Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin

Dossier IA74001024 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • moulin
    • maison
    • bassin
    • garage
Parties constituantes non étudiéesmoulin, maison, bassin, garage
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Annecy
Hydrographiesle), Fier Inférieur Ravin de la Pose
AdresseCommune : La Balme-de-Sillingy
Lieu-dit : la Balme
Adresse : 13 chemin du
Moulin
Cadastre : 0C 1 25, 1120, 1118, 1121, 1122, 1664, 1662, 1126, 1124, 1123

D'après certains écrits, cette artifice remonte au XVème siècle et pouvait faire partie des dépendances de l'abbaye de Tamié. La carte des biens de l'abbaye de Tamié dressée en 1706, mentionne la présence de plusieurs grangeages dépendant de l'institution religieuse.

Remploi
Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle
Dates1730, daté par source

Le massif de la Mandallaz constitue une petite Balme qui s´étend sur un axe nord-sud à la frontière des communes de Choisy, Allonzier, Cuvat, Pringy, Epagny, Sillingy et la Balme-de-Sillingy. Prolongement naturel du massif du Salève, cette chaîne est interrompue au nord par le torrent des Usses qui a creusé des gorges profondes. Ce massif vient buter plus au sud sur les plaines alluviales de Sillingy et d'Epagny. Véritable château d´eau, la Balme alimente bon nombre de cours d´eau qui serpentent les plaines environnantes. Alimenté par trois petit ruisseaux qui émergent au lieu de la Pesse Vieille, la rivière du ravin de la Pose glisse sur les flancs de la Mandallaz sur une longueur de 1 kilomètre 30 avant d´arriver au centre du village de la Balme. Assurant un débit constant, ce cours d´eau alimentait deux moulins situés de 560 mètres en amont dudit moulin. Le Moulin de la Balme comportait un canal de dérivation de 340 mètres qui débouchait sur un bassin souterrain qui actionnait les roues du moulin. Si le seuil du barrage et le bief sont en partie détruits, le bassin reste toujours alimenté par les écoulements du ruissèlement des eaux de pluie. Situé en contrebas de la retenue d´eau, les bâtiments du domaine rejetés en fond de parcelle, entourent une cour intérieure qui donne directement sur le chemin du moulin. Construit à l´écart du bourg de Sillingy en bordure du massif montagneux, l´ancien moulin domine la plaine agricole, disparu au profit d´un habitat collectif qui enserre la propriété. Au niveau de la cour, la rivière du ravin de la Pose, disparaît sous le sol pour resurgir quelques mètres plus bas. Sur cette terrasse de 1217 m², deux bâtiments occupent la moitié de la surface. Contigüe au chemin, la porte cochère de la propriété s´appuie sur la façade antérieure nord de la première maison. De facture assez récente, cet édifice comporte deux meules dormantes appuyées sur le mur pignon ouest. La cour donne sur l´ancienne maison du meunier. De plan en L, cet édifice comporte aussi bien les garages dans l´aile nord et la maison. Adossés à la demeure, les anciens ateliers sont reconvertis en garages. D´une seule nef, l´hangar est en partie enterré, et deux travées ont été aménagées dans le mur pignon ouest. A l´étage des verrières assurent un éclairage naturel à l´atelier. Adossée sur la façade latérale nord, une extension en appentis vient compléter cet édifice côté route. Côté bois, le toit à deux pans de l´édifice cache en fait un second bâtiment plus en ancien dont il ne reste que les murs latéraux. De facture plus ancienne, il s´agit du moulin primitif dont l´enveloppe a été progressivement intégrée au nouveau bâtiment. Dans son prolongement et suivant un axe nord-sud, la maison du meunier comporte plusieurs extensions en appentis qui se sont greffées sur le mur goutte est comblant progressivement la seconde cours. Des murs de soutènement construits à différentes périodes font office de contrefort qui s´appuie sur le flanc de la montagne. Côté cour, cet édifice comprend un sous sol, un rez-de-chaussée et un étage sous comble. Deux terrasses soutenues par des piliers en moellons se sont greffés tardivement. Sur son déploiement sud, la propriété dispose d´un jardin.

Murspierre
ciment
bois
moellon
Énergiesénergie hydraulique
Jardinsbois de jardin, pelouse
État de conservationremanié

Le PLU de la commune de la Balme de Sillingy classe ce secteur en zone ND qui correspond à une zone naturelle à protéger. Le chemin du moulin sur sa partie ouest a été entiérement lôti par de l'habitat collectif, l'ancien constitue le seul habitat pavillonnaire du secteur.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BERNARD, Félix abbé. L´abbaye de Tamié, ses granges. Grenoble : Ed. de l´imprimerie Allier, 1967, p.138

  • MARRIOTTE, J.Y., BAUD, Henri, CHALLAMEL, J.B., GUERRIER, Alain. L´Histoire des communes savoyardes, TOME III : Le Genevois et Lac d´Annecy. Montélian: Fontaine de Siloé, 1976

  • LANTERNIER Pierre, Annecy et son lac. La Balme de Sillingy : Rossat-Mignod. 2000. 48p

  • Municipalité de la Balme-de-Sillingy, La Balme des tous les temps. La Balme-de-Sillingy : Mairie de la Balme-de-Sillingy. 1987. 256 p

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir