnerie couverte en tuiles creuses, ayant caves voûtées, rez-de-chaussée et quatre étages au dessus. La façade rue Dumont d’Urville est servie de trois portes de magasin au rez-de-chaussée et de trois fenêtres à chaque étage. Le rez-de-chaussée et les étages sont desservis par une allée et une montée d’escaliers en pierres (…) d’une rampe en fer commune à la maison d’autre sieur Escot. La façade sur la rue Sainte Rose est percée de sept portes de magasin au rez-de-chaussée et de sept fenêtres à chaque étage. Cette maison a pour confins à l’est la rue Dumont d’Urville, au sud la rue Sainte Rose et à l’ouest la maison

Fertoret et au nord la maison à autre Escot. »

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1843, daté par source

L’immeuble forme une angle droit entre la rue Dumenge et la rue Dumont d’Urville et se compose de 6 niveaux dont 4 étages carrés et un étage de comble. Sa façade sur la rue Dumenge comporte 7 travées régulières et celle sur la rue Dumont d’Urville en compte 9. 3 lucarnes jacobines ont été ajouté postérieurement sur le toit. Les 4 étages carrés sont percés de baies simples, rectangulaires. reposant sur

un bandeau horizontal à chaque niveau. Ceci met en valeur l’horizontalité de la façade. Près de l’angle, certaines baies n’ont pas été percées. La façade sur la rue Dumenge et les trois premières travées sur la rue Dumont d’Urville sont couvertes d’un enduit jaune tandis que le reste de l’immeuble est couvert d’un enduit beige rosé. Le rez-de-chaussée accueille des commerces et les étages sont occupés par des logements.

L’entrée se fait rue Dumont d’Urville au niveau de la quatrième travée par une porte en bois, avec imposte en plein-cintre. Le sol de l’allée est en carrelage et les murs sont enduits. Au fond du couloir, une seconde porte en bois, en plein-cintre, permet d’accéder à l’escalier. Celui-ci est en pierre, dans-œuvre et tournant à droite. Il est parallèle à la façade, à jour central, sécurisé par un garde-corps en

ferronnerie et dessert plusieurs appartements par niveau. Un ascenseur a été ajouté au cœur de l’escalier, nécessitant la réduction de certaines marches.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés, 1 étage de comble
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues 3P 138/177 : "1882-1910 : cases 1-1000 rue des actionnaires à rue Gigodot" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/194 : "1943-1974 : rue Dumenge (n°1-26) à rue Hénon (n°2-31)" ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/177 ; 182 ; 194
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 5271, Transcriptions hypothécaires 23 novembre 1860, Volume 845, Article 9877, Saisie Escot

    AD Rhône : 4 Q 5 / 5271
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie