Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 9 rue
Joséphin Soulary
Cadastre : 1999 AW 172, 173, 281 Cadastre napoléonien 1827-1828

L'immeuble est construit par Joseph Ferdinand Pelletier, maître charpentier, en 1846 selon le plan et l'élévation conservé aux Archives municipales de Lyon (3 S1057). En 1848, M. Pelletier cède à la ville un terrain de 23,55m sur 4,81m à l'est et 5,10m à l'ouest ; pour l'élargissement de la rue des Gloriettes. (3 WP 192)

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1846, daté par source

L'immeuble forme un angle droit entre la rue Joséphin Soulary et la rue Jeanne Marie Célu; il se compose de 5 niveaux dont 4 étages carrés, 3 travées sur la rue Célu et 9 travées sur la rue Joséphin Soulary. Les travées sont régulières ; en revanche la neuvième travée sur la rue Joséphin Soulary n'est percé qu'au rez-de-chaussée. Les baies sont rectangulaires avec appuis saillants et certaines sont dotées de lambrequins.

Le rez-de-chaussée est en pierre apparente et accueille un commerce tandis que les étages sont couverts d'enduit beige et occupés par des logements

L'entrée se fait par une porte en bois avec imposte vitrée, au niveau de la cinquième travée. Le sol de l'allée est en carrelage et les murs sont enduits. L'escalier est en pierre, dans-oeuvre, et rampe-sur-rampe, à deux volées droites. Il est parallèle à la façade et dessert 4 appartements par pallier. Il possède un vide central, sécurisé par un garde-corps en ferronnerie. La mise en place de l'ascenseur dans le vide de l'escalier a nécessité la réduction de certaines marches. La cage d'escalier est éclairée par de baies en plein-cintre donnant sur la cour et les anciennes latrines sont toujours sur les demi-paliers.

Sur la cour les baies sont à crossettes avec appuis saillants, et on constate la présence de combles en plus des 5 niveaux.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/195 : "1943-1974 : cours d'Herbouville (n°1-38) à rue Lebrun (n°1-11) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 195
  • Arch. Mun. Lyon, 3 WP 192, voirie urbaine : dossier par rue 1816-1852 rue des Gloriettes

    AC Lyon : 3 WP 192
Documents figurés
  • Arch. Mun. Lyon, 3 S 1057, Plan et élévation 1846, 9 rue Joséphin Soulary, maison Pelletier

    AC Lyon : 3 S 1057
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie