Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de maître dite Château de la Place

Dossier IA01000002 réalisé en 1992

Fiche

  • Façade sur parc.
    Façade sur parc.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • cour
    • communs
    • orangerie
    • four à pain
    • abreuvoir
    • puits
Genrede maître
AppellationsChâteau de la Place
Parties constituantes non étudiéesjardin, cour, communs, orangerie, four à pain, abreuvoir, puits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Jassans-Riottier
Adresse : 203 rue du
Marmont
Cadastre : 1984 A 177

Cette maison bourgeoise doit son nom, attribué au 19e siècle, (et aujourd'hui inusité) à son implantation, proche de l'ancien fief de la Place. Oeuvre de François Genéty, architecte lyonnais natif de Beauregard, elle a été édifiée en 1866 (date portée sur la cheminée de la cuisine) pour Benoît _Trèves qui fit appel à François Treyves (ou Treive ou Trèves) , horticulteur pépiniériste à Trévoux, pour la réalisation du parc (renseignement oral) . Fils du maire de Jassans, trésorier de la fabrique de l'église, Benoît _Trèves était ami et voisin de l'architecte lyonnais Benoît Poncet (voir château du Creux-Guillin) , commanditaire de l'église. Le plan d'ensemble de leurs demeures respectives, de construction contemporaine, présente beaucoup de similitudes

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1866, porte la date
Auteur(s)Auteur : Genéty François architecte attribution par travaux historiques

Le bâtiment de plan symétrique en U, se compose d'un corps de logis surplombant le parc au dessus de la Saône et de deux corps de dépendances postérieurs, en retour d'équerre sur cour ; le logis, construit en moellons de pierre dorée (calcaire jaune) avec chaînes et encadrements en pierre de taille de calcaire blanc, contient un étage de soubassement vouté (trois pièces d'enfilade à l'ouest et une pièce au S.E.) , un étage carré sur rez-de-chaussée surélevé (précédé, côté parc, d'un perron en U) , et un étage de comble, élévations ordonnancées à travées, toits à croupes avec lucarnes, couverture d'ardoises ; les dépendances, en pisé sur solin de calcaire, couvertes de tuiles plates mécaniques, sont en rez-de-chaussée avec étage en surcroît, à baies cintrées en brique et pierre, le corps de droite abrite les communs (écurie, fenil, remise et orangerie) , celui de gauche, dit Cuvier, le pressoir ; four à pain dans un petit édicule séparé, puits avec pompe et abreuvoir

Murscalcaire
pisé
enduit
moellon
Toitardoise, tuile plate mécanique
Plansplan symétrique en U
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans
croupe
noue
pignon couvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier symétrique en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
Typologieslogis en pierre, communs en pisé, cuvier
Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablespressoir
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève