Logo ={0} - Retour à l'accueil

Niche du chanoine André Vende

Dossier IM42001552 réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Dénominationsniche
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : rue Notre-Dame
Emplacement dans l'édificepassage entre l'abside et l'ancienne sacristie de Claude de Saint-Marcel
mur ouest

André Vende est chanoine à Montbrison à la fin du 15e siècle et au début du 16e (il est encore en vie en 1521) ; selon La Mure, il a été également protonotaire du Saint-Siège et chanoine du Puy-en-Velay et de Saint-Nizier de Lyon (Astrée Sainte, l. III, ch. 24). Il est l'exécuteur testamentaire du doyen Claude de Saint-Marcel, qui fait construire avant 1509 une chapelle au sud du choeur, et un passage la reliant directement à l'abside. Le chanoine Vende a alors fait établir dans ce passage un autel (étudié) et en face une niche rectangulaire, peut-être à usage de crédence, ou pour y placer deux statuettes (comme les deux consoles peuvent le laisser penser). Le décor de cette niche, d'inspiration Renaissance est très maladroit dans son exécution : on peut penser qu'elle a été réalisée après l'autel, par des sculpteurs moins formés aux motifs modernes.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Vende André commanditaire

Niche de plan et d'élévation rectangulaires, encadrée de pilastres. Le linteau monolithe rectiligne inclue les chapiteaux des pilastres à ses extrémités. La base de la niche est formée de deux consoles demi hexagonales. La niche est surmontée d'une corniche très saillante, composée d'une sorte de fragment d'entablement à trois fasces (avec un écusson armorié à chaque extrémité), d'un tore, d'un cavet à décor sculpté en demi-relief et d'un couronnement plat. L'oeuvre montre des traces de polychromie : du rouge sur les grappes de raisin de la corniche, du vert sur les consoles. Une plaque carrée, sans inscription, est scellée au-dessous.

Catégoriessculpture
Structurespilastres, 2 plan, rectangulaire
Matériauxpierre, décor en bas-relief, décor en demi-relief
Précision dimensions

h = 304 ; l = 224 ; pr = 23. Largeur de la niche : 115.

Iconographiesornement et accessoire d'architecture, pilastre
coquille
armoiries
cannelures
ange
vigne
monogramme
à rosette
Précision représentations

Les pilastres sont à cannelures obliques, ainsi que le linteau (cannelures cintrées) ; les chapiteaux s'inspirent du modèle classique, mais très stylisé : volutes aux angles, rosettes au centre, feston sur la corbeille. La base est timbrée de trois rosettes. Sous la corniche, aux deux écussons rappellent l'identité du commanditaire : l'écusson de gauche porte son monogramme AV, celui de droite ses armoiries (croix de Saint-André et coquilles). Le cavet de la corniche est sculpté d'une tête d'ange, placée au milieu, des joues duquel partent des pampres de vigne.

Inscriptions & marquesarmoiries, sculptées, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Sous la corniche, à droite, écusson aux armoiries du chanoine André Vende. Renon précise les émaux de son blason : d'azur au sautoir d´or, cantonné de quatre coquilles de même.

État de conservationoeuvre restaurée
Précision état de conservation

La console de gauche a été cassée et réparée.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Mermet Vincent