Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA01000011 réalisé en 1992

Fiche

Genrede maître
Parties constituantes non étudiéesjardin d'agrément, cour, atelier
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Saint-Bernard
Adresse : place
Maurice Utrillo
Cadastre : 1823 A 636 A 639, 641 A 643 ; 1984 A 1040

La parcelle actuelle correspond à un îlot complet du bâti (petites maisons et cours) cadastré en 1823, qu'une venelle d'axe nord-est sud-ouest traverse. Un premier remembrement s'effectue en 1850 et 1852, avec une augmentation de construction : la plus grosse partie du corps de logis actuel appartenait à Claude Duclerdin, maire. Après diverses démolitions et une nouvelle construction sur l'arrière en 1882, la maison est presque entièrement reconstruite vers 1895 pour un médecin, à la suite d'un incendie (renseignement oral)

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Edifiée en fond de parcelle, cette maison de notable donné à l'est sur un jardin d'agrément entouré d'un mur de clôture, et sur une cour postérieure fermée à l'ouest par un bâtiment annexé en rez-de-chaussée (atelier ?) , avec pavillon de 2 niveaux à l'extrémité nord (bureau) ; construction en pisé (quelques parties en mâchefer) sur 1er niveau en moellons de calcaire assises, limité par un bandeau d'étage en calcaire, élévations revêtues d'enduits colorés, couverture de tuiles plates mécaniques ; corps de logis antérieur, de plan rectangulaire allongé, formé de plusieurs corps et intégrant une tour d'escalier dans-oeuvre, plus élevée (4 niveaux, 1 travée de fenêtres en plein-cintre) , couverte d'un toit massé à croupes ; toit à longs pans, avec demi-croupe sur l'élévation latérale droite (nord) , toit en pavillon sur le corps latéral gauche, à peine plus haut ; façade sur jardin à 3 niveaux de travées régulières, mais d'espacement et de niveaux inégaux correspondant aux différents corps ; la partie gauche du rez-de-chaussée est légèrement surélevée et bordée, côté jardin, d'une terrasse à balustrade avec perron latéral ; au dessous, sous-sol partiel couvert d'entrevous (voûtains en briques et poutrelles de fer) ; descentes de cave extérieures, en pierre ; logis comprenant un rez-de-chaussée et deux étages carrés ; 1er étage d'escalier intérieur en chêne, rampe à balustres tournés, escalier suspendu en calcaire aux étages supérieurs ; bâtiment postérieur éclairé sur la cour par une série de grandes baies à châssis vitré, pavillon attenant d'une travée, baies en anse de panier à encadrement de briques et pierres

Murspisé
calcaire
résidu industriel en gros oeuvre
enduit
moellon
Toittuile plate mécanique
Étagessous-sol, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
croupe
demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
État de conservationrestauré
Techniquesfonderie
Précision représentations

représentation non figurative § "sujet : motifs en coup de fouet, support : portail du jardin ; sujet : volutes, support : grilles des fenêtres de l'escalier aux 1er et 2e niveaux

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève