Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à blé Tochon puis minoterie Roux puis minoterie Carrel actuellement logement

Dossier IA73002772 inclus dans Paysage du bassin-versant du Lac du Bourget et tributaires réalisé en 2012

Fiche

Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Cognin
HydrographiesTorrent d'Hière, canal des usines; bassin-versant du lac du Bourget
AdresseCommune : Cognin
Lieu-dit : La Forêt
Adresse : chemin du, Moulin , Cadastre : 2014 AK 46

Un moulin apparaît sur le premier cadastre français de 1863. Ils appartient au meunier Joseph Tochon. En juillet 1895, les biens de Joseph Tochon dont le moulin et ses équipements sont vendus aux enchères par la veuve de Joseph Tochon, Sophie-Louise Carle. Le recensement des moulins de 1917 nous apprend qu'à cette date le moulin Tochon est exploité par Jean Roux. Il est désigné comme une minoterie fonctionnant grâce à 16 chevaux d'énergie hydraulique et 23 chevaux d'électricité. La minoterie ne travaille pas à façon pour les cultivateurs mais uniquement pour le commerce. Elle peut écraser jusqu'à 100 quintaux de blé par jour ce qui correspond à deux fois plus que les deux autres minoteries en activité à Cognin à cette date (la minoterie Chiron et la minoterie Berthollet). Dans le recensement de 1923, la minoterie Roux est devenue la minoterie Carrel. Elle est toujours en activité en 1924. Elle porte également le nom de "Minoterie de la forêt". Sur le cadastre rénové de 1988, la configuration des bâtiments a évolué mais le site est toujours identifiable. Le canal apparaît sous le nom de "canal des usines". Actuellement, le site est occupé par des logements gérés par l'OPAC.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1863, daté par source

Le site de l'ancien moulin Tochon est actuellement occupé par des logements. Le site comporte notamment un ensemble de trois bâtiments accolés formant un plan en L. L'un d'entre eux comporte quatre niveaux : un étage de sousbassement, un rez-de-chaussée, un étage et un étage de combles. Construits dans le prolongement du premier, les deux autres bâtiments comportent cinq niveaux : un étage de sousbassement, un rez-de-chaussée, deux étages et un étage de combles. Les trois édifices sont couverts de toits à longs pans. L'ancien canal de dérivation dont une partie est maçonnée ainsi que des vannes sont toujours visibles à proximité du site.

Plansplan régulier en L
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique

Le site est implanté en rive gauche de l'Hière. Il est situé en aval de la scierie et du moulin Asson (voir fiche IA73002771) et en amont de la filature Perreau (voir fiche IA73002773). L'Atelier de l'Eau basé à Cognin à l'emplacement des anciens moulins Deperse, valorise le patrimoine hydraulique de la commune (voir fiche IA73002774).

Statut de la propriétépropriété d'un établissement public départemental

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 3P 7094, Premier cadastre français, Cognin, Section B, feuille 2, 1863.

  • FR.AD073, 3P 7095, Cadastre rénové, Cognin, Section AK, feuille unique, 1988.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Cognin, 1917, Minoterie Roux.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Cognin, 1923, Minoterie Carrel.

  • FR.AD073, 284 R 1, Moulins : recensements, Cognin, 1924, Minoterie Carrel.

Périodiques
  • Le courrier des Alpes , 5 juillet 1895.

  • Le courrier des Alpes , 20 juillet 1895.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Milleret Yannick - Bérelle Clara