Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ouvrage extérieur de l'enceinte de la Croix-Rousse dit ravelin Saint-Sébastien, gymnase militaire puis terrains de tennis

Dossier IA69007333 inclus dans Ceinture de forts détachés Rouhault de Fleury réalisé en 2016

Fiche

Appellationsravelin Saint-Sébastien
Destinationsgymnase, tennis
Parties constituantes non étudiéesfossé, porte de ville, mur défensif
Dénominationsouvrage extérieur, demi-lune
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 1bis rue
Aimé-Boussange
Cadastre : 2016 AV 67

La parcelle correspond à l'emprise d'un ouvrage extérieur (ravelin ou demi-lune) construit dans les années 1630 pour protéger la porte Saint-Sébastien (campagne de construction des "dehors" de l'enceinte Saint-Sébastien, à l'initiative du gouverneur Charles d'Halincourt). L'ouvrage est représenté sur le plan de l'ancienne enceinte de la Croix-Rousse levé en 1827. L'ensemble de l'enceinte de la Croix-Rousse détruite pendant le siège de Lyon est relevée sur son tracé moderne en 1834, dans le cadre du système fortifié Rohault de Fleury. Sur le plan des fortifications daté de 1849, l'ouvrage est déjà affecté au Gymnase militaire. Après le déclassement de l'enceinte en 1865, puis son démantèlement à partir de 1867, la parcelle demeure propriété de l'armée, et fait l'objet de travaux de nivellement en marge de l'ouverture du boulevard de la Croix-Rousse. Entre 1912 et 1930, le terrain est cédé au Crédit Lyonnais, qui y fait aménager des terrains de tennis, tennis de table et jeux de boules, visibles sur le plan parcellaire de 1930. La partie sud-ouest de l’ouvrage est séparée de l'emprise pour accueillir l'hôtel des postes et un immeuble de logement. En mars 2016, un permis de construire prévoit la démolition des installations de tennis pour la construction d'un ensemble immobilier de 2 immeubles comprenant 80 logements (arch. SOHO). Le projet ne prévoit pas la destruction des vestiges de l'enceinte mais va induire une importante modification de l'environnement urbain.

Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle, 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques

Il s'agit d'une vaste parcelle végétalisée (arbres isolés et pelouses), de forme triangulaire, comprenant deux courts de tennis et un édifice sportif (club-house). La parcelle est limitée au nord et à l'ouest par un important mur de soutènement formant un angle légèrement aigu, correspondant à une demi-lune dépendant de l'ancienne enceinte de la Croix-Rousse. Les cours des immeubles bordant la parcelle, le long de la rue d'Austerlitz au nord et de la place de la Croix-Rousse à l'ouest, sont établies dans le fossé de l'enceinte, en contrebas d'un étage par rapport au niveau de la rue (la rue d'Austerlitz était anciennement dénommée rue des Fossés). En revanche, le terre-plein végétalisé au sommet de l'ouvrage est de plain pied au niveau de la rue Aimé-Boussange. La muraille conservée est composée de deux murs d'escarpe en maçonnerie mixte (pierre de taille, moellons, galets). Elle est partiellement arasée à l'aplomb du bâtiment construit pour le service de terrains de tennis. Une porte monumentale s'ouvre au-dessus du niveau des murs, à l'arrière du 21, place de la Croix-Rousse. L'arc en plein cintre appareillé est encadré d'un cordon et flanqué de deux piliers traités en bossage.

Murscalcaire moellon
calcaire pierre de taille bossage
galet
Jardinsarbre isolé, pelouse
États conservationsvestiges
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan des fortifications de la Croix-Rousse. 1827. 1 plan. (AC Lyon, 3 S 661)

    AC Lyon : 3 S 661
  • Fortifications de Lyon. Fourvière. Croix-Rousse. 1849. 1 plan. (AC Lyon, 2 S 500).

    AC Lyon : 2 S 500
  • Ouverture du boulevard de l'empereur. Plan de nivellement des abords du Gymnase militaire. 1867. 1 plan. (AC Lyon, 2 S 320)

    AC Lyon : 2 S 320
Bibliographie
  • DALLEMAGNE, François. Les défenses de Lyon, enceintes et fortifications. Lyon : Éditions lyonnaises d'art et d'histoire ; Association des amis du Musée d'histoire militaire de Lyon et sa région, 2006, 255 p.

    P. 49-50, 92
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Delavenne Magali