Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA01000003 réalisé en 1987

Fiche

Genrede maître
Parties constituantes non étudiéesjardin d'agrément, hangar agricole, entrepôt industriel
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Jassans-Riottier
Adresse : 110 rue de la
Mairie
Cadastre : 1823 B 253 A 255 ; 1984 B 1313, 1312, 1315

La maison, construite en deux campagnes, est implantée sur une vaste parcelle non bâtie au cadastre de 1823, sur laquelle sont inscrites deux constructions neuves en 1867. En 1913, une nouvelle construction est ajoutée à l'une d'elles, portée au nom de Léon Fournet. Des bâtiments industriels (bureaux, chantiers, machine à vapeur, hangar, bâtiments) sont cadastrés en 1920 sur la parcelle attenante, au nom de Louis-Léonard Fournet, exploitant de scierie mécanique. Léon Fournet, son fils et associé qui lui succède, maire de Jassans de 1935 à 1944, contribue à l'essor économique de la commune par l'industrie et le négoce du bois. L'entreprise, reprise par son fils Léon-Marie (également maire de Jassans, décédé en 1983) , cessa son activité en 1988

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1867, daté par source
1913
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison constituée de deux corps perpendiculaires accolés et d'une tour d'escalier carrée, demi hors-oeuvre, sur l'angle sud-est, terminée par un belvédère ; construction en pisé, sur étage de soubassement en moellons de calcaire ; le corps à comprend un étage sur rez-de-chaussée surélevé et un comble à surcroît, le corps B compte un 2e étage supplémentaire ; le belvédère de l'escalier s'élève au dessus de l'ensemble ; ouvert sur les 4 faces bordées d'une balustrade en pierre, son toit est porte par 4 piliers d'angle cantonnés de colonnes toscanes ; un décor de peintures murales blanc et ocre rouge orné les faces des piliers, ainsi que la frise du niveau d'entablement du corps B, abritée par l'avant toit débordant sur aisseliers ; la cage d'escalier, éclairée par de hautes verrières, contient un escalier tournant suspendu en chêne, de 4 volées par étage avec rampe à balustres sur deux étages, puis une volée tournante pour accéder au belvédère ; une logette surmontée d'un balcon garnit l'élévation postérieure du corps B, donnant sur le jardin et sur les entrepôts industriels

Murspisé
calcaire
enduit
moellon
Toittuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit en pavillon
toit à longs pans
toit à deux pans
appentis
croupe
noue
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
escalier dans-oeuvre : escalier droit en charpente
Techniquesvitrail
peinture
Précision représentations

vase, fleur, raisin, vigne, rinceau, entrelacs ; corde, feuillage, médaillon" § support : frise du niveau d'entablement du corps B, support : piliers d'angle du belvédère, faces extérieures

Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablesescalier
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève