Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 5 rue
Justin Godart
Cadastre : 1999 BE 11 Cadastre napoléonien 1827-1828

L'immeuble a été construit vers 1821.

Les transcriptions hypothécaires (4 Q 5 / 4797, 4 Q 5 / 4804 et 4 Q 5 / 4809) permettent de dater cette construction.

En effet, le 3 octobre 1821, Jacques Rey et son épouse vendent à Léonard Nardon un terrain de 11,44m de face sur environ 7m de

profondeur. Confiné au sud par une rue projetée, et ailleurs par un surplus des propriétés des vendeurs. Un immeuble est déjà construit à et l’escalier sera commun.

Puis le 30 octobre 1821, ils vendent à Jean Louis Barthélémy, fabricant d’étoffes de soie, la totalité du premier étage de l'immeuble déjà construit, une partie de cave voûtée, un grenier au quatrième étage et la communauté de l’allée.

Ceci montre qu'une partie de l'immeuble est déjà construite en 1821 et que le reste a certainement été construit peu de temps après. Les noms des propriétaires figurant sur la cadastre de 1827-1828 correspondent, ce qui permet de confirmer qu'il s'agit de la bonne adresse. Cependant à l'époque l'immeuble était divisé en 4 parties.

Le 20 Juillet 1822

Jacques Rey et Marie Célu vendent à Etiennette Beaujolin, rentière, une maison montée de Rey, composée de caves voûtées, d’un premier, second et troisième étages et grenier au dessus avec un petit jardin. Confinée à l’est et au nord par un terrain appartenant aux

vendeurs, à l’ouest par l’escalier commun et au sud par la maison appartenant à M. Nardon.

"Les époux Rey l’ont fait construire ainsi que tous les bâtiments qui l’environnent."

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1821, daté par source

L'immeuble mitoyen présente 8 travées régulières. Pour s'adapter à la pente, les 4 premières travées comportent 4 niveaux dont 3 étages carrés tandis que les 4 dernières travées comportent 5 niveaux dont 1 entresol et 3 étages carrés. Les baies sont simples, rectangulaires et reposent toutes sur un appuis saillant. La façade est couverte d'un enduit beige et l'ensemble des niveaux est occupé par des logements.

L'entrée se fait par une porte piétonne au niveau de la cinquième travée. Le sol de l'allée a été réalisé avec de grande dalles de pierre et les murs sont enduits. L'escalier est dans-oeuvre, perpendiculaire à la façade et rampe-sur-rampe, à deux volées droites. Il possède un mur noyau plein et dessert plusieurs appartements par palier.

La façade arrière développe 7 travées ; la travée axiale correspondant à la cage d'escalier. Elle comporte 4 niveaux sauf au niveau des deux dernières travées qui ont été exhaussées d'un étage. Les baies sont également rectangulaires et reposent sur des appuis saillants.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/195 : "1943-1974 : cours d'Herbouville (n°1-38) à rue Lebrun (n°1-11) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 195
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4797, transcriptions hypothécaires octobre 1821, Volume 48 B, Articles 50 et 95, Vente de Jacques Rey à Léonard Nardon et Jean Louis Barthélémy

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4797
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4804, transcriptions hypothécaires 20 juillet 1822, Volume 55 B, Article 27, Vente de Jacques Rey à Étiennette Beaujolin

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4804
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4809, Transcriptions hypothécaires 18 mars 1823, Volume 60 B, Article 40, Vente de Jacques Rey à Claude Orsat

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4809
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie