Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA42003282 inclus dans Les faubourgs de la ville de Montbrison réalisé en 2008

Fiche

AppellationsMonument du docteur Emile Reymond, monument aux morts de la guerre de 1914-1918
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 4 avenue d'
Allard
Cadastre : 1986 AX 92

Ce monument commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 est dédié au docteur et aviateur Emile Reymond, député et sénateur de la Loire, mort de ses blessures le 22 octobre 1914 à Toul. A cette date, Emile Reymond effectue une mission de reconnaissance lorsque l´avion militaire dans lequel il se trouve, aux côtés du pilote Clamadieu, est abattu, dans le secteur de Mars-la-Tour, zone occupée par les allemands. Le musée d'Allard conserve une huile sur toile de A. Bréauté représentant La mort de M. Le docteur Reymond. Ce monument aux morts est une oeuvre du sculpteur Albert Bartholomé (1848-1928) qui se rend célèbre pour l´art funéraire qu´il développe avec simplicité et émotion ; sa réalisation la plus connue est sans doute le monument aux morts du cimetière du Père-Lachaise. A Montbrison, le monument est installé, à partir de 1917, près du portail de la caserne de Vaux, le long de l´avenue de la Libération par l´entrepreneur de maçonnerie Julien Dubost. Il est inauguré le 24 mai 1920. La démolition de la caserne, en août 1980, provoque le déplacement du monument dans les jardins du musée d´Allard.

Oeuvre déplacée
Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1920, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bartholomé, Albert sculpteur attribution par source
Personnalité : Reymond Émile
Émile Reymond

Né à Tarbes en 1865, Émile Reymond est le fils de Francisque Reymond, sénateur de la Loire. Il fait des études de médecine à Paris, comme chirurgien (élève du professeur Terrier). Il est élu sénateur de la Loire à la mort de son père, en 1905. Titulaire d'un brevet de pilote en 1910, il demande son affectation au corps d'aviateurs à la déclaration de guerre et est abattu peu après en octobre 1914.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre

L´ouvrage en calcaire répond à un schéma souvent utilisé par l´artiste : une composition murale et symétrique, au devant et au centre de laquelle le sculpteur réalise un groupe de personnages en ronde bosse. Ici le monument évoque un arc commémoratif fermé par une porte ; à l´avant quatre poilus entoure Emile Reymond, dont le buste posé sur un piédestal porte l´inscription : Dr EMILE REYMOND / SENATEUR DE LA LOIRE / APOTRE DE L´AVIATION / MORT / AU CHAMP D´HONNEUR / 1864-1914. Le linteau, qui couronne la composition, reçoit l´inscription en relief méplat : MORTS POUR LA PATRIE et sur les montants latéraux les dates 1914 / 1918. Dans la partie basse de chaque montant une plaque gravée mentionne : MORTS POUR LA FRANCE DEPUIS 1939 et CAMPAGNE AFN. Chaque guerre indique la liste de ses morts, qui pour la Grande Guerre se répartie aussi de chaque côté du groupe sculpté : soit 187 morts pour la guerre de 1914-1918, 30 morts pour la seconde guerre mondiale et 4 morts pour la campagne d´Afrique du Nord. De part et d´autre du buste d´Emile Reymond deux allégories féminines en bas relief, la médecine et l´aviation, évoquent ses orientations professionnelles et sur la plinthe une de ses pensées : IL FAUT QU´IL Y AIT DES MORTS POUR QUE PAR CENTAINES / SE PRESENTENT CEUX QUI ASPIRENT A LES REMPLACER / E. REYMOND 10 JUILLET 1912// inscription en français (gravée, sur l'oeuvre) ; inscription en français (en relief méplat, sur l'oeuvre)

Murscalcaire
États conservationsbon état, restauré
Techniquessculpture
Précision représentations

Le buste d'Emile Reymond, posé sur un piédestal, est au centre de la composition. Quatre poilus entourent le héro et portent un attribut : fusil, épée, couronne végétale, drapeau en berne. De part et d'autre de la scène deux jeunes femmes, en pied, symbolisent la médecine, à gauche, et l'aviation à droite : deux engagements professionnels qui conduiront Emile Reymond vers la mort.

Mesuresh : 665.0 cm
la : 770.0 cm
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • La mort de M. Le Docteur Reymond (esquisse) / Albert Bréauté (peintre). 1 tableau : huile sur toile. Dimensions : 81 x 68, 5 cm [72 x 59,7 cm sans cadre]. 1914 (Montbrison, musée d'Allard). Inscription en bas à gauche : esquisse du tableau / de Montbrison. / A. Bréauté / 1914.

    Musée d'Allard, Montbrison
  • Le monument Reymond en construction, 1917. Photo noir et blanc, papier bromure d'argent, tirage 13 x 18. Annotations manuscrites au crayon au dos de la photo : "photo donnée par Julien Dubost, entrepreneur qui avait obtenu un congé de quelques jours pour achever cette construction. (Mobilisé dans les automobiles)"

  • 146. Montbrison (Loire) - Monument aux Morts Phot. COMBIER - MACON. Carte postale, après 1920. (Coll. Part. L. Tissier)

Bibliographie
  • FOURNIER-NEEL, Marguerite. Emile Reymond (1865-1914). [s.d.], Montbrison. [Mise à jour 4 août 2012] Accès Internet : http ://forezhistoire.free.fr/emilereymond.html

Périodiques
  • Mort du sénateur Emile Reymond. L'Illustration, 31 octobre 1914, n° 3739, p. 336

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone