Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 3 rue
Justin Godart
Cadastre : 1999 BE 10 Cadastre napoléonien 1827-1828

Les dossiers par rue de la voirie urbaine (3 WP 189) indiquent que Guillaume Borduge fait construire un immeuble sur le clos Rey à partir de 1821. Il est confiné à l'est par la maison Rey, à l'ouest par la rue du Chapeau Rouge sur 15m (actuellement rue de Belfort) et au sud par une rue projetée sur 22m (actuellement rue Justin Godart)

"Le Sieur Borduge observera une pente d'occident en orient de 115 millimètres par mètre ainsi qu'il a été arrêté dans le plan général de percement du dit clos. A Lyon le 20 novembre 1821"

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1822, daté par source

L'immeuble mitoyen se compose de 6 niveaux dont 1 entresol, 3 étages carrés et 1 étage de combles. il se développe sur une pente moyenne et présente 6 travées régulières. Les baies des trois étages carrés sont rectangulaires, à crossettes et reposent toutes sur un bandeau horizontal qui leur sert d'appui. Ces crossettes et bandeaux sont tous bleus tandis que le reste de la façade est couvert d'un enduit gris-beige. L'ensemble de l'immeuble semble être occupés par des logements.

L'entrée est latérale, à gauche, et se fait par une porte piétonne. L'immeuble partage l'allée et un escalier avec le n°1 rue Justin Godart. Le sol de l'allée est en carrelage et les murs sont couverts d'enduit. L'escalier est dans-oeuvre, parallèle à la façade de la rue Justin Godart et rampe-sur-rampe à deux volées droites. Il possède un mur noyau ajouré, sécurisé par un garde-corps en ferronnerie. A chaque repos intermédiaire, un second escalier, hors-oeuvre, dessert deux appartements. Il s'agit d'un escalier droit, à une seule volée, parallèle à la façade et qui est sécurisé par un garde-corps en ferronnerie. Un ascenseur a également été ajouté sur la cour en dehors de la cage d'escalier.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étagesentresol, 3 étages carrés, 1 étage de comble
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliers
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/195 : "1943-1974 : cours d'Herbouville (n°1-38) à rue Lebrun (n°1-11) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 195
  • Arch. Mun. Lyon, 3 WP 189, voirie urbaine : Dossier par rue 1815-1852 : rue du chapeau rouge

    AC Lyon : 3 WP 189
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie