Ligne Lapeyrouse - Volvic
Copyright
  • © Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Auvergne

La ligne Lapeyrouse - Volvic, classée "chemin de fer d’intérêt général", s'est développée en plusieurs temps.

Le premier tronçon réalisé est celui de Lapeyrouse à Saint-Eloy-les-Mines, avant tout créé pour le transport du minerai : après avoir fait l'objet d'une convention d’exploitation à caractère privé en janvier 1866 entre le PO (compagnie Paris-Orléans) et les mines de Saint-Eloy, il ouvre en effet au trafic des trains de charbon en février 1866. Une nouvelle convention de concession à la compagnie du PO est signée en juillet 1868, cette fois pour ouvrir cette portion de ligne à tous les trafics : c'est chose faite en juin 1871.

En juin 1902, ce sont les deux tronçons suivants, en allant vers le sud, qui s'ouvrent au trafic, ceux de Saint-Eloy-les-Mines à Gouttières et de Gouttières à Saint-Gervais - Châteauneuf. Leur exploitation avait été concédée à la compagnie PO dix ans auparavant, en juin 1892 (et le premier de ces tronçons avait été déclaré d’utilité publique encore bien antérieurement, en juillet 1881).

A l'autre extrémité de la ligne, la section de Volvic aux Ancizes - Saint-Georges est mise en service en avril 1908 (après une déclaration d'utilité publique faite en juillet 1881 et une convention de concession passée avec le PO en juin 1892). La section suivante, plus au nord, des Ancizes à Saint-Gervais - Châteauneuf, ouvre en octobre 1909, rejoignant ainsi la première moitié nord de cette ligne ouverte 7 ans plus tôt.

L'ensemble de la ligne est fermé au trafic de voyageurs, puis quelques jours plus tard au trafic de marchandises, en décembre 2007.

Sur les 13 stations d'origine : Lapeyrouse, Lannet, Saint-Eloy-les-Mines, La Bouble, Gouttières, Saint-Gervais – Châteauneuf, Saint-Priest-Sauret, les Fades, les Ancizes - Saint-Georges, les Richards, Manzat, Charbonnières-les-Varennes et Volvic, 7 sont encore ouvertes malgré la fermeture de la ligne, dans le but d'assurer la desserte routière SNCF : Lapeyrouse, Saint-Eloy-les-Mines, La Bouble, Gouttières, Saint-Gervais – Châteauneuf, les Ancizes - Saint-Georges et Volvic.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
  • Dates
    • 1871, daté par source, daté par travaux historiques
    • 1902, daté par source, daté par travaux historiques
    • 1908, daté par source, daté par travaux historiques
    • 1909, daté par source, daté par travaux historiques

La ligne de Lapeyrouse à Volvic n'est plus exploitée. Il s'agissait d'une ligne à voie unique, non électrifiée, implantée sur le territoire du département du Puy-de-Dôme.

De Lapeyrouse à Saint-Eloy-les-Mines, la ligne parcourt environ 9 km ; de Saint-Eloy-les-Mines à Gouttières, près de 12 km ; de Gouttières à Saint-Gervais - Châteauneuf, environ 6 km ; de Saint-Gervais - Châteauneuf aux Ancizes - Saint-Georges, près de 15 km ; enfin, des Ancizes - Saint-Georges à Volvic, un peu plus de 16 km.

L'ouvrage d'art le plus remarquable le long de la ligne est le viaduc des Fades, à cheval entre les communes de Sauret-Besserve, au nord, et des Ancizes-Comps, au sud, mis en service en octobre 1909, lors de l'ouverture du tronçon des Ancizes à Saint-Gervais - Châteauneuf.

Documents d'archives

  • Fonds d'archives concernant différentes sections de la ligne Lapeyrouse - Volvic.

    AD Puy-de-Dôme : S 2170, 5940, 5945, 5946, 5947, 5969, 6012, 6013, 6021, 6139

Annexes

  • Guide du voyageur en France, Joanne 1907 : réseaux Orléans, Midi, Etat.
  • Cuide Joanne 1910-1911 : Lapeyrouse - Volvic
  • Guide Bleu 1920 : Lapeyrouse - Volvic
  • Guide 1927 de l'Auvergne, touristique et thermale.
  • Guide Bleu 1935 : Lapeyrouse - Volvic
  • P.O.-Midi : livret-guide officiel 1936 T1 : De Paris à la Loire et à la Garonne : section Gouttières - Volvic
  • P.O.-Midi : livret-guide officiel 1936 T1 : De Paris à la Loire et à la Garonne : section Lapeyrouse - Gouttières
  • Guide Bleu 1949
  • Guide Bleu 1957 : Lapeyrouse - Volvic
  • Guide Bleu 1970
  • Enquête d'utilité publique pour la ligne Gouttières - Eygurande [tracé en partie commun à la ligne Lapeyrouse - Volvic], 1912 (AD 63 - S 5941).
  • CROZES Daniel, "Les bêtes noires. Des chemins de fer dans le Massif central", p. 234 (4).
  • Gare de Saint-Eloy-les-Mines reconstruite en charpente.
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2014
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel
Renaud-Morand Bénédicte
Renaud-Morand Bénédicte

Chercheure à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Parties constituantes
Fait partie de