Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse, Adresse : 12 rue
Gigodot
Cadastre : 1999 AX 118, 120, 250, 251 Cadastre napoléonien 1827-1828

Le terrain faisait autrefois partie du clos de la Visitation. Jean Leclair l'achète le 13 juin 1863 (3 E 34688) et fait construire l'immeuble.

Le 12 novembre 1864, il vend à Jean Marie Berthelon une maison pas encore entièrement achevée, ayant une façade d’environ 11m sur la rue Dumont d’Urville et également sur la rue Gigodot. Elle est confinée au sud et à l’ouest par deux maisons appartenant à Jean Leclair (4 Q 5 / 4241).

Le 21 janvier 1867, il vend à Joseph Buisson, tisseur d’étoffes de soie, une maison pas encore totalement achevée au

n° 12 rue Gigodot. Elle est confinée à l’est par la maison de M. Berthelon, au midi par une maison réservée au vendeur (4 Q 5 / 4286).

Enfin le 16 juillet 1867, Jean Leclair vend à Antoine Garon, tisseur, une maison rue Dumont d’Urville portant le n° 12 rue Gigodot.

Elle est confinée au nord par la maison Berthelon, à l’est par la rue Dumont d’Urville, au sud par la propriété Leclair et à l’ouest par la cour de M. Berthelon et la cour commune (4 Q 5 / 4298). Cette partie de l'immeuble porte aujourd'hui le n°15 rue Dumont d'Urville.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1864, daté par source

L'immeuble forme un angle droit entre la rue Gigodot et la rue Dumont d'Urville et se développe sur 5 niveaux dont 4 étages carrés. Il se compose de 10 travées régulières sur la rue Gigodot et en compte 4 sur la rue Dumont d'Urville. Les baies des étages sont toutes rectangulaires avec appuis saillants. Il est possible de distinguer 3 parties différentes sur cet immeuble. D'abord, les 3 travées de droite sur la rue Gigodot sont les seules où les baies sont plus basses et dotées de lambrequins. Pour les trois travées suivantes, les baies du premier étage reposent sur un bandeau continu. C'est deux parties sont couvertes d'un enduit beige. La dernière partie, située à l'angle, se différencie nettement puisque le rez-de-chaussée est en pierre apparentes et que le reste de la façade est couvert d'un enduit ocre rouge laissant apparaître la maçonnerie au niveau de l'angle et autour des baies.

L'entrée se fait sur la rue Gigodot, par une porte piétonne en bois peint, au niveau de la septième travée. Le sol de l'allée est en carrelage et les murs sont enduits. Au bout de l'allée se trouve un arc en plein-cintre avec les pierres apparentes. L'escalier est en pierre, dans-oeuvre et parallèle à la façade principale. Il est tournant à gauche, à une seule volée et à vide central, sécurisé par un garde-corps en ferronnerie. Il dessert 4 appartements par palier et est éclairé par des baies en plein-cintre donnant sur la cour. Le mur dans lequel sont percées ces baies est en pierres apparentes. Le dernier niveau est desservi par un escalier en bois tournant à gauche.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/194 : "1943-1974 : rue Dumenge (n°1-26) à rue Hénon (n°2-31) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 194
  • Arch. Dép. Rhône, 3 E 34688, Actes de notaire, Me François Félix Berloty, 13 juin 1863

    AD Rhône : 3 E 34688
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4241, Transcriptions hypothécaires, 12 novembre 1864, Volume 1016, Article 3992, Vente de Jean Leclair à Jean Marie Berthelon

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4241
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4286, transcriptions hypothécaires, 21 janvier 1867, Volume 1106, Article 946, Vente de Jean Leclair à Joseph Buisson

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4286
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4298, Transcriptions hypothécaires 16 juillet 1867, Volume 1130, Article 2544, Vente de Jean Leclair à Antoine Garon

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4298
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie