Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin de la Bornalle

Dossier IA74000992 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmoulin
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Annecy-le-Vieux
Hydrographiesle), Fier Supérieur Fier
AdresseCommune : Annecy-le-Vieux
Lieu-dit : la Bornalle
Adresse : chemin du
Pont de la Bornalle au pont de Brogny
Cadastre : BB 7

Par pétitions du 14 octobre 1884 et du 15 avril 1885, Monsieur Girod Auguste, demande au Préfet de la Haute-Savoie l´autorisation de reconstruire le canal d´amenée d´un moulin et le pont de la Bornalle en béton de ciment. L´ancien pont en bois enjambant le Fier est en mauvais état. Cet ouvrage se situe à 700 mètres à l´amont du pont de Brogny et se trouve sur le chemin qui conduit à l´ancien moulin de la Bornalle. En 1885, Monsieur Girod utilise le barrage de ce bâtiment pour faire mouvoir une machine à raboter ainsi qu´une machine à creuser les rainures. Ces instruments servent à fabriquer des parquets. Une scie battante complète ce dispositif à partir de 1885. La même année le barrage établi par M. Cléchet à 200 mètres en aval provoque une vive opposition de l´ancien médecin reconverti dans le commerce du bois. Constatant les progrès réalisés par ce moulin concurrent, le rentier d´Annecy qui possède aussi la grande scierie de Morette près de Thônes, souhaite interdire la reconstruction du barrage de la Minoterie Cléchet. Par pétition du 24 mai 1886, le Docteur Girod demande l´autorisation d´établir une scierie près du pont de la Bornalle sur la rive gauche du torrent du Fier. Monsieur Girod a l´intention d´ajouter une scierie aux bâtiments déjà existants mais sans modifier le barrage de la prise d´eau ni le bief et les ouvrages régulateurs de l´ancien moulin. Pendant plus de dix années, l´usine connaît une activité importante qui commence pourtant à décliner à l´aube du XXème siècle. Abandonné puis racheté par la famille Cléchet, le bâtiment est alors reconverti en ferme. En 1901, les enfants Cléchet souhaitent construire un second barrage dans le Fier, à 40 m à l´amont du pont de Bornalle, afin de créer une force motrice pour l´établissement d´une usine électrique à l´emplacement de l´ancienne usine Girod à Annecy-le-Vieux. Le barrage projeté se trouverait sur le territoire de la commune d´Annecy-le-Vieux et d´Argonnex auquel le Fier sert de limite. L´établissement hydraulique devait être placé immédiatement à l´amont du moulin des Argos à Annecy-le-Vieux, il se trouvait alors à 2300 m de l´emplacement du barrage de la minoterie. L´ancien moulin de la Bornalle est alors transformé en maison de campagne où la famille Cléchet passe une partie de son temps. On décide même d´entreposer les archives de la Minoterie Cléchet. Après la Seconde Guerre Mondiale, un incendie détruit en partie la maison.

Période(s)Principale : 1er quart 17e siècle
Dates1730, daté par source

D´une longueur de 40 mètres, le barrage de 1884 était construit en maçonnerie et s´appuyait sur les deux rives du Fier pour amener les eaux dans un bief en partie creusé dans la roche de la falaise de la rive gauche d´une hauteur de 1 mètre pour une largeur de 2,50 mètres. De l´ancien moulin, il ne reste que les fondations mais le bief souterrain est encore visible sur une grande partie du tracé originel, bien que n´étant plus alimenté par le barrage de l´usine. A cet endroit la vallée est très encaissée et très étroite, les crues du Fier y sont fréquentes. Le caractère impétueux du Fier, en ces lieux expliquent que le pont et le canal soient les seuls éléments préservés car situés hors de portée des eaux.

Murspierre
Plansplan carré régulier
Étagesen rez-de-chaussée
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsdétruit, envahi par la végétation, vestiges

Le bâtiment se trouve dans une zone NC au PLU et comprend un EBC. Le bâtiment est en ruine et il reste les fondations du canal d'amenée.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie : 6 S 14, Demande en autorisation de M Mardinod Jacques pour récollement de travaux éffecture par le pétitonnaire pour obtenir la dérivation d'eau sur le torrent du Fier. 1861

  • AD Haute-Savoie : 6 S 14, Projet de barrage sur le Fier pour servir au fonctionnement de l'usine d'Onnex [moulin] de M Martinod Jacques. 1861

  • AD Haute-Savoie : 6 S 307, Demande en autorisation pour la reconstruction d'un barrage pour une scierie. 1884

  • AD Haute-Savoie : 6 S 14, Demande pour la reconstructipon du pont de la Bonnalle sur le Fier. 1885

  • AD Haute-Savoie : 6 S 156, Demande en autorisation de Mlle Cléchet pour la construction d'un barrage vers l'ancienne scierie Girod. 1901

Bibliographie
  • GERMAIN Michel, Chronique de la Haute-Savoie pendant la Deuxième Guerre mondiale. Tome 4, Le prix de la Liberté, de la bataille des Glières à la Libération. Montmelian : Ed. La Fontaine de Siloé, 2000

  • Haute-Savoie, Archives Départementales de la Haute-Savoie, Répertoire numérique détaillé de la Série R : guerre et affaires militaires Sous la dir. Nicoud Danièle, Viallet Hélène. Annecy : Ed. Hérisson frères,1996

  • Isère, Revue de géographie alpine. Histoire d´Annecy. Sous la dir. Guichonnet Paul

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir